Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Heatley est « toujours un Sénateur »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des Sénateurs d'Ottawa Jason Spezza affirme que son bon ami et coéquipier de trio Dany Heatley serait accepté de  nouveau dans le vestiaire si sa demande d'être échangé n'est pas exaucée (Getty Images).
Il fut derrière la vaste majorité des 180 buts marqués par Dany Heatley au cours des quatre dernières saisons.


Le centre des Sénateurs d’Ottawa Jason Spezza a offert une autre mention d’aide à son bon ami et coéquipier de trio aujourd’hui, affirmant qu’il est temps pour Heatley de donner une chance à l’organisation d’avancer dans sa tentative de reconstruire une équipe de hockey aspirante aux grands honneurs.

« Je me préoccupe simplement que notre équipe puisse avancer afin de remporter un championnat ici à Ottawa », a déclaré Spezza lorsqu’interrogé à propos de la possibilité d’une transaction impliquant Heatley avec les Oilers d’Edmonton – un échange qui ne surviendra pas à moins que le marqueur de 50 buts accepte de renoncer à la clause de non-échange incluse dans son contrat. « C’est ce qui préoccupe nos joueurs et si Heater veut être de la partie, nous allons l’accueillir de nouveau.

« Il a été un excellent coéquipier lorsqu’il était ici et s’il ne veut plus être des nôtres, qu’il nous laisse aller de l’avant. »

Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, croyait qu’il était parvenu à cela mardi soir, lorsqu’il est parvenu à une entente avec les Oilers qui aurait amené les attaquants Dustin Penner et Andrew Cogliano, ainsi que le défenseur Ladislav Smid, dans la capitale nationale. Mais Heatley n’a pas encore donné son accord à l’échange et, entre-temps, la date limite du 1er juillet à minuit est maintenant passée et les Sénateurs doivent consentir à leur ailier une prime à la signature de 4 millions $.

Avec la prime consentie, Murray a déclaré que l’entente initiale avec les Oilers ne tient plus.

« Les données ont changé et j’ignore si nous allons continuer les discussions », a-t-il déclaré aux journalistes aujourd’hui à la Place Banque Scotia. « Je vais, possiblement au cours de la journée, parler encore à Steve Tambellini (le D.G. des Oilers). Il est évident que l’entente d’hier ne sera plus la même. »

Que feront les Sénateurs par la suite?

« Rien, de dire Murray. Il reste un membre des Sénateurs d’Ottawa. »

Murray demeure perplexe quant aux motifs entourant ce refus de transaction. Il a expliqué que Heatley et ses agents savaient qu’il négociait avec les Oilers au cours de la fin de semaine et « qu’ils étaient très intéressés. Puis-je continuer? On m’a dit que oui, je le pouvais. »

Malgré qu’il ne croit pas que l’offre des Oilers lui aurait procuré une compensation équitable pour Heatley, Murray a toutefois indiqué qu’il s’agissait de loin la meilleure proposition qu’il ait reçue.

« J’ai considéré une proposition qui, possiblement sur le plan hockey, n’équivalait pas Dany Heatley, a dit Murray. Mais je crois qu’il était juste de lui offrir (à Heatley) l’occasion de quitter si c’est ce qu’il voulait et nous aurions pu regarnir notre formation avec quelques joueurs qui pourraient nous aider d’ici un an. »

Je me préoccupe simplement que notre équipe puisse avancer afin de remporter un championnat ici à Ottawa. C’est ce qui préoccupe nos joueurs et si Heater veut être de la partie, nous allons l’accueillir de nouveau. Il a été un excellent coéquipier lorsqu’il était ici et s’il ne veut plus être des nôtres, qu’il nous laisse aller de l’avant. - Jason Spezza
L’impasse dans le dossier Heatley a aussi entravé le travail de Murray à l’ouverture du marché des joueurs autonomes dans la Ligue nationale, question d’aller chercher des joueurs disponibles. Après avoir remis sous contrat l’ailier Chris Neil pour quatre ans, Murray s’est retrouvé avec une mince marge de manœuvre afin de respecter le plafond salarial. Une transaction impliquant Heatley aurait pu améliorer cette situation.

« Nous étions serrés. Nous en étions conscients, a dit Murray. Je croyais pouvoir obtenir trois joueurs en retour (de Heatley). En plus, je souhaitais obtenir un autre attaquant. En ce moment, nous sommes un peu coincés.

« J’ai toujours besoin de cet autre attaquant, mais avec l’état des choses en raison du plafond, à moins que je transige un joueur ou deux, il sera difficile pour moi d’être un acheteur. »

Murray a déclaré qu’il n’écartait pas la possibilité que Heatley puisse être encore avec les Sénateurs lorsque le camp d’entraînement débutera en septembre. Si tel est le cas, Spezza a déclaré qu’il sera encore la bienvenue dans le vestiaire. Mais il a ajouté que son coéquipier de trio devra prendre une décision bientôt afin d’aider les deux parties.

« J’espère que cela ne nuira pas à notre organisation, de dire Spezza. Nous voulons avancer et s’il veut revenir, nous l’accepterons de nouveau et nous formerons une bonne équipe avec lui. Mais s’il ne veut pas revenir, qu’il nous laisse avancer et obtenir un joueur qui le remplacera. »


En voir plus