Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Entamer la pause sur une bonne note

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs sont sur le point de bénéficier d’une pause bien méritée.


Ils espèrent pouvoir profiter pleinement d’une retraite de trois jours dans la région ontarienne surnommée « cottage country », à compter de dimanche.

« Nous n’avons qu’à nous concentrer et de jouer de la même façon que lors des récents matchs », a déclaré le centre Mike Fisher en marge du match de samedi contre les Panthers de la Floride, à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM). « Nous avons du plaisir jusqu’à présent et après cela (le match), nous pourrons penser à notre congé. »
Ray Emery attend toujours son premier départ de la saison; on ignore toujours si cela aura lieu samedi contre les Panthers de la Floride.

L’entraîneur-chef John Paddock admettait la semaine dernière qu’il avait des inquiétudes à propos de la façon dont son équipe va gérer les deux prochaines semaines. Après la rencontre de samedi, les Sénateurs ne disputeront pas de match pendant une semaine, pour ensuite se rendre au New Jersey le 27 octobre pour l’ouverture officielle du nouvel amphithéâtre des Devils, le Prudential Center à Newark. Ensuite, quatre autres jours de congé avant la visite des Thrashers d’Atlanta le 1er novembre.

Une huitième victoire samedi aidera grandement les troupes à demeurer dans un esprit positif pendant la portion tranquille du calendrier. Après le duel contre les Panthers, les joueurs des Sénateurs se rendront dans la région de Muskokas, au centre de l’Ontario, une région populaire pour les vacances estivales.

« Nous voulons mettre l’accent sur le fait que nous avons un très bon début de campagne mais ne pas entamer cette semaine de vacance avec un goût amer, de dire Paddock. Donc, il faudra sortir fort (contre la Floride). »

Fisher ajoute : « Nous nous devons de connaître un bon match (samedi) car le calendrier sera beaucoup moins chargé et il y a une pause… Il faut s’assurer de rester au meilleur de notre forme. Parfois, lorsqu’il n’y a pas de match, nous pouvons être portés à revenir en mode « entraînement » et cela peut nous faire perdre notre concentration.

« Nous avons connu un très bon match (jeudi, dans un gain de 4-3 contre Montréal) et nous voulons répéter cela (samedi). Nous voulons un congé dans la bonne humeur. »

Les Sénateurs seront privés d’un élément important en infériorité numérique contre les Panthers. Antoine Vermette, qui a quitté le match de jeudi en raison de spasmes au dos, sera absent.

Paddock a fait confiance aux Shean Donovan, Dany Heatley et Christoph Schubert pour combler le vide en infériorité contre le Tricolore et il pourrait y aller avec la même recette, en y ajoutant possiblement Patrick Eaves, samedi soir.

Donovan affirme qu’il est prêt pour ce défi.

« Je suis un habitué lors des situations à court d’un homme, j’ai été appelé souvent à remplir ce rôle dans les autres formations auxquelles j’ai évolué (dans la LNH), dit-il. La brigade défensive ici est efficace, donc ça devrait être plaisant. »

Une autre chose qui restera à régler du moins d’ici à l’entraînement matinal de samedi matin, c’est la question du gardien partant. Paddock n’a pas voulu s’avancer sur le sujet vendredi, pas plus que Martin Gerber ni Ray Emery.

« J’attends seulement de savoir à quand ils voudraient me revoir devant la cage », a indiqué Emery, qui attend avec impatience son premier départ de la saison suite à une intervention chirurgicale au poignet. « Je suis convaincu que j’aurai un départ dans une semaine ou deux. Peu importe, je serai prêt. »

Une modification à la formation a été annoncée vendredi, alors que les Sénateurs ont cédé le défenseur Matt Carkner à leur filiale de la Ligue américaine à Binghamton, N.Y.

Il reste moins de 350 billets pour le match de samedi.



En voir plus