Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'association entre Turris et les Sénateurs s'annonce favorable

par La rédaction / Ottawa Senators
Kyle Turris et les Sénateurs ont prouvé que leur association fut prolifique depuis l'acquisition du joueur de centre des Coyotes de Phoenix. Ottawa a présenté une fiche de 11-2-2 avec lui au sein de l'alignement (André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Après un séjour tumultueux avec les Coyotes de Phoenix, Kyle Turris a déniché une niche favorable avec les Sénateurs d’Ottawa.


Même si cela ne fait pas tout à fait un mois, il s’est déjà passablement bien adapté à son nouveau milieu.

Depuis qu’il est arrivé de Phoenix, Turris a eu un impact immédiat au centre du deuxième trio des Sénateurs, en évoluant avec Daniel Alfredsson et Erik Condra. Les Sénateurs présentent un dossier de 11-2-2 depuis qu’ils ont mis la main sur Turris, alors que ce dernier a récolté trois buts et huit passes durant cette séquence de 15 matchs.

La dernière chose que Turris veut faire est de prendre le crédit pour l’excellence séquence qui a permis aux Sénateurs de solidifier leur position dans le tableau donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l’Association de l’Est.

« Cela n'a rien à voir avec moi, a déclaré Turris. Nous avons simplement une excellente équipe de jeunes. Le personnel d'entraîneurs est excellent. Je suis assez chanceux de pouvoir jouer avec l'un des meilleurs hockeyeurs en Alfie et sur mon autre aile, j'ai Condra. Ils sont de grands joueurs polyvalents. Nous avons un peu de chimie. J'essaie juste de leur procurer la rondelle. »

La série d'événements qui ont conduit au départ Turris de Phoenix a été bien documentée.

Après 131 matchs dans lesquels il a compilé 19 buts et 27 passes, Turris a refusé de signer un contrat avec les Coyotes l'été dernier. Le joueur autonome avec compensation n’a pas joué jusqu’au 22 novembre, alors qu’il a finalement accepté un contrat de deux ans évalué à 2,8 millions de dollars pour rester avec les Coyotes.

Mais après six matchs sans aucun but, le DG des Coyotes, Don Maloney, a échangé Turris à Ottawa, donnant au joueur de centre un nouveau départ dans un grand marché de hockey avec des attentes encore plus grandes.

La première chose que les Sénateurs ont faite était de mettre les cartes sur table et de savoir à Turris que tout ce qui est survenu à Phoenix fait maintenant partie du passé.

« Nous en avons parlé, a déclaré Alfredsson. Il était vraiment heureux de se joindre à nous. Il était vraiment heureux d’aller dans une ville de hockey, dans un marché où ce sport est roi et qu’il y a beaucoup d'intérêt. Je pense que cela l’a stimulé. Il s’est bien adapté à ce rôle et il en tire le meilleur parti de celui-ci. Je suis vraiment heureux avec la façon dont il joue et la façon dont il s’est comporté dans le vestiaire. »

« Je leur ai expliqué la situation et ils m'ont dit que tout cela fait partie du passé et que nous regardons en avant », a déclaré Turris.

Lorsqu’il a inséré Turris parmi les six premiers attaquants de l’équipe, l'entraîneur Paul MacLean a déclaré qu’il a permis aux Sénateurs de devenir une équipe plus forte dans l’ensemble.

« Il a solidifié la profondeur de notre équipe, a déclaré MacLean. Il est un joueur de centre légitime pour le deuxième trio qui peut rivaliser avec quiconque dans la Ligue. Il a généré des points dans cette position, également. À mon avis, il apporte une meilleure profondeur et améliorer encore plus notre équipe. »

Alors que de nombreux experts avaient prédis que les Sénateurs termineraient dans les bas-fonds du classement du circuit, l'équipe a entamé la saison sans grandes attentes. La même ligne de pensée s’est appliquée également au sujet de l'arrivée de Turris.

« Je ne savais pas à quoi m'attendre, a déclaré Alfredsson. Je ne l'avais pas vu jouer du tout. J’avais entendu dire qu’il était un bon patineur et qu’il possédait un bon lancer. Et tout cela s’avère exact. Il s’est bien intégré avec l'équipe ici. C'est un bon gars et nous sommes vraiment heureux de le compter parmi nous. »

Turris a fait le voyage à Ottawa avec sa petite amie et son chien et il a dit qu’ils ont emménagé dans une maison en rangée ensemble. Cela a aussi aidé à l'adaptation et la transition entre deux villes, en plus de l'accueil chaleureux qu'il a reçu de la part de ses coéquipiers.

Ajoutez à cela le fait que les Sénateurs gagnent et que Turris contribue instantanément, c’est tout ce dont l'ex-Coyote pouvait demander dans un nouveau milieu de hockey.

« J’ai beaucoup de plaisir, a déclaré Turris. Les gars ont été très accueillants et ils m’ont fait sentir comme chez moi. Je suis très reconnaissant du fait que je suis arrivé ici et que j’ai bénéficié de l'opportunité et de la confiance des gens. »

Toutefois, l’athlète de 22 ans retournera pour la première fois dans son ancien milieu de travail mardi prochain, et il est conscient qu’il ne doit pas s’attendre à avoir droit à un accueil chaleureux.

« Je m'attends à être hué », a déclaré Turris au sujet de son premier match qu’il disputera au Jobing.com Arena depuis l’échange de décembre qui a tout changé pour lui. « Ils ont de fidèles partisans là-bas. Ça va être un match vraiment amusant. J’ai hâte de le disputer. »

Source : Dave Lozo - Journaliste LNH.com




En voir plus