Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

La séquence à domicile se poursuit avec deux matchs consécutifs contre les Leafs

par Staff Writer / Ottawa Senators

« Nous devons être prêts à travailler, dit Chris Neil. Ils (les Leafs) ont quelques joueurs blessés actuellement mais ils forment un bon groupe de travaillants. Si nous ne jouons au même niveau d'intensité qu'eux, nous aurons des problèmes. »

Les amateurs ne peuvent pas demander mieux : deux matchs consécutifs à domicile contre les Maple Leafs de Toronto.

De retour à la Place Banque Scotia après la pratique au Bell Sensplex vendredi matin, les Sénateurs ont parlé de l'importance des prochains jours.

« Nous n'avions jamais vu cela avant, a affirmé le défenseur Chris Phillips à propos des deux parties consécutives contre les Leafs. Ce n'est pas l'animosité qui manque lorsque nous affrontons les Leafs, mais la ligue tente d'en créer davantage. »

Le gardien Dominik Hasek, qui sera le partant samedi, ne se rappelle pas d'avoir joué deux fois consécutives contre la même équipe sur la patinoire à domicile.

« Ce sera une première. Peu importe l'équipe ou l'endroit. Notre but est de remporter les deux matchs. »

Les Maple Leafs sont affligés par les blessures dernièrement et ils ont subi la défaite à leurs quatre derniers matchs. Le capitaine Daniel Alfredsson sait bien que Toronto ne veut pas reculer davantage dans le classement. Il veut aussi que son équipe joue avec plus d'intensité.

« Ils seront désespérés et nous voulons retrouver le chemin de la victoire. Il faut marquer des buts et nous devons jouer à notre façon. Ils ont de bons vétérans et si nous leur donnons trop d'ouverture, ils vont en profiter. »

Le robuste attaquant Chris Neil n'est pas très heureux de la performance de son équipe dans le revers de 4-3 en fusillade, jeudi, dans le premier d'une série de cinq matchs consécutifs à domicile. Malgré les nombreux blessés, les Leafs ne doivent pas être pris à la légère.

« Nous devons être prêts à travailler. Si nous jouons de la même façon qu'hier soir, nous aurons des difficultés, dit Neil. Ils (les Leafs) ont quelques joueurs blessés actuellement mais ils forment un bon groupe de travaillants. Si nous ne jouons au même niveau d'intensité qu'eux, nous aurons des problèmes. »

La recrue des Sénateurs Brian McGrattan, qui a jeté les gants contre Tie Domi plus tôt cette saison, sait qu'il y aura quelque chose de spécial pendant ces deux matchs.

« Nous prendre cela comme des matchs en séries éliminatoires et de joueur notre meilleur hockey, dit-il. Nous allons tenter de remporter ces deux affrontements et amasser huit points à nos quatre prochains matchs à domicile. Nous devrons patiner très vite, frapper, imposer le rythme et marquer des buts. »

L'entraîneur Bryan Murray a rassemblé son gros trio formé de Jason Spezza, de Daniel Alfredsson et de Dany Heatley à l'entraînement. Il espère que la chimie va se réinstaller au sein du trio, qui était dominant avant que Spezza subisse son élongation musculaire à l'abdomen.

« Je voulais voir comment Jason allait réagir, je ne voulais pas le brusquer (Spezza est revenu au jeu hier contre Anaheim.) Hier soir, j'ai perturbé certains trios qui avaient bien fait dernièrement, et cela a paru. Nous avons laissé beaucoup trop de chances à l'adversaire. »

À l'infirmerie
Le défenseur Wade Redden a quitté l'entraînement vendredi, après seulement 15 minutes, par mesure de précaution après avoir senti des raideurs à l'aine.

« Je vais jouer, » a-t-il confié plus tard aux journalistes à propos du match de samedi.

La recrue Brandon Bochenski (blessure à l'épaule) demeurera hors de l'alignement.

Hasek impressionne ses coéquipiers
Plusieurs coéquipiers de Hasek ont parlé de l'impressionnante prestation du vétéran gardien qui a réalisé 36 arrêts contre Anaheim, jeudi.

« Si ce n'était pas de Dom, nous aurions perdu par 10-2 ou 10-3, » a dit Neil.

Alfredsson tire des leçons de la détermination de Hasek pour demeurer le meilleur.

« La compétition et le désir de gagner motivent sans doute ses performances. Il a été incroyable pour nous. »

Spezza est environ 18 ans plus jeune que Hasek. Il estime que l'âge ne semble pas affecter le Dominator.

« Peu importe ce que dit son acte de naissance, cela ne paraît pas dans son jeu. Il a été notre leader toute la saison. Il est celui qui nous a procuré un point hier soir. »

En voir plus