Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Gaunce impressionne les dépisteurs pour le repêchage comme menace dans les deux sens

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Le centre des Bulls de Belleville Brendan Gaunce a impressionné les dépisteurs avec sa compétitivité et son effort dans les deux sens de la patinoire (Aaron Bell/OHL Images).

(Note de l’éditeur: Ceci est un texte d’une série de reportages sur les espoirs qui pourraient être encore disponibles quand les Sénateurs d’Ottawa utiliseront leur choix du 15e rang au repêchage de la LNH 2012 qui aura lieu les 22 et 23 juin à Pittsburgh. Les choix sont basés sur les classements de plusieurs services, dont la Centrale de dépistage de la LNH, mais ne sont pas un reflet du classement interne de dépistage des Sénateurs).



Brendan Gaunce a appris tôt un des éléments importants pour avoir beaucoup de succès au hockey.

«C’est une chose que j’ai apprise très jeune avec quelques entraîneurs, a dit le joueur de 18 ans originaire de Markham, en Ontario, à NHL.com. Si tu ne peux pas jouer défensif, tu ne joueras pas dans la LNH.»

Demandez aux dépisteurs de la Ligue nationale de hockey et il n’y a pas de doute là-dessus. Le centre de 6-2, 215 livres, qui joue pour les Bulls de Belleville de la Ligue de hockey de l’Ontario, est digne de la première ronde dans le repêchage de la LNH de 2012. La question est simplement à quel rang.

«Il a été le deuxième choix en tout (au repêchage de la LHO en 2010) pour une raison, a dit l’entraîneur des Bulls, George Burnett, à NHL.com. Il sera un haut choix cette année et je ne serais pas surpris de le voir partir rapidement dans la première ronde. Et encore plus haut que le classement du repêchage peut le suggérer. Je sais qu’il est parmi les attaquants élites en Amérique du Nord.

«Je pense qu’il est aussi un jeune homme qui peut jouer dans les deux sens. Il est difficile à affronter et il travaille fort aux deux extrémités de la patinoire.

Effectivement, Gaunce, qui a produit 68 points (dont 28 buts) en 68 matches pour les Bulls la saison dernière, se décrit comme un talent dans les deux sens. Les dépisteurs qui l’ont vu jouer — et il y en a eu beaucoup — l’ont remarqué, qu’il ait ou non la rondelle sur son bâton.

«Brendan est un gars vraiment énergique, a dit Chris Edwards, de la Centrale de dépistage de la LNH. Quand il joue (au hockey) avec beaucoup d’énergie, quand il se donne à fond, quand il s’engage, il provoque des revirements en zone offensive. Il a tellement d’habiletés que, quand il gagne la lutte pour la rondelle, il peut faire une bonne passe et effectuer un jeu. Il crée des occasions de marquer à chaque présence quand il est à son meilleur. À chaque présence il est là et crée des choses.

«C’est un gars solide dans les deux sens. Son jeu ne baisse pas dans sa zone. C’est certain.»

Burnett, pour un, croit que c’est son jeu sans la rondelle qui vaudra à Gaunce un billet pour la grande ligue.

«Les gens doutent de son habileté à jouer sans la rondelle et, selon moi, c’est ce qui fera de lui un joueur dans la LNH avant n’importe quelle autre portion de son jeu, a dit Burnett. Il est responsable, se donne à fond, est excellent avec son bâton, tenace et a un excellent sens du hockey. Il comprend le jeu aux deux extrémités de la patinoire. Il est un gars qui, même à sa première année (dans la LHO), est là contre les meilleurs joueurs de l’autre équipe.»

Gaunce se présente au repêchage de 2012 classé 13e parmi les patineurs nord-américains dans le classement de la Centrale de dépistage. Les services internationaux de dépistage le classe 11e en tout — quatre rangs avant le 15e choix détenu par les Sénateurs d’Ottawa dans la première ronde du repêchage qui aura lieu les 22 et 23 juin au Consol Energy Center de Pittsburgh.

Son curriculum vitae inclut aussi déjà beaucoup de succès internationaux. Gaunce a obtenu la médaille d’or avec le Canada au tournoi commémoratif Ivan Hlinka des moins de 18 ans de 2011 en République Tchèque et il a obtenu un but et une passe dans le match de championnat quand l’Ontario a décroché les grands honneurs du Défi mondial des moins de 17 ans de 2011.

En ce qui concerne le repêchage, Gaunce n’a pas eu à regarder bien loin pour obtenir des conseils pour répondre aux questions supplémentaires des dépisteurs — son frère aîné, Cameron, a été le 50e choix en tout par Colorado en 2008 et il a joué 11 matches avec l’Avalanche il y a un an (il est présentement défenseur avec les Monsters de Lake Erie dans la Ligue américaine de hockey).

«Il y a deux choses importantes que j’ai vues qui l’ont vraiment aidé au cours de l’année (du repêchage), a dit Gaunce. Une est être soi-même, parce que les gens découvriront tôt ou tard comment vous agissez effectivement. Donc soyez vous-mêmes dans toutes les situations. Et soyez humble. Et si vous utilisez ces deux choses, cela fonctionnera pour vous si vous êtes un bon joueur. J’espère que cela fonctionne pour moi présentement. J’essaie simplement de tout absorber et de ne rien prendre pour acquis.»

En voir plus