Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

« Fier d’être Canadien »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des Sénateurs Mike Fisher tient le flambeau olympique lors du relais de la flamme qui s'est transporté à Gatineau, vendredi soir (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).
Portant le flambeau bien haut lors d’un événement qui capte l’attention du monde entier, Mike Fisher a été envahi par toutes sortes d’émotions.


Par un vendredi soir où il faisant un froid de canard à Gatineau, un seul sentiment était incontournable.

« Je suis fier d’être Canadien », a déclaré le centre des Sénateurs d’Ottawa après avoir parcouru sa part de distance dans le relais de la flamme olympique dans la région de la capitale nationale.

Vêtu de l’ensemble blanc aux couleurs des Jeux de Vancouver 2010 ainsi qu’une tuque des jeux d’hiver, question de le protéger du vent glacial, Fisher a parcouru une distance de 300 mètres sur le boulevard du Carrefour à Gatineau et a eu droit à des encouragements et aussi quelques 'Go Sens Go'.

« Tout ce qui se passe autour de cet événement est très spécial », a déclaré Fisher après avoir couru derrière le convoi de véhicules qui accompagne le relais de la flamme à travers le pays.

Immédiatement après avoir effectué le virage sur le boulevard de la Cité, Fisher s’est arrêté pour allumer un flambeau tenu par Jean Labonté, capitaine de l'équipe canadienne de hockey sur luge. Labonté a porté le flambeau jusqu’à la Place de la Cité, sous les immenses encouragements de la foule, avant d’allumer la vasque aménagée sur une estrade populaire.

Fisher a aussi eu son lot d’encouragements, dès qu’il a monté à bord du camion transportant les porteurs vers leurs points de départ désignés. Il fut entouré d’amateurs après son parcours et il a accepté de se faire prendre en photo avec plusieurs d’entre eux.

Toute cette expérience fait vivre de plus en plus l’esprit olympique pour Fisher, chose qu’il a clairement ressentie en portant le flambeau.

« Le fait d’être fier d’être Canadien, les Jeux et tout ce que cela représente », a déclaré Fisher lorsqu’il fut interrogé après avoir effectué son parcours avec la flamme. J’ai vécu plein d’émotions. Je suis privilégié et c’était plaisant. »

Un moment pourrait être possiblement plus palpable, soit jouer pour Équipe Canada aux Jeux de Vancouver. L’excellent début de saison de Fisher avec les Sénateurs cette année pourrait attirer quelques regards des dirigeants de l’équipe.

Le fait d’être fier d’être Canadien, les Jeux et tout ce que cela représente. J’ai vécu plein d’émotions. Je suis privilégié et c’était plaisant. - Mike Fisher
« Ce serait encore mieux », a indiqué Fisher au sujet de la possibilité de représenter le Canada aux Jeux d’hiver de 2010. « C’est un rêve qui se réaliserait pour moi si je parvenais à enfiler le chandail du Canada (à Vancouver). »

Le relais de la flamme va se poursuivre tout le week-end à Ottawa-Gatineau, alors que trois autres membres de l’organisation des Sénateurs y prendront part. Le directeur général Bryan Murray portera le flambeau sur le pont Alexandra vers Ottawa aux environs de 12 h 10 samedi. Dimanche matin, le relais se déroulera sur la promenade Palladium près de la Place Banque Scotia et Bill Courchaine, le directeur des ventes et des partenariats sociétaires en sera le porteur à 8 h 40.

Lundi matin vers 7 heures, le président des Sénateurs Cyril Leeder portera la flamme sur l’avenue King Edward au centre-ville d’Ottawa, entre l’avenue Laurier Est et la rue Osgoode.

Le relais de 106 jours, qui implique 12 000 porteurs, visite plus de 1 000 communautés au pays. Parcourant un plus de 45 000 kilomètres, il s’agit du plus long relais de l’histoire olympique, qui culminera à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Vancouver, le 12 février.


En voir plus