Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Et pourquoi pas 11?

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine Daniel Alfredsson et les Sénateurs sont conscients qu'il y a encore place à amélioration, même après une séquence de 10 victoires de suite (André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Quoi de mieux qu’une note parfaite de 10?


Les Sénateurs d’Ottawa tenteront de donner leur maximum pour le savoir, en commençant ce soir avec un duel contre les Canucks de Vancouver à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM Souvenirs garantis). Il s’agira aussi d’un affrontement opposant les deux meilleures équipes canadiennes de la Ligue nationale, alors que les Sénateurs (32-21-4) ont une occasion d’égaler les Canucks (34-19-2) pour le nombre total de points avec une autre victoire à domicile.

Alors que Vancouver a vu sa séquence de sept victoires consécutives prendre fin mardi soir contre les Canadiens à Montréal, les Sénateurs ont prolongé leur série record victorieuse à 10 matchs avec un gain de 4-2 à l’étranger, sur les Sabres de Buffalo mercredi soir. Pour le centre Jason Spezza, une telle séquence est pratiquement sans commune mesure dans la LNH d’aujourd’hui.

« Lorsque vous constatez la parité qui existe dans la ligue, c’est très difficile de cumuler même quelques matchs de suite, a-t-il dit. « Je pense que nous nous surprenons nous-mêmes un peu, avec 10 victoires de suite. Ainsi, nous voulons continuer dans cette veine. L’ambiance est bonne et nous voulons continuer à bien jouer. »

L’entraîneur-chef Cory Clouston insiste sur le fait que les Sénateurs n’entendent pas s’attarder sur les chiffres de l’équipe ou des individus, car chaque gain est un pas vers une meilleure position pour les séries éliminatoires. Ce dernier argument est le plus important pour l’instructeur. Ottawa se retrouve maintenant à trois points des meneurs de la section Nord-Est, les Sabres, et d’une place parmi les trois premières positions du classement de l’Association de l’Est.

« Nous nous préoccupons de gagner des matchs, a dit Clouston. Cette séquence nous place dans une excellente posture en ce qui a trait à une participation aux séries. Toutefois, nous nous préparons pour le match de ce soir comme si c’était n’importe quel autre affrontement. Nous avons fait des ajustements en fonction de l’adversaire, car Vancouver représente un défi différent que celui de Buffalo. »

Même si le capitaine Daniel Alfredsson admet que lui et ses coéquipiers sont très fiers de leur récente séquence — il s’agit seulement de la sixième séquence qui a atteint les dix victoires dans la LNH depuis la saison du lock-out en 2004-2005 — il avertit que ce n’est pas le temps de s’assoir sur ses lauriers.

« Dans la LNH d’aujourd’hui, on ne peut pas s’asseoir sur nos réalisations, dit-il. Il faut continuer à progresser et de se donner une chance de gagner chaque soir. C’est ce que nous avons fait et nous entendons continuer ainsi.

« Cette séquence victorieuse est une belle récompense pour notre travail, mais nous ne sommes pas du genre à nous contenter de cela. Il y a encore beaucoup de travail devant nous. »

Dans la LNH d’aujourd’hui, on ne peut pas s’asseoir sur nos réalisations. Il faut continuer à progresser et de se donner une chance de gagner chaque soir. C’est ce que nous avons fait et nous entendons continuer ainsi. Cette séquence victorieuse est une belle récompense pour notre travail, mais nous ne sommes pas du genre à nous contenter de cela. Il y a encore beaucoup de travail devant nous. - Daniel Alfredsson
L’affrontement de ce soir contre les Canucks devrait s’avérer être un autre bon test. Le premier trio de Vancouver, composé du meilleur marqueur de la LNH Henrik Sedin, son frère jumeau Daniel Sedin et Alex Burrows, se classe parmi les meilleures lignes d’attaque du circuit.

« Je les ai vus contre Montréal et ils sont des joueurs assez exceptionnels », a déclaré le gardien des Sénateurs Brian Elliott, qui va établir un record d’équipe avec un neuvième départ consécutif devant le filet ce soir. « Nous devons les respecter sur la patinoire et tenter de les freiner. Je crois que nous avons des joueurs de calibre pour y arriver. »

Spezza a ajouté : « Nous avons regardé les faits saillants et ils ont marqué de beaux buts cette année. Nous allons certainement prendre des notes ce soir et ne pas nous laisser battre, car ils sont très forts ces jours-ci. »

La dernière partie de cette phrase ajoute certainement au défi qui attend les Sénateurs, qui envisagent de porter la série victorieuse à 11 parties. L’équipe entend prendre les choses une victoire à la fois.

« Présentement, nous ne tentons pas de regarder trop en avant, a dit Elliott. Nous nous concentrons sur l’affrontement de ce soir. »

Bloc-notes

Afin d’éviter de gâcher une recette gagnante, Clouston conservera le même alignement ce soir, ce qui signifie que l’attaquant Shean Donovan et le défenseur Alexandre Picard seront laissés de côté de nouveau... Le match de ce soir constitue le début d’une série de trois affrontements contre des équipes canadiennes pour les Sénateurs, alors que ces derniers se rendront à Toronto pour se mesurer aux Maple Leafs samedi (19 h, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis) avant de croiser le fer avec les Flames de Calgary mardi à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, 104,7 FM Souvenirs garantis).


En voir plus