Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Greening veut poursuivre sur sa lancée

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Colin Greening espère poursuivre sur la lancée de ses 24 matchs disputés dans la LNH la saison dernière, en plus de sa participation à la conquête de la Coupe Calder par les Senators de Binghamton (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Colin Greening n'oubliera pas la présente année de sitôt.


Son premier match dans la Ligue nationale de hockey, son premier but dans la LNH, un championnat de la Coupe Calder... l’attaquant des Sénateurs d'Ottawa ne pouvait pas demander mieux à sa première incursion dans le hockey professionnel.

Toutefois, à entendre le Terre-Neuvien de 25 ans, il a déjà tourné la page sur tout cela et il se concentre résolument sur la prochaine étape dans sa jeune carrière en plein essor. L’attaquant de 6’3’’ et 211 livres sera fin prêt lorsque le camp d'entraînement 2011-2012 des Sénateurs se mettra en branle vendredi à la Place Banque Scotia.

« Je m’estime très chanceux d'avoir été de l’alignement pour les 24 matchs l'an dernier, mais c'était l'année dernière, a déclaré Greening. « Avec une nouvelle saison vient de nouveaux défis et d'obstacles à franchir. Cela fait partie de la vie dans un camp d’entraînement. La possibilité d'éventuellement percer l'équipe lors du camp est très encourageante pour moi. J'espère que ça se produira pour moi, mais je dois répondre à l’appel en ce moment. Tout cela dépendra de mon rendement au camp. »

Compte tenu du fait qu'il a été mis sous contrat en mai par l’équipe avec une entente à sens unique de trois ans, il est très probable que Greening puisse avoir une place dans l'alignement pour le premier match de la saison des Sénateurs, le 7 octobre à Detroit contre les Red Wings . En effet, on pourrait dire que le joueur natif de St. John’s est passé rapidement du statut de projet à long terme – Greening fut un choix de septième ronde (204e au total) au repêchage universel de 2005 – à un joueur potentiel de premier plan.

Néanmoins, Greeening a l'intention de maintenir le même état d'esprit prudent qui l'a mené là où il est aujourd'hui. Il ne tient rien pour acquis en prévision du camp, même si son contrat à sens unique devrait lui donner un nouveau sentiment de sécurité quant à son avenir immédiat.

« L'année dernière, quand je me suis présenté au camp, je me concentrais surtout sur l’apprentissage et j’essayais de bâtir ma confiance, a déclaré Greening. « Cette année, je pense que mon niveau de confiance est un peu plus élevé, mais il me reste à apprendre le système et essayer d’être encore plus rapide. Ici, je côtoie des joueurs qui sont des professionnels depuis plus de 10 ans alors que moi, j'ai seulement joué une saison complète dans les rangs professionnels.

« Donc, je suis encore au stade de l'apprentissage. Lorsque je me présenterai au camp, je veux construire sur la confiance que j'avais l'année dernière et aussi continuer à apprendre afin de devenir un meilleur joueur. Si je parviens à faire cela, cela va m'aider et augmenter mes chances de faire l'équipe. »

Les 24 matchs qu'il a disputés dans une série de rappels à Ottawa la saison dernière ont eu certainement pour effet d’accélérer son perfectionnement. Greening estime qu’il a fait beaucoup de progrès à cause de cela.

« Ce fut une expérience incroyable pour moi, alors que j’ai été mis dans ces situations et que j’ai joué contre des joueurs de premier plan, de haut calibre, a-t-il dit. Le fait de voir comment les joueurs des Sens et des autres équipes de la ligue se conduisent et comment ils sont professionnels et comment ils prennent leur métier au sérieux... il faut toujours se surpasser lors de chaque match.

« C'était incroyable de voir et d'être en mesure de jouer contre ces joueurs vraiment talentueux. Cela sera certainement utile pour moi dans mon développement. »

De plus, Greening a vécu la pression des séries éliminatoires avec les Senators de Binghamton au printemps dernier. De la série de première ronde de la Ligue américaine contre les Monarchs de Manchester – les B-Sens ont comblé un déficit de 3-1 avec trois victoires consécutives en prolongation –jusqu’à la finale de la Coupe contre les Aeros de Houston, ce fut toute une aventure.

« Ce fut toute une période l'année dernière et tout semblait cliquer au bon moment, a dit Greening. Cet été, je parlais avec un certain nombre de joueurs contre qui nous avons affronté, que ce soit Hershey, Bridgeport ou ailleurs, et ils m’ont dit 'Wow, vous êtes tous réunis au bon moment'. Et nous nous sommes assurés d’une participation aux séries éliminatoires alors qu’il restait environ trois matchs à jouer. Ensuite, nous sommes tous revenus (d'Ottawa) et la chimie s’est créée.

« C'était chouette de vivre les éliminatoires et l'expérience des hauts et des bas du hockey en séries. On se rend compte comment il est difficile et qu’il faut bien jouer pour remporter un championnat. Je pense que le fait d’avoir vécu cette expérience l'année dernière m'aidera cette saison. »


En voir plus