Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Kulikov grimpe dans les classements

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Après une première saison exceptionnelle avec les Voltigeurs de Drummondville, le défenseur Dmitry Kulikov pourrait être sélectionné à un rang élevé au repêchage de 2009 (Jana Chytilova/NHLI via Getty Images).
(Note de la rédaction : Voici un article d'une série consacrée à des espoirs qui pourraient être disponibles lorsque viendra le moment où les Sénateurs d’Ottawa devront choisir au 9e rang lors du Repêchage amateur 2009 de la LNH, qui aura lieu les 26 et 27 juin à Montréal. Les choix sont basés sur les différents classements d’agences, incluant la centrale de dépistage de la LNH).


Un véritable choc culturel.

Lorsque Dmitry Kulikov s’est amené chez les Voltigeurs de Drummondville, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec cette saison, a dû s’adapter bien plus qu’à un nouveau style de hockey sur la patinoire. Le défenseur de 6 pieds un pouce originaire de Lipetsk, en Russie, s’est aussi retrouvé en immersion dans les deux langues officielles du Canada.

« Mes coéquipiers m’ont beaucoup aidé », a déclaré Kulikov à NHL.com lorsqu’il fut interrogé à propos du criant besoin d’aide sur le plan communication. « Lorsque je suis arrivé (en Amérique du Nord), je ne parlais pratiquement pas l’anglais. » Mais Kulikov est un jeune homme déterminé et qui entretient le même rêve que n’importe quel jeune hockeyeur qui a grandi au Canada. Il était conscient qu’il devait absolument passer par là.

« J’ai la chance de profiter d’une meilleure vitrine (dépisteurs), car sans cela, je n’aurais jamais été repêché », a déclaré Kulikov, âgé de 18 ans. « (C’était très important pour moi) d’apprendre le style nord-américain et de jouer contre les hockeyeurs canadiens. »

Il apprend bien et rapidement. Kulikov a terminé au premier rang chez les défenseurs de la LHJMQ cette saison, avec une récolte de 50 mentions d’aide et au deuxième rang au chapitre des points avec 62. Ses chiffres au niveau des aides le placent parmi les meilleures recrues de la ligue et au deuxième rang avec son différentiel de plus 34.

Après avoir joué un rôle de premier plan en aidant les Voltigeurs à se rendre au tournoi de la Coupe Memorial, Kulikov s’est mérité bien des honneurs dans la LHJMQ. Il fut choisi le meilleur défenseur de la ligue, recrue de l’année et meilleur espoir, notamment.

Il s’est plutôt bien adapté au hockey nord-américain.

« Il est un défenseur polyvalent qui peut jouer à bien des endroits », a déclaré Danny Brooks, entraîneur-adjoint des Voltigeurs, à NHL.com. « Vous voulez qu’il pratique un style de finesse? Il peut le faire. Vous voulez qu’il soit physique? Il pourra jouer physique, car il peut prendre les mises en échec.

« Il est un joueur nord-américain avec un nom de famille russe. »

Les dépisteurs parlent avec enthousiasme du joueur qui a vu son nom se hisser au 11e rang parmi les joueurs nord-américains dans le classement de la centrale de dépistage de la LNH. Selon le classement final du International Scouting Services (10e) et celui de The Hockey News (11e), il figure parmi les dix meilleurs espoirs. Un autre nom qui pourrait se trouver dans la mire des Sénateurs d’Ottawa, qui sélectionneront au neuvième rang lors de la première ronde du repêchage.

« J’ai la chance de profiter d’une meilleure vitrine (dépisteurs), car sans cela, je n’aurais jamais été repêché. (C’était très important pour moi) d’apprendre le style nord-américain et de jouer contre les hockeyeurs canadiens. - Dmitry Kulikov
« À sa première année (dans la LHJMQ), il a excellé dans tous les niveaux, a déclaré Chris Bordeleau, de la centrale de dépistage de la LNH. « Il a un très bon coup de patin; il peut transporter la rondelle et il n’hésite pas à décocher des tirs. Il est très fort physiquement; il peut encaisser de bonnes mises en échec et cela ne semble pas l’importuner.

« Ce que nous avons vu de lui cette année donne un bon aperçu de ce que nous devons nous attendre de Kulikov dans le futur; il devrait pratiquer le même style dans la LNH. Il sait lorsqu’il doit s’impliquer en attaque, il met l’accent sur la défensive, mais il peut déceler les entrailles. Il peut lancer la rondelle en avantage numérique… Par la façon dont il se comporte sur la patinoire, je crois qu’il aura de bonnes chances de jouer (dans la LNH) l’an prochain. »

Cette analyse plaira sans doute à Kulikov, un athlète de 6 pieds un pouce et 183 livres, qui a clairement comme objectif d’atteindre la LNH. Cela explique en grande partie le fait qu’il ait joint les Voltigeurs de Drummondville et la LHJMQ en 2008-2009.

« Il aurait pu se faciliter la vie et de demeurer avec le Yaroslavl Lokomotiv et devenir une grande vedette dans la KHL (Kontinental Hockey League), de dire Brooks. Mais son rêve est de jouer dans la LNH et d’amener sa famille en Amérique du Nord. »


En voir plus