Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Kuba avec les Sénateurs pour trois ans

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Souriant, le défenseur des Sénateurs Filip Kuba s'adresse aux journalistes à propos de sa prolongation de contrat de trois ans qu'il a paraphé avec l'équipe ce matin; il restera à Ottawa jusqu'en 2011-2012.
Filip Kuba va rester là où il avait souhaité.


Le défenseur des Sénateurs d’Ottawa s’est finalement entendu avec l’équipe aujourd’hui, en acceptant une prolongation de contrat de trois ans. Il évoluera dans la capitale nationale jusqu’à la saison 2011-2012.

Kuba pouvait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet et le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, avait indiqué qu’il écouterait les offres pour le défenseur si aucune entente ne devait survenir d’ici 15 heures aujourd’hui, l’heure limite pour effectuer des transactions dans la Ligue nationale de hockey. Cependant, les deux parties sont finalement parvenues à un nouvel accord ce matin. Kuba avait le sourire dans le vestiaire des Sénateurs après la séance d’entraînement cet après-midi.

« Je suis très content que ce dossier soit réglé », a déclaré Kuba, 32 ans, qui en est à sa neuvième saison dans la LNH. « Ma priorité était de demeurer ici. Je suis heureux que les choses aient fonctionné. J’ai eu le sentiment que les deux parties pouvaient parvenir à un accord, je suis ravi. »

Il s’est bien adapté à ses coéquipiers et l’organisation des Sénateurs depuis son acquisition du Lightning de Tampa Bay l’été dernier, lors d’une transaction qui avait aussi amené son collègue à la ligne bleue Alexandre Picard à Ottawa en retour d’Andrej Meszaros.

« Je m’entends bien avec les gars dans ce vestiaire », a dit Kuba, qui est le meilleur marquer chez les défenseurs des Sénateurs, avec 29 points (deux buts, 27 aides) cette saison. « C’est une organisation qui a de la classe et qui prend bien soin de ses joueurs. Je pense que nous connaîtrons de meilleures saisons (que celle-ci). »

Le capitaine Daniel Alfredsson est d’accord avec le dénouement, qualifiant la rétention de Kuba comme étant « une excellente mise sous contrat » pour les Sénateurs.

« C’est une bonne nouvelle pour nous, a déclaré Alfredsson. Il (Kuba) peut jouer pendant plusieurs minutes et dans toute sorte de situations et je crois qu’il a le potentiel pour être encore meilleur. Nous ne pouvons pas nous passer d’un défenseur qui peut bouger la rondelle. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, est heureux de pouvoir continuer à compter sur les services du « défenseur incontestablement le plus constant » pour un avenir prévisible.

« Il (Kuba) fait un peu de tout, de dire Clouston. Il évolue sur le jeu de puissance et en désavantage numérique. Il n’est pas le joueur le plus flamboyant et il ne vous impressionnera pas avec sa vitesse ni son lancer. Il se contente de bien faire plusieurs choses et il apporte une stabilité et de la profondeur à la défensive.

Je suis très content que ce dossier soit réglé. Ma priorité était de demeurer ici. Je suis heureux que les choses aient fonctionné. J’ai eu le sentiment que les deux parties pouvaient parvenir à un accord, je suis ravi. - Filip Kuba
« Il a connu des hauts et des bas aussi, mais en regardant ses statistiques, son différentiel (plus-8), son temps d’utilisation (23:18 par match, un sommet au sein de l’équipe), nous sommes ravis qu’il puisse demeurer avec nous pour les trois prochaines années. »

Avec la mise sous contrat de Kuba et l’acquisition du gardien Pascal Leclaire des Blue Jackets de Columbus, le centre Jason Spezza pense que les Sénateurs ont fait « des pas dans la bonne direction » en vue de la prochaine saison.

« C’est bien de voir qu’il (Kuba) veut rester, dit-il. « Lorsque vous voyez un gars qui veut rester, cela démontre que nous reconstruisons et que nous bâtissons une bonne culture dans le vestiaire. Nous sommes tricotés serré et c’est positif. »

Les Leafs réclament Gerber au ballottage

Après avoir appris que le gardien Vesa Toskala sera à l’écart du jeu pour le reste de la saison en raison d’une blessure à l’aine, les Maple Leafs de Toronto ont réclamé le cerbère des Sénateurs Martin Gerber du ballottage. Gerber était chez les Senators de Binghamton, dans la Ligue américaine, et son nom avait été soumis au ballottage à deux reprises ces dernières semaines. Le défenseur Brendan Bell n’a pas été réclamé.


En voir plus