Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

La relève : Christian Wolanin

L'espoir des Sénateurs Christian Wolanin devient un leader à North Dakota autant sur la glace qu'à l'extérieur de la patinoire.

par Craig Medaglia @craigmedaglia / Sénateurs d'Ottawa

Christian Wolanin était passé un peu inaperçu depuis qu'il a été sélectionné par les Sénateurs au quatrième tour du repêchage de la LNH en 2015… jusqu'à cette année. Le défenseur de 23 ans fut le meilleur marqueur des Fighting Hawks de l'Université du Dakota du Nord dans la NCAA avec 35 points, incluant 12 buts, un sommet en carrière, en 40 matchs cette saison. Il est devenu le premier défenseur à terminer en tête des marqueurs de l'UND depuis James Patrick, qui avait réussi l'exploit en 1982-1983, et il fut choisi au sein de l'équipe de la National Collegiate Hockey Conference après la conclusion de la saison régulière.

« J'ai vécu un bel été au niveau du conditionnement physique ainsi qu'au camp de perfectionnement des Sénateurs, a confié Wolanin. Ma confiance est l'une des principales raisons de mes succès cette année sur la patinoire, sans oublier les occasions que mes entraîneurs m'ont donné pour pratiquer mon style dans la structure de l'équipe. »

Tweet from @UNDmhockey: Clean those hands, Mr. Wolanin. pic.twitter.com/agof4cXhDO

Pour une deuxième année consécutive, Wolanin a connu une hausse de sa production au chapitre des buts, des aides et des points dans la NCAA, mais ce qui ne figurera pas sur la feuille de pointage, ce sont les progrès constants au niveau défensif. Souvent confronté au premier trio de l'équipe adverse, Wolanin s'est donné comme priorité d'exceller dans toutes les zones.

« Au camp de perfectionnement, on nous dit que si l'on ne pouvait pas jouer dans toutes les zones sur la glace, on ne jouera pas, a-t-il dit. On serait peut-être en mesure de disputer quelques matchs, mais on ne fera pas long feu. Voilà quelque chose sur lequel je me suis toujours concentré et je veux prouver que je peux être responsable et fiable sur le plan défensif. C'est la philosophie que j'ai adopté pour chaque match. La production offensive viendra, mais je veux être constant en défensive. »

À sa dernière année universitaire, Wolanin est devenu un leader chez les Fighting Hawks autant sur la glace qu'à l'extérieur de la patinoire. Même s'il ne porte pas une lettre sur son chandail, il a trouvé une façon de répondre aux besoins de son équipe.

« Je ne crois pas qu'on a besoin d'une lettre à lire. Je ne porte pas de lettre sur mon chandail mais j'essaie de montrer l'exemple au sein de l'équipe, que ce soit pour les jeunes en défensive ou comme voix dans le vestiaire, de dire Wolanin. Nos leaders dans notre équipe sont de grands leaders par leurs actions mais ils ne sont pas les plus bruyants, donc quelqu'un a dû se mettre au travail au début de cette année et prendre le contrôle des choses et j'espère que j'ai fait un bon travail pour notre équipe. »

Le père de Christian, Craig, a disputé 695 matchs dans la LNH et il fut adjoint au capitaine avec l'Avalanche du Colorado et il est assez évident que les qualités de leadership du paternel ont eu une influence sur fiston.

« J'ai la chance de pouvoir lui parler en personne ou de décrocher le téléphone et j'apprends quelque chose à chaque fois, d'affirmer Wolanin à propos de son père. « Certains des anciens coéquipiers de mon père me disaient toujours à quel point il était un bon leader, donc j'espère que mes coéquipiers peuvent me voir de la même manière. »

Avec Christian Wolanin dans ses rangs, North Dakota a remporté son huitième titre national en 2016, alors que le défenseur en était à sa première saison avec les Fighting Hawks.

En voir plus