Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Kuba aime son nouveau milieu de travail

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Filip Kuba a passé beaucoup de temps au soleil au cours de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Le vétéran défenseur fut sélectionné en huitième ronde (192e au total) par les Panthers de la Floride au Repêchage amateur de la LNH en 1995. Après avoir passé deux ans là-bas, il a évolué par la suite Minnesota, un marché friand de hockey, avant de disputer les deux dernières campagnes avec le Lightning de Tampa Bay. Il a été obtenu par les Sénateurs d’Ottawa au cours d’un échange à la fin août.
Âgé de 32 ans, et originaire d’Ostrava, en République tchèque, Kuba s’est rapidement imposé chez les Sénateurs en établissant un record chez les défenseurs de la LNH pour le nombre de mentions d’aide à ses huit premiers matchs de la saison.
Il a accepté d’accorder quelques minutes pour nous parler des Sénateurs et de son nouveau milieu de hockey au Canada :

Q : Comment voyez-vous votre rôle au sein de cette équipe?

R : Je tente simplement d’aider l’équipe, peu importe la position sur la patinoire, que ce soit à forces égales, sur le jeu de puissance ou en infériorité numérique. Je souhaite passer beaucoup de minutes sur la glace.

Q : Quel aspect aimez-vous le plus lorsque vous faites partie de l’unité de jeu de puissance?

R : J’aime être sur la patinoire avec l’avantage d’un homme, particulièrement avec les joueurs que nous avons dans notre équipe. Nous avons beaucoup de joueurs talentueux. J’adore être sur la glace avec Spezz (Jason Spezza), Heater (Dany Heatley) et Alfie (Daniel Alfredsson).

Q : Comment évaluez-vous votre expérience de jouer dans un marché canadien pour la fois de votre carrière dans la LNH?

R : Je ne suis pas totalement habitué. Mais nous avons d’excellents partisans ici. Les gens encouragent énormément le hockey, une situation très différente de celle que j’ai vécue à Tampa. J’aime cette ambiance.

Q : Qui étaient vos idoles de hockey dans votre jeunesse?

R : Personne en particulier. Je regardais les matchs de la ligue chez moi, dans ma ville natale (Ostrava), donc j’admirais les joueurs que je voyais. À l’époque où j’étais plus jeune, nous n’avions pas beaucoup de matchs de la LNH à la télé.

Q : À quel âge avez-vous décidé que vous vouliez jouer dans la LNH? État-ce un objectif que vous avez toujours eu lorsque vous étiez jeune?

R : Probablement pas. On savait peu de choses sur la LNH à cette époque. Le gouvernement communiste était encore au pouvoir là-bas et il nous interdisait d’aller jouer à des endroits comme la LNH. Mon but était seulement de faire partie de l’équipe de ma ville natale et de jouer pour l’équipe masculine de l’endroit (HC Vitkovice), une formation de division I. C’était mon objectif.

Q : Quand votre objectif de jouer dans la LNH est-il devenu réaliste?

R : Probablement lorsque j’ai été repêché. C’était une étape que je voulais absolument essayer.


En voir plus