Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Foligno : Comme dans le bon vieux temps

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Nick Foligno a retrouvé sa position naturelle, au centre entre le capitaine Daniel Alfredsson et Milan Michalek. Foligno a évolué à cette même position tout au long de son séjour dans le junior à Sudbury (Getty Images).
Nick Foligno s’amuse en vivant des souvenirs de son passé.


Toujours à la recherche du candidat idéal pour occuper la position de centre sur le deuxième trio, les Sénateurs d'Ottawa accordent un essai à un type pour qui cette position ne lui est pas tout à fait étrangère. Même si Foligno, âgé de 24 ans, a été utilisé à l’aile gauche pendant la majeure partie de ses quatre campagnes passées dans la Ligue nationale de hockey à ce jour, il a évolué au centre lors de ses années passées dans le junior avec les Wolves de Sudbury.

Sa position naturelle? Foligno n'est pas en désaccord avec cette affirmation.

« J'ai joué (au centre) jusqu'à ce que j’atteigne la LNH », a-t-il déclaré après la séance d’entraînement des Sénateurs lundi après-midi au MTS Centre de Winnipeg, où Ottawa entreprend une séquence de trois matchs à l’étranger en affrontant les Jets, mardi soir (20 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM). « Je m'ennuie de cette position et je suis vraiment reconnaissant qu'ils aient suffisamment confiance en moi pour m’utiliser au centre. Espérons que je puisse continuer à faire un bon travail. »

Même s’il ne faut pas toujours se fier aux premières impressions, l'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, a trouvé la première expérience très intéressante, en mutant Foligno au centre entre le capitaine Daniel Alfredsson et Milan Michalek. Son pourcentage au chapitre des mises en jeu (5 en 8, 63 pour cent) lui a valu la deuxième plus haute marque chez les Sénateurs lors du match de dimanche, devancé seulement par Zenon Konopka (5 en 6, 83 pour cent), même si la majeure partie des mises en jeu ont été l’affaire de Jason Spezza et Zack Smith.

« Pour son premier match disputé au rôle de centre depuis des lunes, je peux dire qu’il s’en est bien tiré », a déclaré MacLean au sujet de Foligno. « Nous avions certaines attentes au niveau du cercle des mises en jeu, et il a terminé la rencontre avec un bilan positif. Somme tout, il a fait du bon travail. »

Foligno a reconnu que le cercle de mise au jeu est un aspect où il a besoin de travailler le plus et il profite amplement des conseils de Konopka (l'un des meilleurs de la LNH dans cet aspect du jeu), ainsi que Spezza, Smith et Jesse Winchester.

« Ils ont tous été formidables, a dit Foligno. On oublie ce genre de notions lorsqu’on est moins appelé à s’en servir. Lorsqu’on prend moins de mises au jeu, on perd un peu de synchronisme. Ils m’ont aidé admirablement avec des petits conseils comme la façon de mettre le bâton vers le bas et des trucs comme ça. »

Même si Foligno admet qu'il a appris à « aimer le poste d’ailier gauche maintenant », il se réjouit de l’occasion qu’on lui accorde et il entend montrer aux Sénateurs qu’il peut devenir un joueur polyvalent à l'avant.

« Je veux être capable de jouer n'importe où, a-t-il dit. Cela ne me dérange pas de jouer à l’aile gauche, si c'est ce qu'ils veulent. Mais je suis très content qu'ils me considèrent comme un type qui peut remplir ce rôle et j’entends faire un bon travail à ce niveau. »

En bref

Le match de mardi soir sera le premier des Sénateurs à Winnipeg depuis le 8 février 1996, lors de la dernière campagne des anciens Jets dans la capitale du Manitoba avant leur transfert à Phoenix. MacLean est particulièrement heureux de faire ce voyage, lui qui a connu les plus belles années de sa carrière de hockeyeur avec les Jets. Il a atteint le plateau des 40 buts à trois reprises au cours d'un séjour de sept ans à Winnipeg, pour un total de 101 points en carrière en 1984-1985. « Comme je l'ai toujours dit, je suis vraiment ravi du retour de Winnipeg dans la ligue, a-t-il dit. Les amateurs ont fait preuve d’une grande classe à mon endroit. Cependant, je m’ennuie de la Reine », a déclaré MacLean, en faisant référence bien sûr au célèbre portrait de la reine Elizabeth II qui était suspendu au plafond de l’ancien aréna de Winnipeg, qui a été démoli après l’ouverture du MTS Centre… L’attaquant Chris Neil (cheville) et le défenseur Matt Carkner (genou) ont tous deux pris part à la pratique de lundi, mais il n'y a toujours pas d’échéancier quant à un éventuel retour au jeu, « mais leur participation à l’entraînement constitue un signe très encourageant », a déclaré MacLean... Le défenseur Brian Lee a été dispensé de l’entraînement de lundi pour des raisons personnelles.


En voir plus