Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

La porte est ouverte pour Borowiecki

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Lorsqu’il fut repêché, on pouvait croire que son parcours ne serait pas synonyme d’un raccourci.

Mais à vrai dire, Mark Borowiecki est un jeune homme pressé. Avec un peu plus d'une saison complète de hockey professionnel à son actif, le joueur natif de Kanata se retrouve soudainement en position privilégiée pour se tailler un poste à la ligne bleue chez les Sénateurs d'Ottawa.

Et il a l'intention de faire son mieux pour saisir l'occasion qui se présente maintenant à lui.

« Je dois profiter au maximum de cette occasion, je ne dois pas la laisser filer », a déclaré Borowiecki au sujet de la chance qui lui sera offerte au camp d'entraînement cet automne, alors que le vétéran Filip Kuba quittera vraisemblablement l’organisation pour se retrouver sur le marché des joueurs autonomes. « Il s’agit d’un concours de circonstances en quelque sort et je me dois de saisir cette chance et en tirer le meilleur parti. »

Sélectionné en cinquième ronde (139e au total) par les Sénateurs au Repêchage de 2008, Borowiecki admet qu'il ne s'attendait pas du tout à se retrouver dans une telle situation si tôt. La même année, il est allé à l’Université Clarkson à l'automne, avec la ferme conviction de passer quatre années chez les Golden Knights de Potsdam (N.Y.). Toutefois, le défenseur de 22 ans a quitté l'institution il y a un an pour rejoindre les Senators de Binghamton, dans la Ligue américaine, juste à temps pour jouer un rôle clé dans leur conquête de la Coupe Calder en 2011.

Puis, le 19 janvier dernier, Borowiecki a fait ses débuts dans la Ligue nationale de hockey lors d’un match contre les Sharks à San Jose et a également disputé un match contre les éventuels champions de la Coupe Stanley, les Kings de Los Angeles, quatre jours plus tard. L'expérience a été véritablement révélatrice pour lui.

« Le saut de la Ligue américaine vers la LNH est considérable, un propos que l’on entend très souvent », a déclaré Borowiecki, un robuste pilier à la ligne bleue des B-Sens en 2011-2012 qui a inscrit cinq buts et 22 points en 73 matchs, tout en totalisant 127 minutes de pénalité. « J'ai vu des choses dont j'ai besoin de travailler, comme ma vitesse et ma prise de décision. Cela me procure ce coup de pouce dont j’ai besoin pour l’été. »

À certains égards, Borowiecki vous dira que cela constitue un tourbillon en quelque sorte pour lui.

« Je m'attendais à jouer quatre ans dans les rangs universitaires, a-t-il dit. À mes yeux, cela devait être ma première année chez les professionnels. Je suis assez reconnaissant de l'occasion que l’on m’a donnée. Ils ont démontré beaucoup de confiance à mon endroit et je vais essayer d’en tirer le meilleur maintenant. »

Les dirigeants hockey des Sénateurs n’ont aucun doute que le défenseur profitera de sa chance.

« Il doit jouer comme Mark Borowiecki sait le faire », a déclaré Randy Lee, le directeur des opérations hockey et du développement des joueurs des Sénateurs, au Bell Sensplex lors de la première journée de séances sur la patinoire dans le cadre du camp annuel de perfectionnement de l'équipe. « Il est sans doute l'un des joueurs qui travaillent le plus fort ici en ce moment. Il devra jouer en confiance et être lui-même sur la glace. »

Déjà, Borowiecki — qui en est à sa cinquième participation au camp de perfectionnement des Sénateurs — travaille intensément en ce sens, en consacrant de nombreuses heures à s’entraîner à la Place Banque Scotia sous la supervision de l’entraîneur en conditionnement physique Chris Schwarz.

« Je suis ici tous les jours à travailler fort et Schwarzy est excellent à mon endroit, a déclaré Borowiecki. Il m'aide énormément. Je vais travailler fort cet été. Plus je semble me rapprocher de mon objectif, plus le désir est fort. Je vais venir ici chaque jour et travailler aussi fort que je peux, en espérant que je serai en mesure de montrer au camp que je suis prêt. »

Même si cette éventualité semble devenir encore plus une réalité chaque jour, Borowiecki essaie de garder les choses en perspective. Mais il semble être déterminé à faire le saut ultime.

« Évidemment, cela me trotte dans la tête, mais j'essaie de ne pas trop y penser, a-t-il dit. Je me dois d’entrevoir chaque jour de la même manière. Mais je pense qu'il est temps. Je suis prêt à prouver que je peux être un défenseur de calibre de la LNH et je veux connaître un bon camp et prouver que je peux faire le travail. »

En voir plus