Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Kovalev « peut s'attendre à tout »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Tous les yeux seront tournés vers l'attaquant des Sénateurs Alex Kovalev (à droite) à Montréal samedi soir, alors qu'il effectuera un retour très attendu au Centre Bell, pour la première fois depuis qu'il a quitté les Canadiens en juillet dernier.
Alex Kovalev affirme qu’il est encore trop tôt pour décrire les sentiments qui l’habiteront samedi soir.


Il est clair toutefois que l’affrontement entre les Sénateurs d’Ottawa et les Canadiens demain soir à Montréal (19 h, RDS, CJRC 104,7 FM) ne sera pas un match comme les autres pour l’attaquant de 36 ans. Après avoir passé les cinq saisons précédentes dans l’uniforme du Tricolore – et comme l’un des favoris de la foule – Kovalev sautera sur la patinoire du Centre Bell avec le chandail adverse pour la première fois depuis sa mise sous contrat par Ottawa à titre de joueur autonome, en juillet dernier.

« Je suis convaincu qu’il y aura beaucoup d’émotions demain », a admis Kovalev aujourd’hui après la dernière séance d’entraînement des Sénateurs à la Place Banque Scotia, avant le départ pour Montréal. « Pour le moment, j’essaie de ne pas y penser. »

Même si sa famille est maintenant installée à Ottawa, il pense quand même à la ville où il a passé les cinq dernières saisons. Sa Fondation Kovalev et amis pour enfants est toujours active là-bas et il était dans la métropole cette semaine pour participer à un défilé de mode-bénéfice.

Néanmoins, Kovalev n’est pas sûr du genre de réception que les amateurs du Centre Bell lui réserveront samedi soir. Quelques jours avant sa mise sous contrat avec Ottawa, un groupe de partisans du Canadien avait tenu une manifestation à Montréal, implorant les Canadiens à s’entendre à nouveau avec le populaire joueur surnommé « L'Artiste ».

Lors d’un match hors-concours entre les deux équipes, le 19 septembre à la Place Banque Scotia, il y avait un petit nombre de huées provenant des partisans du Tricolore chaque fois que Kovalev touchait la rondelle.

« Il pourrait y avoir de bons moments, mais aussi de moins bons moments, a déclaré Kovalev. Je m’attends à des huées, des applaudissements, je peux m’attendre à tout. Mais je ne dois surtout pas oublier que j’ai un match de hockey à disputer et que je ne joue plus pour Montréal, mais bien pour Ottawa.

« Je veux surtout me concentrer sur le match. Je sais que ce ne sera pas facile, mais je veux tenter de gagner la rencontre. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, ne doute pas un instant que Kovalev vivra une soirée riche en émotions.

« C’est la nature humaine, a dit Clouston. « Il a passé plusieurs saisons là-bas et il a eu beaucoup de succès. Il y aura un peu plus d’émotion pour lui lors de ce match. »

Le capitaine Daniel Alfredsson ajoute : « Il a passé cinq ans là-bas et il était très apprécié des amateurs. Ils conservent certainement de bons souvenirs de son passage. Je pense qu’il va connaître un bon match excitant. »

Il pourrait y avoir de bons moments, mais aussi de moins bons moments. Je m’attends à des huées, des applaudissements, je peux m’attendre à tout. Mais je ne dois surtout pas oublier que j’ai un match de hockey à disputer et que je ne joue plus pour Montréal, mais bien pour Ottawa. - Alex Kovalev
Même si les amateurs, les médias et Montréal parlent énormément de cette occasion, Clouston affirme que les Sénateurs voient cet affrontement d’un autre œil. Ils souhaitent poursuivre sur leur lancée, après une victoire écrasante de 7-1 sur le Lightning de Tampa Bay jeudi soir, à la Place Banque Scotia.

« Nous nous attendons à une bonne performance de sa part (Kovalev). Ce sera intéressant, a dit Clouston. Mais nous n’allons pas concentrer toutes nos énergies sur lui. Je sais que beaucoup de gens l’observeront, mais nous devrons nous concentrer sur notre lancée du dernier match. Nous sommes conscients que nous n’allons pas marquer sept buts chaque soir. Mais c’est la façon de les marquer qui est l’aspect le plus important. »

Alfredsson, notamment, n’a pas besoin de motivation supplémentaire pour jouer à Montréal et il est convaincu que ses coéquipiers pensent de la même façon.

« Nous sommes toujours encouragés lorsque nous allons à Montréal, dit-il. Je crois que c’est des amphithéâtres les plus électrisants de la ligue. C’est toujours plaisant de jouer ici. »

Mais, pour un joueur du moins, cela a peut-être une signification encore plus profonde.

« Je sais que j’ai eu de très bons moments là-bas avec l’équipe, l’organisation et les amateurs, a dit Kovalev. Je suis convaincu que plus l’heure du match approchera, plus il y aura de papillons dans mon ventre. Mais en ce moment, je tente de ne pas penser à tout cela. Sinon, plus je vais y penser, pire seront les choses. »

Bloc-notes

Après une performance comme celle de jeudi, Clouston est naturellement réticent à effectuer des modifications à son alignement. Toutefois, il pourrait devoir prendre une décision si Peter Regin (haut du corps) obtient le feu vert pour jouer à Montréal. Le centre danois s’est entraîné avec l’équipe aujourd'hui, mais il devra attendre à samedi avant de connaître la décision. « Si l’on juge selon le mérite, il sera difficile de l’inclure dans l’alignement, car personne n’a mal joué (jeudi), a dit Clouston. Mais Peter avait quand même bien fait avant de se blesser. Nous verrons comment il se comportera demain matin avant de prendre une décision. »... Le défenseur Filip Kuba (bas du corps) et l’attaquant Jesse Winchester (genou droit) ne seront pas de la formation demain soir... Le défenseur Anton Volchenkov a pris un congé d’entraînement, mais il sera en uniforme pour affronter le Tricolore... Les Sénateurs reviendront à la maison pour recevoir les Predators de Nashville jeudi prochain à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM). Il s’agira d’un Match économie Subway. Tous les billets à prix régulier sont à 20 pour cent de rabais.



En voir plus