Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Hartsburg brasse ses troupes

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Autre chambardement en quelque sorte au sein de l’alignement remodelé des Sénateurs, lundi.


Mais celui-là n’a rien à voir avec un projet méticuleux pour modifier totalement le visage de l’équipe. Il s’agit plutôt de la réaction de l’entraîneur-chef Craig Hartsburg à la suite du rendement des Sénateurs ces derniers jours, plus particulièrement lors de la rencontre de samedi soir, qui s’est soldée par un revers de 4-2 face aux Bruins de Boston, à la Place Banque Scotia.

Lorsque les joueurs des Sénateurs se sont présentés sur la patinoire du Bell Sensplex lundi matin, des changements étaient imminents. Hartsburg a muté le capitaine Daniel Alfredsson et Dany Heatley avec le centre Mike Fisher, tandis que Jason Spezza s’est retrouvé aux côtés des jeunes Nick Foligno et Jesse Winchester.

La séance d’entraînement a débuté après une réunion d’équipe où Hartsburg a imploré aux joueurs de retrouver leur esprit compétitif, après avoir connu trois sorties avec efforts mitigés, selon ses dires, depuis le retour de Suède.

Après son entretien avec les journalistes, le message de Hartsburg ne pouvait pas être plus clair.

« Nous devons changer notre identité, a-t-il dit. Nous ne ressemblons pas à une équipe travaillante, compétitive et qui frappe. Cela doit changer, sinon il faudra oublier le succès.

« Nous devons nous améliorer et les joueurs font partie de la solution. Ils sont la solution. »

Hartsburg a souvent utilisé le mot responsabilité depuis son embauche à titre d’entraîneur-chef des Sénateurs. Le message d’aujourd’hui en est un parfait exemple.

« Nous en avions besoin », a déclaré Foligno à propos des modifications de trios. « Nous comprenons ce qui s’est produit au dernier match et comment nous devons nous améliorer cet aspect, afin de mieux jouer mercredi (lors de la visite des Panthers de la Floride à la Place Banque Scotia). Nous voyons ces changements de façon positive. Cela motivera les joueurs à aller dans le bon sens. »

Spezza a ajouté : « Il (Hartsburg) tente de nous faire gagner des matchs de hockey. Nous voulons gagner des matchs de hockey et nous devons essayer des solutions différentes. Il s’agit d’une différente façon de tenter de marquer des buts et je crois qu’il s’agit d’une bonne idée. »

Depuis la récolte de trois points sur une possibilité de quatre à Stockholm contre les Penguins de Pittsburgh, les Sénateurs ont présenté une fiche de 1-2-0 en trois matchs à domicile. De loin, les Sénateurs ont offert leur meilleure prestation de la saison lors du deuxième match en Suède, un effort soutenu dans les deux sens de la patinoire qui s’est soldé par une victoire de 3-1. À ce moment, certains disaient qu’il s’agissait d’un exemple illustrant le hockey que Hartsburg désire inculquer dans son équipe cette saison. Mais, le pilote a indiqué qu’il n’a pas vu ce genre d’effort de 60 minutes depuis le retour des Sénateurs à domicile.

« C’est frustrant, a dit Hartsburg. Je sais ce que l’équipe vaut quand elle exécute les bons jeux. Et je sais aussi ce qu’elle peut subir lorsqu’elle manque de concentration. Lors des trois matchs ici, outre quelques poussées, nous n’étions pas constants. Il faut mettre de la fierté dans ce que l’on fait.

« Oui, nous avons davantage de talent. Mais il est faux d’affirmer que nous avons plus de talent que quiconque. Chaque soir, nous affrontons une équipe qui a autant de talent que nous, donc qu’est-ce qui fera la différence dans un match? Pas uniquement un système. Il faut jouer avec passion et avec l’envie d’être compétitif. »

Spezza est d’accord en affirmant : « Nous avons le potentiel pour devenir une très bonne équipe de hockey. C’est ce qu’il voit et que nous voyons aussi. Il (Hartsburg) a été très direct avec son message et nous comprenons bien la situation. C’est à nous de faire preuve de volonté. »

C’est encore mieux de livrer le message si tôt en saison, de dire Alfredsson.

« Nous sommes tous dans le même bateau et nous voulons gagner, dit-il. Il (Hartsburg) a joué lui aussi et il a passé sa vie dans le hockey. Il sait quand il faut apporter des ajustements ou des changements.

« C’est un signal pour tout le monde : "Réveillez-vous, nous devons mieux jouer. " La saison est encore jeune, mais il ne faut pas attendre et regretter par la suite. Je crois que cela aura un effet certain sur l’équipe. »

Fisher affirme : « Personne d’entre nous ne peut être en confort dans nos rôles. Nous devons en donner plus. »

Hartsburg a aimé la première réaction qu’il a obtenue face au défi qu’il a lancé à ses joueurs.

« L’entraînement d’aujourd’hui s’est bien déroulé, dit-il. Ils étaient compétitifs. Ils ont travaillé fort et ils ont fait de bonnes choses sur la glace. »


En voir plus