Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Être de taille face aux Capitals

par Rob Brodie / Ottawa Senators
S’imposer et sortir fort.


Cela résume bien l’analyse de l’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, Craig Hartsburg, en prévision du duel de ce soir contre Alex Ovechkin et les Capitals de Washington, au Verizon Center (19 h, RDS, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM).

Ainsi, Hartsburg va réintégrer le défenseur Christoph Schubert dans l’alignement ce soir, à la place de Brendan Bell. L’entraîneur des Sénateurs ne pouvait pas être plus précis quant aux motifs expliquant son geste.

« C’est une équipe assez imposante physiquement », a déclaré Hartsburg en analysant les Capitals. « Nous voulons mettre le gabarit et la force (de Schubert) à profit. Nous aurons besoin de ses habiletés et aussi de sa présence physique.

« Chaque joueur doit utiliser ses forces. Pour Schubie, il possède un bon coup de patin, il est fort et il peut décocher de bons lancers. Lorsqu’il dispute un fort match, soit à l’attaque ou à la défensive, son impact sur le match se fait ressentir davantage. Dans les coins et devant le filet, Schubie doit s’imposer. »

Schubert, qui prendra aussi la place de Bell sur la première unité en avantage numérique, est heureux d’obtenir à nouveau cette opportunité après avoir été écarté de la formation depuis quelques matchs.

« Je veux simplement reprendre ma place, de pratiquer mon style de jeu et d’aider mon équipe du mieux que je peux », a déclaré Schubert, un athlète de 6 pieds 3 pouces et 230 livres. « Je suis conscient de ce que je dois donner. Ils souhaitent me voir pratiquer un style physique, sans être déconcentré. Je veux terminer mes mises en échec lorsque j’en aurais la chance et d’alimenter les attaquants avec la rondelle.

« Sur le jeu de puissance, je dois me contenter d’obtenir des lancers et d’effectuer des choses simples. »

Les Sénateurs souhaitent rebondir rapidement après l’échec de mercredi soir, un revers de 2-0 face aux Blackhawks à Chicago. Avec une fiche de 10-11-5, les Sénateurs accusent maintenant un retard de six points sur une place en séries éliminatoires dans l’Association de l’Est. Ils n’ont récolté qu’un maigre point à mi-chemin de leur semaine de quatre matchs.

« Nous tentons de retrouver le sentier de la victoire et de nous approcher d’une place en série, a déclaré Schubert. Je sais que cela (les séries éliminatoires) est encore loin, mais si nous continuons à perdre, le fossé ne fera que s’agrandir pour le huitième, septième ou sixième rang. »

Le centre Mike Fisher a ajouté : « Nous devrons jouer beaucoup mieux que l’autre soir (mercredi) si nous espérons gagner. Nous devrons être compétitifs dès la première mise en jeu. »

Hartsburg estime que cela est particulièrement important contre les Capitals, qui présentent une impressionnante fiche de 11-1-1 au Verizon Center.

« Quand tu connais du succès devant tes partisans, c’est sûrement parce que tu connais de bons débuts de match, dit-il. Ils seront prêts dès le début de la rencontre. »

Il faudra certainement que les Sénateurs performent de la même façon que lors du match du 4 novembre, alors qu’ils l’avaient emporté 2-1 en prolongation sur les Caps, en plus d’avoir dominé 44-27 au chapitre des tirs au but.

« Nous avions beaucoup de pression et nous avons excellé en zone offensive, a dit Hartsburg. « Nous avons imposé le rythme et contrôlé le match. Il sera important de faire de même dans cet amphithéâtre et très tôt dans la rencontre. »

Bloc-notes

Alex Auld (9-6-4) effectuera son 20e départ de la saison devant le filet pour Ottawa... Après le match de ce soir, les Sénateurs reviendront dans la capitale nationale, alors qu’ils recevront la visite du Lightning de Tampa Bay, samedi à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM)... Il reste moins de 1 500 billets pour le match contre Tampa, ainsi que pour les rencontres à domicile contre les Thrashers d’Atlanta, mardi, et les Stars de Dallas le 20 décembre. Il s’agit des trois dernières parties des Sénateurs à la Place Banque Scotia avant de céder l’amphithéâtre pour le Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF.


En voir plus