Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Hartsburg fébrile pour sa première saison

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Encore une fois, Craig Hartsburg est hanté par un sentiment de nervosité qu’il connaît bien.


Lorsque la page de septembre apparaît sur le calendrier, c’est la même chose pour tout le monde qui œuvre dans la Ligue nationale de hockey : le camp d’entraînement et une nouvelle saison sont sur le point de commencer.

« Lorsque nous sommes dans cette période, les joueurs semblent interminables », a déclaré Hartsburg, qui s’apprête à entreprendre sa première saison à la barre des Sénateurs. « Je suis prêt à commencer. Nous avons connu un bel été pour nous préparer et pour concocter un bon plan, dont nous sommes en train de peaufiner depuis la dernière semaine.

« La nouvelle saison approche à grands pas. Nous sommes fébriles. »

La première édition des Sénateurs sous le règne de Hartsburg prendra forme à compter de la semaine prochaine. Les joueurs arriveront mardi à la Place Banque Scotia, pour les examens physiques et médicaux. Le lendemain, ils sauteront sur la patinoire en vue du début du calendrier régulier, qui débutera avec deux rencontres face aux Penguins de Pittsburgh à Stockholm, les 4 et 5 octobre, dans le cadre de la série Première LNH en Europe.

Lorsque les Sénateurs se retrouveront pour le camp d’entraînement, il y aura plusieurs nouveaux visages. Parmi ceux-ci, notons les défenseurs Jason Smith et Brendan Bell, les attaquants Jarkko Ruutu et Brad Isbister ainsi que le gardien Alex Auld, qui ont été obtenus au cours des mois d’été par l’entremise du marché des joueurs autonomes. Les jeunes espoirs Nick Foligno, Cody Bass, Jesse Winchester et Brian Lee sont des candidats sérieux pour l’obtention d’un poste avec le grand club.

C’est le devoir de Hartsburg d’intégrer les jeunes avec les vétérans au plus vite afin qu’ils puissent adhérer au style de jeu qu’il préconise, soit celui axé sur l’attaque.

« C’est un cheminement », de dire l’entraîneur, qui fut jadis un ancien défenseur des North Stars du Minnesota. « Les joueurs ont travaillé fort tout l’été afin de garder la forme et d’être prêts pour le camp d’entraînement. La prochaine étape consiste à apprendre à se connaître les uns les autres.

« Ils connaîtront assez rapidement les attentes (des entraîneurs). Ensuite, nous allons enclencher le processus afin de s’assurer que tout le monde est sur la même longueur d'onde. Notre but est d’obtenir la collaboration de tous et chacun, incluant le côté psychologique, afin de former une bonne équipe. »

Aussi, les joueurs des Sénateurs devineront rapidement le terme préféré de Hartsburg : responsabilité.

« Lorsqu’elles entendent ce mot, certaines personnes se demandent avec une certaine crainte ce qui va se passer, » a déclaré Hartsburg, dont sa réputation d’adepte de la stricte discipline n’est plus à faire. « Il faut corriger les défauts et bien exécuter les choses. Pour moi, il faut surtout que les joueurs s’entraident et aident l’équipe.

« Il est évident que nous voulons que les choses soient bien exécutées de façon quotidienne, que les joueurs mettent en pratique de bonnes habitudes de travail, autant à l’entraînement que dans leur préparation. Nous avons un personnel d’entraîneurs (incluant les adjoints Curtis Hunt et Greg Carvel) qui exige de travailler ensemble afin de s’assurer d’inculquer de bonnes méthodes et obtenir de bons résultats. Il y aura des obstacles en cours de route, mais si nous parvenons à adopter de bonnes habitudes, nous pourrons connaître du succès. »

Il y a un an, les Sénateurs connaissaient un début de saison record avec une fiche de 15-2-0 avant de s’effondrer graduellement et de subir une élimination rapide face aux Penguins, en première ronde des séries éliminatoires. Même si Hartsburg souhaite un autre départ canon cette saison, il veut surtout connaître une meilleure fin de campagne.

« Nous sommes conscients que la saison est longue, dit-il. Nous avons de nouveaux joueurs et de nouveaux entraîneurs. Il sera important de parvenir à travailler ensemble le plus tôt possible. Toutefois, il s’agit d’un cheminement et l’année est longue.

« L’important est de parvenir à jouer notre meilleur hockey à la fin de la saison. Je ne veux pas insinuer ici qu’il ne faut pas exceller plus tôt. Notre but est de diriger et de gagner chaque match de hockey, c’est notre mandat. C’est de cette façon que nous entendons construire. »


En voir plus