Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Fisher : « J'adore Ottawa »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des Sénateurs Mike Fisher écoute une question alors qu'il s'adresse aux journalistes pendant une pause à son camp de hockey au Centre Ray Friel d'Orléans (Club de hockey Les Sénateurs d'Ottawa).
Mike Fisher affichait un large sourire lorsque la conversation s’est tournée vers un sujet plus familier.


« Merci! » s’est exclamé le centre des Sénateurs d’Ottawa lorsqu’un journaliste lui a demandé quels étaient ses objectifs pour la prochaine saison de la Ligue nationale de hockey.

Mais Fisher est conscient que sa vie a changé considérablement le 10 juillet, lorsqu’il a épousé la vedette de la musique country Carrie Underwood lors d’une cérémonie qui a eu lieu en Géorgie. Il s’agissait du mariage de l’été dans le monde artistique, alors que la nouvelle a été étalée à la une du magazine People.

Inutile de dire que lorsque Fisher a pris un moment pendant une pause lors de son camp annuel de hockey au complexe récréatif Ray Friel d’Orléans mercredi pour jaser avec les journalistes, il savait que ce n’était pas seulement pour parler de hockey.

« C’est comme ça », a dit Fisher à propos de son entrée dans le monde des célébrités. « Elle (Underwood) est habituée à ce genre de truc, mais ce n’est pas tout à fait mon cas. Il faut que j’apprenne désormais à composer avec cette situation. »

La chose la plus difficile sera sans doute la relation à distance. Underwood, qui reprend sa tournée ce week-end, est établie à Nashville, la capitale du country, tandis que Fisher poursuit sa carrière de hockeyeur à Ottawa. Même s’il affirme à la blague que « les aéroports sont notre principale résidence », Fisher entend continuer à jouer pour les Sénateurs tant et aussi longtemps que l’équipe voudra de lui.

Dans la mesure du possible, j’aimerais bien passer toute ma carrière ici. L’équipe aura aussi son mot à dire lorsque mon contrat sera échu (en 2013). Nous sommes à l’aise de cette façon, donc nous devrons nous voir de façon sporadique. Je me sens chez moi. Je suis ici depuis si longtemps. Ottawa est une ville qui offre à ses résidents un peu de tout. Les partisans des Sénateurs sont exceptionnels. J'ai la chance de voir ma famille et mes amis très souvent durant l'hiver. En plus, je vis à une dizaine de minutes de route de la Place Banque Scotia, dans un secteur de la ville où je peux chasser et pêcher à ma guise. Je ne connais pas beaucoup de villes, dans la LNH, qui pourraient m'offrir un tel style de vie, donc je suis choyé. - Mike Fisher
« J’adore Ottawa », a déclaré Fisher, âgé de 30 ans et qui entamera sa 11e saison dans l’uniforme des Sénateurs. « Elle aime bien la ville aussi et elle comprend à quel point j’y suis attaché. Dans la mesure du possible, j’aimerais bien passer toute ma carrière ici. L’équipe aura aussi son mot à dire lorsque mon contrat sera échu (en 2013). Nous sommes à l’aise de cette façon, donc nous devrons nous voir de façon sporadique. »

 « Je me sens chez moi », a ajouté l’athlète de Peterborough. « Je suis ici depuis si longtemps. Ottawa est une ville qui offre à ses résidents un peu de tout. Les partisans des Sénateurs sont exceptionnels. J'ai la chance de voir ma famille et mes amis très souvent durant l'hiver. En plus, je vis à une dizaine de minutes de route de la Place Banque Scotia, dans un secteur de la ville où je peux chasser et pêcher à ma guise. Je ne connais pas beaucoup de villes, dans la LNH, qui pourraient m'offrir un tel style de vie, donc je suis choyé. »

Fisher a admis qu’il est aussi enthousiaste pour la prochaine saison, surtout avec l’arrivée du défenseur et joueur autonome Sergei Gonchar dans l’alignement.

« Je suis emballé, a-t-il dit. Avec Gonchar et ce qu’il peut apporter sur le jeu de puissance et aux attaquants avec la rondelle, ainsi que plusieurs jeunes joueurs qui lutteront pour des postes, je crois que nous formerons une meilleure équipe, même si nous avons perdu quelques joueurs. Nous sommes emballés par tout cela ainsi que les progrès que nous avons réalisés l’an dernier. »

Bloc-notes

L’audience en arbitrage pour Peter Regin est prévue pour vendredi. Présentement, rien n’indique que les Sénateurs pourront parvenir à une nouvelle entente avec le centre danois d’ici là. « Nous avons tenu des pourparlers avec les représentants de Peter et de Chris Campoli. Rien de concret n’est sorti de ces exercices », a déclaré le directeur général des Sénateurs Bryan Murray. « Pour le moment, tout indique que nous allons aller en audience. » L’audience en arbitrage pour Campoli, qui est aussi un joueur autonome avec restriction, est prévue pour mercredi... Murray a déclaré qu’il souhaite parvenir à l’embauche d’un nouvel entraîneur pour les Senators de Binghamton « d’ici une semaine. Nous nous sommes entretenus avec quelques candidats et je crois qu’une décision surgira d’ici quelques jours. »


En voir plus