Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Grant franchit une étape au tournoi des recrues

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Derek Grant a été un joueur d’impact pour les Sénateurs d’Ottawa au tournoi des recrues à Oshawa, en évoluant aux côtés de Corey Cowick et Stefan Noesen, un choix de première ronde en 2011 (Photo par Mike Peleshok).
OSHAWA (Ont.) — Il y a à peine six mois que Derek Grant était encore sur les bancs d’école pour sa deuxième année universitaire.


Mais cette semaine au tournoi des recrues de la Ligue nationale de hockey au General Motors Centre, l’athlète d’Abbotsford (C.-B.) vit une période éducative plutôt différente. Et, jusqu’à présent, il obtient aisément la note de passage.

Le centre de 6’3’’ et 196 livres a joué un rôle important chez les Sénateurs pendant ce tournoi, en évoluant aux côtés de Corey Cowick et de Stefan Noesen, un choix de première ronde en 2011. Ils formaient le premier trio lors des deux rencontres de l’équipe jusqu’à présent. Grant a inscrit le premier but de son équipe au tournoi lors du gain de 4-0, samedi contre les Penguins de Pittsburgh.

« Je joue avec beaucoup de joueurs talentueux ici », a déclaré Grant, âgé de 21 ans et un choix de quatrième ronde des Sénateurs (119e au total) au repêchage de par 2008. « Le degré de compétition est élevé et je pense que les enjeux sont aussi élevés, donc il y a beaucoup de plaisir. C'est une belle façon de commencer l'année. »

C'est toute une étape que Grant franchit, après avoir connu deux excellentes saisons à Michigan State University – il fut le meilleur marqueur des Spartans avec 33 points (8-25) la saison dernière et s'est classé deuxième avec 30 (12-18) à sa première année - avant de décider de renoncer à ses deux dernières années d'admissibilité et de parapher un contrat avec les Sénateurs en mars.

« Je sentais que l'occasion était belle et que j'étais prêt à franchir la prochaine étape », a dit Grant en expliquant sa décision. « Je me suis encouragé en me forçant à être prêt. J'ai terminé l'année à Binghamton et j’ai eu beaucoup de plaisir et vécu une belle expérience. »

Malgré que Grant n’ait participé qu’à la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Calder, il a marqué l’un des buts les plus importants des séries pour les B-Sens. Son but en prolongation au deuxième match contre les Monarchs de Manchester a empêché Binghamton de se retrouver avec un retard de 2-0 dans la série et ce fut l'un des quatre buts marqués en surtemps par les B-Sens afin de remporter la série. Cela s’est avéré être le tremplin vers le championnat de la Coupe Calder deux mois plus tard.

« C'était incroyable », a déclaré Grant. « Le fait de passer par cela et faire tout le chemin jusqu’à la fin fut des expériences phénoménales. C'est quelque chose que je n'ai jamais vraiment connu auparavant. Je ne pense pas que je n'ai jamais été au sein d’une équipe championne comme celle-ci. J’imagine que ce fut un bon départ pour ma carrière professionnelle. »

Il s’agissait d’un autre bond important pour un joueur qui a joué deux saisons de junior A avec les Chiefs de Langley de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique avant d'accepter l'offre de bourses des Spartans.

« Passer du junior A à l’université fut un grand pas, a déclaré Grant. À ma première année, nous avons eu une très bonne équipe et je jouais avec deux types plus âgés et ils m'ont beaucoup aidé dans cette première année. Lorsque ces joueurs sont partis, j’ai hérité d’un rôle plus important l'année suivante et j'ai appris à assumer ce rôle.

« À l’université, on pratique beaucoup, donc il ya beaucoup de développement là-bas. Les matchs sont très intenses, de sorte que cela nous prépare pour le niveau suivant. »

La Ligue américaine a offert un nouveau type d'atmosphère de classe, pour ainsi dire.

« C'est certainement un style de jeu différent, a déclaré Grant. À l’université, on ne joue que deux matchs par semaine et tout le monde part de son côté. Dans la LAH, c’est plus rapide, mais c'est beaucoup plus contrôlé. Il faut juste apprendre un style différent.

« Kurt (Kleinendorst, l’entraîneur-chef des B-Sens) a fait un bon travail avec moi. Il y avait aussi plusieurs vétérans sur cette équipe qui m'ont aidé au début, donc c'était une bonne expérience. »

Grant est désireux de jouer un rôle plus important à Binghamton cette saison. Et il s'attend à ce que Kleinendorst lui en confie un, étant donné que plusieurs visages des B-Sens ne reviendront pas.

« Je pense qu'il est plus à l’aise à l’aile gauche qu’au centre, a déclaré Kleinendorst. Nous allons l’essayer en cours de route. Il est imposant, il est habile et il est intelligent. Il devrait jouer un bon rôle pour nous. Il devrait s'intégrer assez bien. »

Grant a ajouté : « Nous avons fait beaucoup de bonnes choses l'année dernière et nous avons encore quelques gars dans cette équipe, donc je pense que nous avons maintenant l'expérience pour gagner et, nous l'espérons, nous pouvons le faire encore. »


En voir plus