Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Fin abrupte de l'aventure d'O'Brien au CMJ

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'espoir des Sénateurs Jim O'Brien (à droite) a vu ses aspirations prendre fin au mondial junior vendredi, alors que les É.-U. ont subi un revers de 5-3 face à la Slovaquie (Photo par Jana Chytilova/NHLI via Getty Images).
Jim O'Brien ne s’attendait pas à une fin si abrupte à sa première et dernière expérience au mondial junior.


L’espoir des Sénateurs d’Ottawa et ses coéquipiers de Team USA avaient le regard stupéfait après s’être incliné par la marque de 5-3 face à la Slovaquie vendredi, en quart de finale du Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF. Les Américains affronteront la République tchèque pour la cinquième place — loin de leur objectif qu’ils s’étaient fixé cette semaine.

« Peu importe la façon de voir les choses, c’est difficile de subir un revers comme celui-ci », a déclaré O’Brien, le premier choix des Sénateurs au repêchage de 2007. « Nous croyons vraiment que nous avions une bonne chance de gagner cette partie, mais, lorsque tu fais face à un gardien en possession de ses moyens et une équipe qui livre une bonne prestation dans un match éliminatoire, ce sont des choses qui peuvent survenir. »

Cela résume bien l’allure du match alors que les États-Unis ont largement dominé au chapitre des tirs au but, par 49-19, mais ils n’ont pu résoudre l’énigme du gardien slovaque Jaroslav Janus, qui a littéralement volé ce match aux Américains.

Néanmoins, O’Brien retourne à Seattle avec les Thunderbirds de la Ligue de hockey de l’Ouest avec de bons souvenirs de son expérience au mondial junior. Il aura 20 ans à la fin du mois, dont il ne sera pas admissible l’an prochain.

« C’est un grand honneur d’avoir pu représenter son pays à cet événement, dit-il. C’est une fin décevante, mais ce fut très plaisant. Je n’ai aucun regret. »

O’Brien a procuré une avance de 3-0 aux États-Unis sur le Canada la veille du jour de l’An, mais l’équipe locale est revenu de l’arrière pour l’emporter 7-4, dans un affrontement qui restera gravé dans les anales du mondial junior.

Un jour, O’Brien souhaite être applaudi et encouragé à son tour par la foule au sein de l’alignement des Sénateurs.

« C’est un excellent amphithéâtre et il y a des amateurs passionnés ici, dit-il. C’est plaisant de jouer dans une telle atmosphère. »


En voir plus