Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Kramer heureux d'avoir sa chance chez les pros

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Le pèlerinage de Darren Kramer au hockey est loin d’être terminé.

Peut-être plus que jamais, le rêve du robuste espoir des Sénateurs d'Ottawa de joueur dans la Ligue nationale de hockey est bel et bien vivant, alors qu’il a paraphé un contrat de trois ans avec le club en fin de semaine dernière. Pour l’athlète de 20 ans de Peace River, en Alberta, ce pacte a eu pour effet d’enrayer une grande partie du doute qu’il entretenait au sujet de son avenir.

« C’était un grand point d'interrogation pour moi et je ne savais pas dans quelle direction allais-je me retrouver », a déclaré Kramer au Herald Tribune de Grand Prairie (Alb.), un journal basé dans la ville où il a joué deux saisons pour le Storm dans l'Alberta Junior Hockey League. « Il s’agit d’une décision existentielle qu’il faut prendre, mais maintenant que c’est signé, je suis soulagé de connaître le chemin que je vais emprunter au cours des prochaines années. »

L’attaquant de 6’2’’ et 210 livres a attiré beaucoup l’attention des médias avec un pot de beurre d'arachide unique — qui comprend un deuxième anneau avec filetage au milieu — démontrant aussi son esprit d’entrepreneuriat. Mais les Sénateurs, qui ont sélectionné Kramer en sixième ronde (156e au total) lors du repêchage 2011 de la LNH, sont plus que disposés à lui donner une chance de gagner sa vie dans le hockey.

Alors qu’il était surtout reconnu à son année de repêchage pour ses 47 combats livrés et ses 306 minutes de pénalité purgées pendant la campagne 2010-2011 avec Spokane, Kramer a démontré un peu plus d’habiletés offensives au cours de la saison qui vient de se terminer, pour un total de 22 buts et 40 points, tout en réduisant son total de minutes de pénalité purgées à 200.

« Nous savons qu'il est un jeune très physique, très compétitif et qui travaille fort, alors qu’il était le capitaine de son équipe junior (les Chiefs de Spokane, dans la Ligue de hockey de l'Ouest) », a déclaré le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray. « Il a été louangé par son entraîneur (Don Nachbaur, l’ex-entraîneur-chef des Senators de Binghamton), ajoutant qu’il continuait à préconiser un style agressif.

« En raison de son jeu physique et de sa volonté de se présenter pour ses coéquipiers tous les soirs, je pense qu'il nous a envoyé un message afin de lui donner une véritable opportunité de devenir un joueur de la LNH. »

Avec cette pensée en tête, parions que Kramer fournira tous les efforts nécessaires pour profiter au maximum de cette chance. Et il est plus que prêt à passer du temps avec les B-Sens dans la Ligue américaine de hockey, si c'est ce qu'il faut pour atteindre le « grand circuit ».

« De toute façon, je vais travailler fort pour parvenir à la Ligue nationale de hockey, a déclaré Kramer. Je dois améliorer tous les aspects de mon jeu afin de franchir cette étape. La chose la plus importante est ma vitesse et je dois faire en sorte de progresser afin de tenir le coup chez les pros. Je vais affronter des gars qui sont maintenant des hommes, donc je dois m’assurer d’être plus fort et que mon corps soit à la hauteur sur le plan physique. »

Murray a également souligné que son coup de patin constituait un point d’interrogation au sujet de Kramer avant les assises du repêchage de l’an dernier, mais il a ajouté que « comme avec beaucoup de jeunes joueurs, il peut parvenir à améliorer cet aspect avec du perfectionnement » avec l'aide du personnel d’entraîneurs des Sénateurs.

Kramer et son collègue attaquant Jakub Culek, un choix de troisième ronde (76e au total) au repêchage de 2010 qui a également signé un premier contrat de trois ans vendredi, aideront à renforcer les rangs de la formation de Binghamton, sous la gouverne du nouvel entraîneur-chef Luke Richardson.

« Ils auront beaucoup de pain sur la planche, en espérant qu’ils vont profiter de cette occasion, a déclaré Murray. Ce sont deux jeunes choix au repêchage et nous voyons en eux des candidats potentiels pour évoluer dans la Ligue nationale de hockey. Nous savons qu’il leur faudra tous deux un peu de temps et qu’ils devront se perfectionner, mais la porte est grande ouverte aujourd'hui à Binghamton pour eux afin qu’ils puissent entamer leur carrière professionnelle. »

En voir plus