Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Gerber et les Sénateurs face aux Islanders

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Martin Gerber sera le partant devant la cage des Sénateurs d’Ottawa, mardi soir.


Ray Emery sera le substitut contre les Islanders de New York, au Nassau Veterans’ Memorial Coliseum (19 h, Sens TV, Team 1200).

En d’autres mots, la situation des gardiens de but des Sénateurs demeure exactement la même que lors du dernier match de l’équipe avant la pause du Match des étoiles, qui s’était soldé par une victoire de 8-4 sur le Lightning de Tampa Bay.

Mais Emery a été au cœur d’une tempête médiatique mardi, car il était arrivé en retard à l’entraînement, la veille, de trois minutes. Il s’agissait de la première séance d’entraînement de l’équipe depuis la pause du week-end. L’entraîneur-chef John Paddock a renvoyé Emery – qui a affirmé qu’il s’était rendu par erreur au Nassau Coliseum plutôt qu’au centre d’entraînement des Islanders – à l’hôtel où logent les Sénateurs à Long Island.

Le directeur général Bryan Murray a indiqué mardi, à la suite d’une rencontre avec Emery et Paddock, que ce retard vaudra au gardien une amende « salée. »

Une suspension n’a pas été envisagée, d’ajouter Murray, car les équipes de la Ligue américaine de hockey sont toujours inactives en raison du congé du match des étoiles dans ce circuit. Ainsi, les gardiens des Senators de Binghamton, Jeff Glass et Brian Elliott, n’étaient pas disponibles pour un rappel.

Mais Murray a déclaré que la gravité de la pénalité n’est pas la chose la plus importante pour le moment.

« C’est surtout l’approche à laquelle nous lui avons demandé (à Emery) pour aller de l’avant, dit-il. D’être un joueur régulier. De travailler fort à l’entraînement et lorsqu,il a l’occasion de jouer.

« Je crois qu’il est frustré en raison du peu de match qu’il a obtenu, pour une raison quelconque. Il se sent comme un gardien qui veut jouer plu souvent. Il est un type très compétitif et très intense.

« Mais nous lui avons demandé de mettre de l’ordre dans son jeu, ce qui signifie que les entraînements sont très importants (actuellement). »

Paddock a déclaré qu’il considérait le dossier comme clos. Autant Murray que le capitaine Daniel Alfredsson ont insisté sur le fait que toute l’attention autour d’Emery ne constitue pas une distraction pour l’équipe.

« Je n’entrevois pas de problème chez les joueurs, a dit Murray. Nous et les journalistes semblent davantage préoccupés par cette situation qu’eux. Les joueurs font leur travail et ils appuient leurs coéquipiers à 99,9 pour cent. »

Alfredsson ajoute : « C’est un peu frustrant. Mais il (Emery) a dit qu’il va s’améliorer et qu’il va mieux se comporter à l’entraînement. Tant et aussi longtemps qu’il travaillera fort à l’entraînement, on pourra passer l’éponge. »

« Pour nous, les joueurs, ce n’est pas une distraction. Nous avons déjà composé avec ce genre de situation. Cela ne change rien à notre préparation. »

Bloc-notes

En l’absence de l’attaquant Cody Bass (cheville) ce soir, Nick Foligno a été rappelé des B-Sens pour son troisième séjour avec le grand club. L’attaquant Patrick Eaves (raideurs au cou, épaule) sera aussi absent. Les deux cas sont évalués au jour le jour… Les sénateurs seront de retour à domicile pour recevoir la visite des Bruins de Boston jeudi soir, à la Place Banque Scotia. Il reste environ 250 billets pour ce match… 1 500 billets sont toujours disponibles pour la visite des Panthers de la Floride, le 7 février, alors qu’il en reste seulement 50 pour la rencontre du 9 février contre les Canadiens de Montréal.


  
En voir plus