Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

La chance à domicile

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le gardien Pascal Leclaire et les Sénateurs sont de retour à la Place Banque Scotia ce soir, en espérant que la foule locale les aidera à égaler la série contre les Penguins de Pittsburgh (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Consultez les notes de match de la LNH pour le 6e match de la série Sénateurs-Penguins.


Jusqu’à présent dans cette série, nul n’est prophète en son pays… ou presque.

Les Sénateurs d’Ottawa souhaiteraient changer un peu la donne, car ils espèrent demeurer à nouveau en vie à la Place Banque Scotia. Il faut s’attendre à une salle comble et bruyante ce soir pour le 6e affrontement de la série quart de finale de l’Association de l’Est contre les Penguins de Pittsburgh (19 h, RDS, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis).

Pour la plupart des gens, les Sénateurs ont confondu les sceptiques simplement en ayant une occasion de prolonger leur saison. Il a fallu survivre une bataille épique qui a pris fin en troisième période de prolongation jeudi soir à Pittsburgh, ce qui a réduit l’avance des Penguins à 3-2 dans cette série quatre de sept. Avec une autre victoire ce soir, Ottawa poussera la série à la limite, avec la présentation d’un 7e et ultime match au Mellon Arena, mardi soir.

Même si la Place Banque Scotia est l’endroit idéal pour voir cette équipe réussir ce tour de force, l’expression « nul n’est prophète en son pays » s’applique aux deux formations depuis le début de cette série. Les Penguins ont remporté les deux affrontements présentés jusqu’ici à Ottawa, tandis que les Sénateurs présentent une fiche de 2-1 au Mellon Arena. En fait, les Sénateurs ont perdu leurs cinq derniers matchs à domicile en séries éliminatoires, lorsqu’on remonte au 3e match de la finale de la Coupe Stanley en 2007.

« C’est peut-être seulement la pression », a déclaré l’attaquant des Sénateurs Nick Foligno lorsqu’il fut questionné pour expliquer les succès de l’équipe sur la route. « Lorsque vous êtes devant vos partisans et que les choses ne vont pas comme vous le souhaitez, il y a peut-être un peu plus de pression. Mais nous sommes heureux de revenir chez nous. Nous savons que nous avons connu quelques insuccès, mais nous voulons faire amende honorable.

« Je suis convaincu que nous allons rebondir avec un effort louable et que nous travaillerons fort pour tenter de les vaincre. »

Nous sommes dans la même situation. Nous savons que si nous ne gagnons pas ce soir, nous serons foutus. La victoire à Pittsburgh fut bonne pour nous. Elle nous a donné un peu plus de confiance, mais nous sommes conscients de ce qui nous attend. Cependant, nous sommes en confiance et nous sommes ravis d’avoir une autre chance. - Pascal Leclaire
Le début de rencontre sera effectivement crucial ce soir. Lors des deux matchs qu’ils ont remportés dans cette série, les Sénateurs avaient les devants après une période de jeu. En prenant le dessus dès le début, la foule demeure bruyante et cela peut donner l’énergie nécessaire à une équipe qui a disputé pratiquement deux matchs en un mardi soir.

« Ils (les Penguins) avaient pris les devants ici et nous avons dû jouer du hockey de rattrapage, a déclaré le centre Mike Fisher. Ce n’est pas facile dans ces circonstances, dont nous voulons connaitre un bon début de rencontre, afin de garder la foule animée. »

Ils ont aussi tourné la page sur l’épique prestation de jeudi, même si le capitaine Daniel Alfredsson estime que les Sénateurs pourraient s’inspirer de cet épisode ce soir, alors qu’ils doivent absolument l’emporter.

« Chaque fois que nous nous retrouvons acculés au pied du mur, nous savons que nous devons nous serrer les coudes et de batailler à fond, a-t-il dit. Nous sommes encore au pied du mur aujourd’hui, mais nous avons déjà fait face à une telle situation. Je crois que nous nous sommes bien débrouillés. Est-ce que cela veut dire que nous pourrons répéter l’exploit ce soir? Je le souhaite, mais rien n’est garanti. Toutefois, cela nous a donné confiance.

« Nous sommes conscients que nous ne pouvons pas nous contenter d’une performance ordinaire. Nous devons éviter les erreurs, sinon notre saison sera terminée. Donc, nous devrons jouer solidement pendant 60 minutes. »

Effectivement, la tâche demeure colossale contre les champions de la Coupe Stanley, qui ont décoché un nombre époustouflant de 120 lancers en direction du filet d’Ottawa lors du 5e match. Le gardien Pascal Leclaire a repoussé 56 des 59 tirs qui ont atteint la cible, tandis que ses coéquipiers en ont bloqué 46 autres devant lui.

Chaque fois que nous nous retrouvons acculés au pied du mur, nous savons que nous devons nous serrer les coudes et de batailler à fond. Nous sommes encore au pied du mur aujourd’hui, mais nous avons déjà fait face à une telle situation. Je crois que nous nous sommes bien débrouillés. Est-ce que cela veut dire que nous pourrons répéter l’exploit ce soir? Je le souhaite, mais rien n’est garanti. Toutefois, cela nous a donné confiance. Nous sommes conscients que nous ne pouvons pas nous contenter d’une performance ordinaire. Nous devons éviter les erreurs, sinon notre saison sera terminée. Donc, nous devrons jouer solidement pendant 60 minutes. - Daniel Alfredsson
« Nous sommes dans la même situation, a dit Leclaire. Nous savons que si nous ne gagnons pas ce soir, nous serons foutus. La victoire à Pittsburgh fut bonne pour nous. Elle nous a donné un peu plus de confiance, mais nous sommes conscients de ce qui nous attend. Cependant, nous sommes en confiance et nous sommes ravis d’avoir une autre chance. »

L’entraîneur-chef Cory Clouston a ajouté : « Nous sommes dans la même situation qu’avant notre match précédent. Nous devons demeurer concentrés. Nous allons effectuer quelques petits ajustements, sinon ce sera sensiblement la même chose. »

Soyez assuré que cette équipe a la ferme intention de ne pas avoir de regrets lorsque la dernière sirène se fera entendre ce soir, et aussi pour leur saison.

« Nous sommes contents de revenir ici, a dit Alfredsson. Mais nous ne pouvons pas nous attarder à ce qui s’est passé au dernier match. Nous devons nous regrouper et fournir le même effort. Nous voulons nous assurer que nous avons tout donné.

« Nous ressentons que nous pouvons faire mieux, mais tant que l’effort est là, ainsi que la détermination…  Il faut se présenter et jouer. Ainsi, je crois que les choses se placeront pour nous. »

Bloc-notes

Si Leclaire est dans son élément, il recevra beaucoup de caoutchouc de la part des tireurs des Penguins encore ce soir. « Plus je reçois des lancers, plus ça devient facile, a-t-il dit. Je deviens plus à l’aise. C’est la même chose pour n’importe quel gardien dans la ligue, c’est plus facile lorsqu’on reçoit 40 ou 50 lancers plutôt que 15. On n’a pas le temps de trop penser, on ne fait que réagir. » Aucun changement à l’alignement des Sénateurs pour ce soir, ce qui signifie que les attaquants Shean Donovan, Ryan Shannon et Jonathan Cheechoo seront laissés de côté, tout comme le défenseur Brian Lee... Il reste moins de 50 billets pour la rencontre de ce soir.


En voir plus