Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Grâce à son but historique, Zibanejad est maintenant un « grand héros » en Suède

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’une des plus grandes légendes du hockey de Suède est convaincue que son pays a déniché un nouveau héros.


Évidemment, de ses 18 ans, Mika Zibanejad a déjà cimenté sa place dans l’histoire du hockey scandinave pour toujours, grâce à un but inoubliable.

« Il est un grand héros. Tout comme le reste de l'équipe, » a déclaré le capitaine des Sénateurs d'Ottawa Daniel Alfredsson aujourd'hui au lendemain du triomphe de 1-0 de la Suède sur la Russie en finale du Championnat mondial de hockey junior 2012, une victoire scellée par le but spectaculaire de Zibanejad en prolongation, jeudi soir.

Le premier choix des Sénateurs (sixième au total) au repêchage 2011 de la LNH a saisi une rondelle libre à l'extérieur de la ligne bleue, l’a aligné sur l'aile droite et a déjoué battre le gardien russe Andreï Makarov par un lancer du revers au Saddledome Banque Scotia. Ce moment a soulevé les passions dans l’amphithéâtre, sans parler de la fête qui est encore susceptible de se poursuivre en Suède, dont la dernière conquête de la médaille d’or au mondial junior remonte à 1981.

« En lisant les journaux suédois ce matin, c’était la manchette partout, a déclaré Alfredsson. Cela faisait 31 ans et ils étaient souvent près de l’objectif. C’est excellent pour le hockey suédois. Ils ont fait un travail colossal pour revamper l'ensemble du programme et on en voit les résultats ces dernières années.

« Cela démontre les fruits de tout le travail qui s’est fait là-bas et c'est un énorme coup de pouce pour le hockey suédois. »

La crédibilité de Zibanejad en Suède a sans aucun doute monté en flèche depuis son but historique. Le nom de l’athlète de Stockholm est apparu dans le monde entier sur Twitter en quelques minutes après le but de la victoire.

« Tout le monde parle de lui en ce moment », a déclaré le défenseur des Sénateurs Erik Karlsson, qui a remporté la médaille d'argent avec la Suède au CMJ 2009 à Ottawa. « Je pense qu'il fait réaliser à bien des gens en Suède qui nous sommes et quel genre de joueur il est. Mika a les habiletés pour changer le cours d’un match un jeu et il a démontré en prolongation là-bas.

« Je suis heureux pour lui du fait qu’il a marqué ce but. C'est quelque chose qui va être à la télé pendant un bon bout de temps et quelque chose qu'il pourra se souvenir lorsqu’il sera plus vieux. Ce moment ne sera probablement jamais oublié. »

Un journal suédois a déjà suggéré que le but de Zibanejad mérite d'être immortalisé sur un timbre-poste, un honneur qui avait auparavant été réservé pour le but gagnant en fusillade, inscrit par Peter Forsberg aux Jeux olympiques d'hiver de Lillehammer en 1994, toujours largement considéré comme le but le plus important dans l'histoire du hockey suédois.

Même si Alfredsson ne place pas le but Zibanejad dans la même catégorie que celui de Forsberg (« c’était aux Jeux olympiques », dit-il), il affirme qu’il fait partie des buts historiques aux yeux de ses compatriotes.

« C'est un but grandiose et qui était de toute beauté également », a déclaré Alfredsson, un médaillé d'or olympique pour la Suède aux Jeux d'hiver de Turin 2006 en Italie.

Cela dit, Alfredsson ne serait pas surpris si la Suède accordait au but de Zibanejad le sceau d'approbation, pour ainsi dire.

« On ne sait jamais, a-t-il dit. Nous n’avions pas remporté l’or depuis 31 ans et c'est tout un exploit. Donc je ne serais pas surpris (si cela arrive). »

Alfredsson et Karlsson faisaient partie des quelques membres des Sénateurs qui ont regardé les dernières minutes du drame du CMJ se dérouler sur un téléviseur dans le salon des joueurs. Lorsque Zibanejad a finalement mis un terme à l’affrontement dans lequel les Suédois ont dominé largement leurs adversaires par 58-17 au chapitre des tirs au but, ses deux futurs coéquipiers ont éclaté de joie.

« J’ai pulvérisé de l'eau partout dans la salle de la cafétéria », a déclaré un Karlsson tout sourire, qui a porté un chandail d’entraînement numéro 93 de Zibanejad au Bell Sensplex plus tôt aujourd'hui, alors que les Sénateurs se préparaient pour leur match de samedi après-midi contre les Flyers de Philadelphie au Wells Fargo Centre (13 h, TVA Sports, Rogers Sportsnet, CKOI 104,7 FM). Je n'avais pas de champagne, alors j'ai dû prendre de l'eau. J'étais assez excité.

« C’était éprouvant pour les nerfs. Tout peut arriver en prolongation. Le verdict se décide par seulement un but et on n’a pas le temps de réparer les pots cassés le cas échéant. Mais quand Mika a eu cette chance, j'ai eu le pressentiment qu'il allait marquer. »

Karlsson a texté un message de félicitations à Zibanejad après la rencontre. Et il n’était certainement pas le seul.

« Il a probablement reçu des milliers de textos. Il a beaucoup d'amis, a déclaré Karlsson. Il n'a pas encore répondu, mais il est probablement encore en train de célébrer. »


En voir plus