Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Laukkanen savoure son retour

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le visage de Janne Laukkanen affichait un large sourire lorsqu’il s,est présenté à la Place Banque Scotia, pour la première fois en quatre ans.


L’atmosphère qui y régnait après un but des Sénateurs d’Ottawa lui a rappelé plein de bons souvenirs.

« Bien des choses me reviennent en tête », a déclaré l’ancien défenseur des Sénateurs, qui fait partie du personnel d’entraîneurs de l’équipe peewee mineur finlandaise Karhu-Kissat Cats, qui a traversé l’Atlantique pour participer au tournoi de la Coupe Capitale Bell, en fin de semaine. « J’ai adoré jouer ici. L’équipe ainsi que les entraîneurs et les dirigeants étaient formidables. Ils m’ont accordé beaucoup de confiance au cours de ma carrière dans la LNH.

« Je peux dire que (Ottawa) c’est mon deuxième chez nous. »
L'ancien défenseur des Sénateurs Janne Laukkanen est de retour à Ottawa en fin de semaine, avec une équipe de Finlande qui participe au tournoi de la Coupe Capitale Bell (Photo par Robert Laberge/Getty Images).

Donc, c’est un plaisir pour Laukkanen, 37 ans, d’accompagner une équipe de jeunes hockeyeurs finlandais – dont fait partie son fils Matias – à Ottawa pour prendre part au plus gros tournoi de hockey mineur au monde. Les joueurs ont séjourné chez des familles à Ottawa et ils ont pu assister au match de samedi soir entre les Sénateurs et les Capitals de Washington, dans une loge de la Place Banque Scotia.

« Tout le monde était très content », a déclaré Laukkanen à propos de l’excursion de l’équipe. « Les enfants séjournent dans des familles et c’est une bonne expérience pour eux.

« Ce que j’admire le plus, c’est de voir des enfants heureux. Ils sont très enthousiasmés et ils adorent jouer ici. C’est une excellente initiative pour eux. »

Laukkanen fait partie du personnel d’entraîneur de cette équipe ainsi que celle des Bears, dans la catégorie peewee majeur. Mais, il se considère comme « le cinquième entraîneur » pour les Cats; ces derniers avaient remporté leurs trois premiers matchs à la Coupe Capitale Bell, avant de s’incliner devant une puissante formation, les Rangers de Gloucester, dimanche matin.

« J’essaie de faire de bonnes choses, de partager mon expérience, dit-il. Je tente de les faire progresser. »

Après avoir amorcé sa carrière dans la Ligue nationale de hockey avec les Nordiques de Québec, l’athlète natif de Lahti, en Finlande, fut échangé aux Sénateurs pendant la saison 1995-1996. Le moment ne pouvait pas être mieux choisi pour Laukkanen, alors que les Sénateurs accédaient aux séries éliminatoires pour la première fois la saison suivante. Ottawa n’a jamais raté les séries depuis ce temps.

Laukkanen a enfilé l’uniforme des Sénateurs pendant un peu plus de quatre saisons, avant de passer chez les Penguins de Pittsburgh avant la date limite des transactions en 2000. Il demeure profondément attaché à la ville et l’équipe, qu’il suit assidûment par le biais d’Internet.

« Il reste environ sept joueurs que je connais (chez les Sénateurs), donc je les observe », a dit Laukkanen, qui a passé une bonne partie de la soirée de samedi à fraterniser avec de vieux copains. « Alfie (le capitaine Daniel Alfredsson), (Wade) Redden, (Chris) Phillips, (Shean) Donovan … Je suis très heureux pour eux. Alfie connaît une excellente saison. J’espère que cela va continuer et qu’il pourra amener la coupe ici. Ce serait formidable. »

L’ancien défenseur des Sénateurs croit que l’équipe sera en mesure de célébrer en juin prochain.

« Ils ont tout ce qui faut pour aller loin, a dit Laukkanen. Sincèrement, je pense qu’ils vont gagner la coupe cette année. »

Pour lui, aucun doute que les amateurs du royaume du hockey célébreront la conquête de l’ultime trophée.

« Les amateurs (à Ottawa) sont incroyables », a dit Laukkanen, qui croit que son dernier match disputé ici remonte à 2003 avec les Penguins. « Ce que je retiens d’ici, c’est que les amateurs sont des mordus de notre sport. Lorsque tu effectues un bon jeu, ils apprécient et ils t’encouragent. Cela te stimule à disputer un bon match.

« L’atmosphère y est formidable. J’adore cela et tout le monde aime ça. »


En voir plus