Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

« Je ne l'ai jamais vu venir »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Daniel Alfredsson n’a pas encore visionné le foudroyant coup qu’il a encaissé et qui l’a forcé à quitter le match pour les Sénateurs d’Ottawa.


Le capitaine a admis ce matin qu’il n’avait pas encore vu la reprise télévisée de l’incident qui fait jaser dans le monde du hockey – le coup à la tête porté par l’attaquant Mark Bell, des Maple Leafs de Toronto, en première période jeudi soir, laissant Alfredsson sonné sur la glace et cherchant à reprendre son souffle.

« J’ignore s’il s’agit d’un coup à la tête ou non », a déclaré Alfredsson aux journalistes qui lui ont demandé ses impressions au sujet du coup qualifié d’illégal par l’entraîneur-chef et directeur général des Sénateurs, Bryan Murray. « Mais je crois qu’il est de ma responsabilité de savoir qui se trouve à quel endroit sur une patinoire.

« Habituellement, je suis aux aguets, mais j’ignorais totalement qu’il (Bell) s’en venait. »

Alfredsson a déclaré que le coup l’a « littéralement foudroyé. »

« Je ne pouvais plus respirer du tout, dit-il. Mais lorsque j’ai réussi à retrouver mon souffle, j’ai pu recommencer à voir s’il y avait d’autre chose. Je ne me sentais pas trop mal et j’ai pu quitter la patinoire. J’ai tenté de revenir (en deuxième période) mais sans succès. »

En fait, les Sénateurs seront privés d’Alfredsson – qui a dit qu’il ressentait « un peu de douleur » aujourd’hui – et du centre Mike Fisher (genou) pour les prochaines semaines. Alfredsson a aussi subi une « blessure au haut du corps. »
 
Murray fulminait à propos de la perte d’Alfredsson en particulier après le match de jeudi et il a communiqué au bureau de la Ligue nationale de hockey, ce matin. Mais il s’est fait dire que le coup de Bell était légal.

« Mon opinion demeure la même mais la ligue n’est pas d’accord avec moi, a déclaré Murray. À ce stade-ci, cela n’a pas d’importance. Même si la ligue imposait une suspension à Mark Bell, cela n’aurait aucun impact sur nous.

« Je voulais simplement avoir l’avis de la ligue et les dirigeants m’ont dit que le coup était légal. »

Le centre Jason Spezza a qualifié le geste de Bell de « coup sale mais propre. »

« C’est dans les règlements mais il y avait clairement une intention, selon moi, dit-il. Tu ne peux laisser passer une telle chose.

« Voilà une équipe exclue des séries. Y’a-t-il une raison pour eux de tenter de blesser nos joueurs dans une telle situation? »
 
Autant Spezza que le défenseur Chris Phillips ont exprimé leurs inquiétudes à propos de voir un autre joueur subir une blessure à la suite d’un coup porté à la tête.

« C’est le style de jeu qu’il (Bell) pratique. Il est intense, a dit Phillips. Je crois que le bras était assez haut. Personne ne veut voir ce genre de chose.

« C’est un aspect que nous souhaitons voir disparaître de notre sport. »

Les pertes d’Alfredsson et de Fisher semblent avoir servi de bougie d’allumage pour les Sénateurs, qui l’ont emporté de façon décisive par la marque de 8-2 et qui conservent une chance de faire les séries.

« Dans un contexte où le match était encore serré et que nous avions besoin d’une victoire, nous ne pouvions pas nous permettre d’être indisciplinés et d’écoper de pénalités inutiles (pour se venger), a relaté Phillips. Nous aurions pu perdre le match, mais aussi tout espoir de faire les séries.

« Voilà où étaient nos priorités. »


En voir plus