Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Joignez-vous à la lutte contre le cancer

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Erin Phillips, épouse du défenseur des Sénateurs Chris Phillips, et Evan Simms, un patient atteint du cancer au CHEO, sourient en prenant des photos lors de l'entraînement de l'équipe, mercredi. Evan sera un invité spécial pour le match de jeudi contre le Lightning de Tampa Bay, lors de la Soirée annuelle de sensibilisation Le hockey pour vaincre le cancer à la Place Banque Scotia.
La joie était palpable sur le jeune visage d’Evan Simms alors qu’il prenait des clichés de quelques-uns de ses héros du hockey.


« Génial », a déclaré l’enfant de 10 ans atteint du cancer et patient au CHEO, après avoir assisté à la séance d’entraînement des Sénateurs, mercredi matin à la Place Banque Scotia. « C’est très bien. »

Evan et Jacob Randell, six ans d’Aylmer et survivant du cancer, ainsi que leurs familles, ont eu droit à une matinée tout à fait spéciale près de la patinoire, en compagnie d’Erin Phillips et Teresa Donovan, épouses de deux joueurs des Sénateurs. Outre la séance d’entraînement, ils ont aussi fait une halte dans le vestiaire de l’équipe avant de quitter les lieux.

Jeudi soir, Evan et Jacob assisteront au match opposant les Sénateurs et le Lightning de Tampa Bay, en compagnie d’Ashley Backstrom, âgée de 17 ans et aussi survivante du cancer, et sa famille.

Le tout est organisé à l’occasion de la Soirée annuelle de sensibilisation Le hockey pour vaincre le cancer, qui a lieu chaque saison pour promouvoir et amasser des fonds pour la campagne qui se déroule à travers la Ligue nationale de hockey. Les épouses et les conjointes des Sénateurs vendront des casquettes (35 $), des cravates (75 $) à l’effigie de Le Hockey pour vaincre le cancer ainsi que des albums de photos Reflections on a Hockey Season (50 $) aux halls d’entrée des portes 1 et 2 de la Place Banque Scotia. Tous les profits de la vente de ces articles seront versés à la campagne Le hockey pour vaincre le cancer.

« Toutes les occasions sont bonnes pour faire une différence et sensibiliser les gens, a déclaré Phillips. Récemment, des publicités affirment que toutes les trois minutes, une personne reçoit un diagnostic de cancer au Canada. Vous ne savez jamais qui sera cette personne. Tout le monde est concerné d’une certaine façon, que ce soit vous ou un de vos proches. »

Donovan ajoute : « Nous effectuons un petit geste pour aider. Je crois que tout le monde est affecté un jour ou l’autre par quelqu’un qui est aux prises avec un cancer. C’est une cause très importante qu’on doit tous appuyer. »

Nous effectuons un petit geste pour aider. Je crois que tout le monde est affecté un jour ou l’autre par quelqu’un qui est aux prises avec un cancer. C’est une cause très importante qu’on doit tous appuyer. - Teresa Donovan
En observant les jeunes devant eux – l’un est en rémission, l’autre est engagé dans le combat – cela vient appuyer le propos. Toutefois, mercredi matin, l’heure était à la bonne humeur et au hockey.

« C’est incroyable, j’adore cela », a déclaré Jason Randell, dont son fils a passé plusieurs mois au CHEO l’hiver dernier pour subir des traitements pour une tumeur au cerveau.

Jacob, qui a reçu la visite de Brian Lee, Brendan Bell, Jarkko Ruutu et Mike Fisher pendant son séjour à l’hôpital, n’a pas de joueur préféré chez les Sénateurs, selon son père.

« Il en admire plusieurs, de dire Jason. Il a apprécié la visite de Mike Fisher (avec sa copine, Carrie Underwood, en mars). »

Evan, de son côté, a un faible pour Chris Neil et Cody Bass, qui lui ont rendu visite à la Maison de Roger en février. Bass était en béquilles par surcroit. Il montre fièrement les autographes qu’il a obtenus de la part des deux joueurs sur son chandail et sa casquette des Sénateurs.

« Il (Neil) m’a demandé comment j’allais et il m’a dit que j’avais beaucoup de courage », a dit Evan.

Pour en savoir plus sur la campagne Le hockey pour vaincre le cancer de la LNH, cliquez ici.

En voir plus