Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Emery est choisi la première étoile de la semaine dans la LNH

par Staff Writer / Ottawa Senators

Le gardien des Sénateurs d'Ottawa Ray Emery, à droite, discute avec son ami Paul Schonfelder après la séance d'entraînement facultative d'aujourd'hui. Schonfelder a pris la relève d'Emery pendant la séance.

Par Todd Anderson

Le gardien des Sénateurs d'Ottawa Ray Emery était dans les gradins pendant la séance d'entraînement facultative d'aujourd'hui, à la Place Banque Scotia, et observait son bon ami et colocataire, Paul Schonfelder, faire de son mieux pour bloquer les tirs d'un groupe de 11 joueurs des Sénateurs.

Plus tôt ce matin après avoir appris que la séance était facultative, Emery a appelé Schonfelder, avec qui il s'apprête à démarrer un camp de hockey pour gardiens de but à Ottawa. Son ami était ravi de sauter sur la patinoire.

« Je suis un peu fatigué. Je n'ai pas chaussé les patins depuis quatre mois, a indiqué Schonfelder. Ray m'a téléphoné pour me demander si je voulais pratiquer avec l'équipe. Une offre que tu ne peux refuser. »

Emery a été impressionné par la prestation de Schonfelder.

« Il a fait du bon boulot. Il était ravi de pouvoir patiner avec les joueurs. J'ai eu du plaisir à le voir et de m'assurer qu'il ne prendrait pas mon poste. »

Un repos bien mérité pour Emery.

Un peu plus tard, le gardien a été nommé la première étoile dans la LNH, pour la semaine se terminant le 31 décembre 2006. Emery a remporté trois matchs pendant cette période en plus d'avoir présenté une moyenne de buts alloués de 0,66 et un pourcentage d'efficacité de 0,977 ainsi que deux blanchissages.

Schonfelder, qui s'est entraîné avec Emery pendant l'été, n'est pas surpris de l'excellente performance de son ami.

« Il est très solide et constant, a déclaré Schonfelder. Je ne suis pas surpris. Il est un grand athlète. Il est imposant en plus d'être de plus en plus rapide, particulièrement dans ses mouvements latéraux. »

Emery a démontré sa vitesse lors de la victoire remportée contre les Maple Leafs de Toronto, samedi. Pendant le match, Emery a effectué un arrêt miraculeux avec son bâton en traversant devant son filet pour voler un but au défenseur des Leafs Tomas Kaberle. Même si ce genre d'arrêt fait partie des faits saillants, Emery préfère des positions plus confortables pour repousser des rondelles.

« J'effectuais beaucoup d'arrêts du genre auparavant, mais cela jouait contre moi, a dit Emery. Je tente d'être plus patient avec la rondelle. »

Au cours des deux dernières saisons estivales, Emery a travaillé avec Eli Wilson, un entraîneur de World Pro Goaltending à Calgary. Wilson a aidé Emery à mieux se positionner pour effectuer des arrêts.

« On me le rappelle après chaque saison, affirme Emery. Il (Wilson) m'a beaucoup aidé dans mes déplacements latéraux et à avoir plus d'assurance et d'être en bonne position. L'été dernier, j'ai passé un mois entier avec lui. Il est très bon. »

En voir plus