Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Emery de retour sur la glace avec les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il est plutôt rare que Ray Emery sente la soupe chaude. Certains croient qu’il l’a peut-être cherché.


Mais le gardien des Sénateurs d’Ottawa a admit samedi matin qu’il aurait préféré ne pas être au centre des discussions aujourd’hui. Il aurait souhaité que son absence à la séance d’entraînement la veille ne soit pas devenu le principal sujet traité dans les médias au cours des 24 dernières heures.

« L’équipe est au premier rang du classement de l’Association », a déclaré Emery après la séance d’entraînement de samedi, alors que les Sénateurs recevront les Capitals de Washington à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM). « Je ne veux pas être une source de distraction, mais c’est ce qui est en train de se produire. Je me sens bien mal pour eux, car je représente une distraction et l’équipe joue très bien.

« Je me soucie à propos des joueurs et je ne veux pas être à l’écart. »

Emery, qui sera le substitut de Martin Gerber contre les Capitals, éprouve des difficultés à retrouver la forme qu’il avait lors de la finale de la Coupe Stanley, la saison dernière. Alors que son camp d’entraînement a été compromis par une intervention chirurgicale à un poignet pendant l’été, des douleurs à une hanche sont venues bousiller la bonne séquence qu’il connaissait au début de décembre.

Entre-temps, Gerber a été le partant dans sept des huit dernières rencontres des Sénateurs et il semble maintenir le même rythme depuis le début de la présente campagne. Même si Emery admet que son temps d’utilisation commence à l’agacer, il sait que c’est à lui de faire en sorte de renverser la vapeur.

« Je n’ai que moi à blâmer pour cette situation. Je ne suis pas à l’aise avec cela, dit-il. Vouloir changer la donne est une chose, se motiver en est une autre. C’est ainsi pour l’instant, mais il faut que ça change.

« Auparavant, je pouvais me motiver et déceler ce qui n’allait pas. Il faut que je revienne à cette ligne de pensée. »

Même si Gerber se voit confier la plus grosse part du travail, Emery a clairement signifié qu’il veut rester dans l’uniforme des Sénateurs.

« J’aime jouer avec eux, dit-il. Je crois beaucoup en leurs chances de gagner cette année. »

Par ailleurs, les Sénateurs ont reçu une bonne nouvelle samedi matin, alors que le défenseur Joe Corvo a participé à l’entraînement matinal et il s’est dit prêt à effectuer un retour au jeu contre les Caps. Il a raté les trois derniers matchs de son équipe en raison de raideurs à l’aine.

Un autre défenseur, Anton Volchenkov, qui est absent en raison d’une fracture à un doigt, a aussi pris part à l’exercice. L’entraîneur-chef John Paddock a indiqué que le tank russe pourrait effectuer un retour au jeu d’ici le week-end prochain. Il a aussi ajouté que l’ailier Patrick Eaves (dislocation de l’épaule) prend du mieux, sans aborder sur une date de retour au jeu.

Les blessures des derniers jours ont permis de tester la profondeur de l’équipe. Paddock est satisfait du travail du défenseur Lawrence Nycholat, qui fut rappelé des Senators de  Binghamton de la Ligue américaine de hockey, pour combler le vide laissé par l’absence de Corvo.

« Il a prouvé qu’il peut effectuer le travail en de telles circonstances et de jouer pendant huit ou 10 minutes sans affecter l’équipe », a dit Paddock.

L’attaquant Cody Bass, qui a disputé six matchs avant d’être retourné vendredi pour des raisons personnelles, a impressionné le personnel d’entraîneurs des Sénateurs. Il a récolté son premier point dans la Ligue nationale de hockey (une aide) lors de la victoire de 5-2 contre les Islanders de New York, jeudi.

« Il a apporté quelque chose que nous appréciions, a déclaré Paddock. Nous n’hésiterons pas à le rappeler lorsque la situation l’exigera. »


En voir plus