Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

La séquence victorieuse propulse les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Leurs performances atteignent des proportions historiques et les Sénateurs d’Ottawa n’ont pas l’intention de faire les frais de cet élan d’enthousiasme.


En effet, ils entendent encore prolonger dans la plus pure tradition la meilleure séquence de la Ligue nationale de hockey jamais réalisée pour un début de saison, soit en travaillant intelligemment et avec acharnement.
Ray Emery effectuera son troisième départ de la saison jeudi soir, alors que les Sénateurs recevront les Capitals de Washington, à la Place Banque Scotia.

« Notre préoccupation est de continuer de jouer de la même façon et de gagner des matchs », a déclaré l’ailier Dany Heatley mercredi lorsqu’il fut interrogé à propos de la fiche de 13-1-0 des Sénateurs depuis le début de la campagne (un record de la LNH) et de la séquence de huit victoires consécutives (un record d’équipe).

« Ce sont de belles statistiques, mais dans le cas où l’on subirait la défaite à nos deux ou trois prochains matchs, ce serait décevant. »

« Nous tentons simplement de garder le rythme. Nous avons disputé un match solide (mardi, dans un gain de 5-1 sur les Maple Leafs de Toronto) et demain, ce sera un autre test. »

Ce prochain test viendra des Capitals de Washington et d’Alex Ovechkin, qui seront en visite à la Place Banque Scotia jeudi soir (19 h 30, A-Channel, 104,7 FM). Les Caps se mesureront à une formation qui démontre un rendement digne des grandes puissances, comme les Canadiens de Montréal de 1976-1977, qui avaient obtenu une fiche de 60-8-12 et établi un record dans la LNH pour le moins de revers en une saison.

Mais les Sénateurs ne veulent pas se livrer à de telles comparaisons pour le moment.

« Elle (la séquence victorieuse) va prendre fin un jour ou l’autre, a déclaré le capitaine Daniel Alfredsson. Nous voulons donner notre maximum à chaque match et obtenir une chance de gagner.

« Il ne faut pas trop se préoccuper de cette séquence. Il est préférable de se concentrer sur un match à la fois, et c’est ce que l’équipe a fait jusqu’à maintenant. »

Alfredsson admet « qu’il y a encore des failles » chez les Sénateurs « même si nous gagnons. Mais récemment, on a amélioré certaines choses, et on nous rappelle les petites choses par l’entremise de la vidéo. »

« C’est ce qu’il faut, je pense. Tu ne veux pas te pénaliser. Nous avons de bonnes habitudes et lorsque les choses vont bien, il faut trouver des façons pour que cela continue. »

Et c’est maintenant au tour de Ray Emery de faire sa part encore une fois. Après l’entraînement de mercredi à la Place Banque Scotia, l’entraîneur-chef John Paddock a dévoilé qu’Emery obtiendra son troisième départ de la saison contre les Capitals.

« Je suis heureux de pouvoir jouer à nouveau, a déclaré Emery. Je suis heureux de la performance de l’équipe et j’ai hâte de contribuer à nouveau. »

Emery n’a pas joué depuis environ une semaine et seulement deux fois en 12 jours. Mais il voit les choses un jour à la fois.

« Je comprends que lorsqu’on gagne, qu’il ne faut pas modifier une bonne formule, dit-il. J’ai une chance de jouer (jeudi) et je suis content.

« Mon dernier départ remonte à moins d’une semaine. Ce n’est pas trop long comme pause. »

Toutefois, le congé pour le centre des Sénateurs Jason Spezza va se poursuivre pour un cinquième match. Il est toujours ennuyé par sa blessure à l’aine et Paddock a indiqué que Spezza ne serait pas de la rencontre de jeudi.

Pourrait-il envisager un retour samedi, contre les Canadiens de Montréal?

« Il (Spezza) devra participer à l’entraînement (jeudi) et il devra patiner avec intensité (jeudi), a dit Paddock. Ainsi, il pourrait envisager un retour. »

En voir plus