Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Heatley s'illustre dans la victoire du Canada

par Staff Writer / Ottawa Senators
HALIFAX - Le premier match du Canada au Championnat du monde de hockey avait des airs de déjà-vu.


Des coups de klaxons et des battements de tambour remplissaient le Metro Center de Halifax, deux automobiles Skoda étaient en démonstration dans les gradins et Dany Heatley a brillé sur la patinoire.

Le franc-tireur des Sénateurs d'Ottawa a enfilé trois buts, vendredi, dans une victoire de 5-1 du Canada aux dépens de la Slovénie. Heatley, qui a aussi récolté une passe, est devenu le meilleur marqueur du Canada dans l'histoire du Championnat du monde.

"Je vais exposer cette rondelle sur ma cheminée", a commenté le nouveau recordman.

Dan Hamhuis et Martin St. Louis ont également marqué dans la victoire.

Anze Kopitar a répliqué du côté slovène.

Même si Equipe-Canada disputait un premier match de Championnat du monde à domicile, quelques différences ont permis de constater qu'il ne s'agissait pas d'une rencontre ordinaire. Ainsi, de la musique celtique se faisait entendre pendant les pauses, les périodes indiquées au tableau indicateur s'écoulaient à reculons, et la patinoire de dimension nord-américaine avait fait place à une surface de jeu de dimension internationale.

"Avec cette foule qui nous encourageait nous nous sentions assurément à la maison, a indiqué l'attaquant des Sénateurs, Jason Spezza.

"Ils vont embarquer de plus en plus à mesure que le tournoi se déroule."

Plusieurs sièges étaient déserts lors de la mise en jeu initiale mais l'aréna s'est graduellement rempli. On a annoncé une foule de 7921 spectateurs, environ 600 de moins qu'une salle comble.

Fait à noter, les amateurs les plus bruyants ne portaient les couleurs d'aucune des deux équipes en présence. Ainsi, des enclaves de Lettons, vêtus de couleur marron, qui ont été aperçus remplissant les bars du centre-ville, ont été bruyants pendant tout le match. Trois d'entre eux s'étaient même munis de larges tambours.

Hamhuis a ouvert la marque à 3:45 du premier vingt. Le défenseur s'est amené de la pointe et a capté une passe de Heatley avant de déjouer le gardien Robert Kristan.

En deuxième, les joueurs canadiens ont bombardé de 31 tirs le gardien slovène, qui a connu tout une rencontre.

Kristan a été impressionné par la facilité de l'adversaire à s'échanger la rondelle.

"Je ne pouvais m'empêcher de regarder tous ces chandails rouges partout dans notre zone", s'est exclamé Kristan.

Heatley a doublé l'avance des siens 41 secondes après le début de la deuxième, Rick Nash obtenant une mention d'aide sur le jeu. Ce but a permis à Heatley de rejoindre Marcel Dionne au sommet des meilleurs marqueurs du Canada au Championnat du monde, avec 21.

Un but réussi par St. Louis en avantage numérique a creusé l'écart à 3-0 avant que Kopitar ne profite d'un avantage de deux hommes pour déjouer Cam Ward à 12:19.

Seule la solide performance de Kristan a permis aux Slovènes de demeurer dans le match, ceux-ci ayant été dominés 65-23 au chapitre des tirs au but.

Le gardien a effectué quelques arrêts prénoménaux lors d'une infériorité numérique des siens mais a par la suite été déjoué par un faible tir de Heatley entre les jambières, à 15:07 de la deuxième période.

"Nous aurions pu marquer dix fois aujourd'hui", a exliqué Heatley.

Du côté de l'adversaire on reconnaissait ce fait.

"Je vois qu'il est écrit 65 tirs, a avoué l'entraîneur-chef slovène, Mats Waltin. J'aurais plutôt pensé qu'ils en avaient réussis 95."

Le deuxième but de la rencontre de Heatley lui a permis de devancer Dionne au sommet des meilleurs marqueurs canadiens, avant qu'il n'ajoute son troisième du match, un tir du revers, à 10:25 du troisième engagement.

"Les joueurs se respectent tellement dans notre équipe que parfois ils en faisaient trop, a souligné l'entraîneur-chef des vainqueurs, Ken Hitchcock. Ils tentaient de refiler la rondelle à un coéquipier pour que ce soit lui qui ait une chance de marquer.

"Nous nous sommes toutefois ajustés et je suis heureux de notre rendement."

Lors de leur seul autre affrontement au Championnat du monde, en 2005, le Canada avait blanchi la Slovénie 8-0.
En voir plus