Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Hausse de la productivité chez les marqueurs de deuxième plan des Sénateurs

par Staff Writer / Ottawa Senators

L'attaquant des Sénateurs Antoine Vermette a établi des marques personnelles la saison dernière avec 12 buts, 12 aides pour 33 points et il est en voie de faire encore mieux en 2006-2007.

Par Todd Anderson

Les récents succès des Sénateurs d'Ottawa s'expliquent en partie par un meilleur équilibre en terme de production de la part de toute l'équipe. L'an dernier, les Sénateurs misaient énormément sur le capitaine Daniel Alfredsson, ainsi que ses coéquipiers Jason Spezza et Dany Heatley, pour effectuer une grande partie de la besogne à l'attaque. Cette année, l'attaque est beaucoup plus équilibrée. Actuellement, les Sénateurs comptent 11 joueurs qui ont plus de dix points, soit autant que les Ducks d'Anaheim et les Predators de Nashville. Seuls les Sabres de Buffalo, avec 12 joueurs, en comptent plus.

« Peu importe la formation, tu ne peux te fier que sur seulement deux ou trois joueurs, d'affirmer l'entraîneur-chef des Sénateurs Bryan Murray. Il te faut plusieurs éléments qui peuvent marquer. Nous jouons habituellement à trois trios, et ils connaissent un très bon rendement. Si tu veux être compétitif, il te faut de l'équilibre. »

Cette saison, Murray accorde davantage de temps de glace aux attaquants Chris Neil, Mike Fisher, Antoine Vermette, Peter Schaefer, Patrick Eaves et Chris Kelly, afin d'apporter plus d'équilibre à l'attaque. Si l'on compare les fiches individuelles après 25 parties cette saison avec celle de l'an dernier à la même période, la plupart de ces joueurs sont en voie d'établir des marques personnelles en 2006-2007.

Fisher a 13 mentions d'aide et 18 points cette saison, comparativement à sept passes et 15 points après 25 matchs en 2005-2006. La fiche actuelle de Vermette, qui compte huit buts et autant de passes, excède celle de l'an dernier à pareil date (5-4-9). Pour sa part, Kelly présente actuellement une fiche de 3-4-7, comparativement à un but et deux aides à la même période en 2005-2006.

De son côté, Eaves n'a pas joué lors des 25 premiers matchs de la saison dernière, mais il a terminé la campagne avec 20 buts et 29 points. Après 25 rencontres cette saison, il a récolté quatre buts et 12 points.

Schaefer compte quatre buts et 14 points comparativement à quatre buts et 18 points l'an dernier mais l'ailier a connu un lent début de saison en raison d'une blessure à un muscle fléchisseur de la hanche qui l'a gardé à l'écart du jeu pendant quatre matchs. Pour ce qui est de Neil, ses statistiques sont à toutes fins pratiques semblables à celles de la saison dernière. Il a huit buts et 16 points cette année comparativement à neuf buts et 17 points la saison dernière.

Vermette affirme que plusieurs facteurs, autre que l'augmentation du temps de glace, ont fait en sorte que la productivité a augmenté dans l'ensemble.

« C'est à la fois une question de confiance et d'être à l'aise, dit-il. On se sent mieux lorsqu'on a plus de responsabilité. »

En voir plus