Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Emery commence à retrouver sa forme

par Rob Brodie / Ottawa Senators
À chaque match disputé et chaque rondelle arrêtée, Ray Emery retrouve de plus en plus sa forme d’antan.


L’entraîneur des Sénateurs John Paddock donnera une autre occasion au gardien de but de continuer sur cette lancée, alors qu’Emery sera devant la cage des siens vendredi soir contre les Stars à Dallas (20 h 30, Sens TV, Team 1200), dans le troisième affrontement du présent périple à l’étranger.

Le rendement d’Emery a aidé les Sénateurs à récolter trois points sur une possibilité de quatre à leurs deux premiers matchs à l’extérieur de la Place Banque Scotia ce mois-ci, incluant une victoire de 5-4 sur les Panthers de la Floride, mercredi, ce qui a mis un terme à une séquence de sept revers consécutifs.

Emery a connu un long et pénible parcours depuis l’intervention chirurgicale qu’il a subi pendant la saison morte, mais Paddock croit qu’il se rapproche du niveau de performance qu’il a offert la saison dernière pour permettre aux Sénateurs de se rendre en finale de la Coupe Stanley.

« Je crois qu’il y a encore place à amélioration, a dit Paddock. Il (Emery) ne pouvait jouer à la hauteur de son talent au cours des sept derniers mois (en raison de la blessure) en disputant seulement quelques matchs. Mais je crois qu’il va retrouver son rythme de croisière.

« C’est maintenant à lui de continuer à travailler afin de revenir au sommet de son art. »

Paddock a déclaré qu’il n’avait pas prévu initialement accorder trois départs consécutifs à Emery en début de périple à l’étranger. Mais le travail du cerbère fut l’une des principales raisons qui ont permis aux Sénateurs de récolter un point mardi soir, dans un revers contre le Lightning de Tampa Bay en tirs de barrage ainsi que de remporter la victoire tant espérée contre les Panthers.

« Maintenant que nous avons remporté un gain, nous y allons avec lui (Emery) à ce stade-ci, a déclaré. Je ne crois pas qu’il avait l’impression samedi dernier qu’il serait devant le filet pendant tous les trois matchs. Cela dépendait de sa performance et celle de l’équipe. »

Outre le fait d’avoir renoué avec la victoire, Paddock était aussi heureux de la prestation de son équipe mercredi soir, au BankAtlantic Center. Il a aussi bénéficié de la productivité des « joueurs de soutien », alors que Randy Robitaille a enfilé deux buts et que la recrue Nick Foligno et Mike Fisher ont obtenu les deux autres.

Foligno, qui a évolué sur un trio aux côtés de Fisher et du capitaine Daniel Alfredsson, a connu sa meilleure soirée jusqu’à présent avec le grand club, selon les dires de Paddock.

« Il a de loin disputé son meilleur match avec nous, a déclaré Paddock. Pour la première fois, il (Foligno) a possiblement trouvé un juste milieu entre le fait d’effectuer des choses simples et de faire des jeux.

« Si tu joues avec Alfie ou d’autres joueurs de cette trempe, tu te dois d’aider ces joueurs-là à créer des choses. Il ne l’a pas fait à Tampa, mais il l’a fait mercredi soir. »

Entre-temps, Fisher a mis un terme à une disette de 14 matchs sans avoir marquer.

« J’étais content de le voir marquer un but, a dit Fisher. Ce trio a connu une bonne soirée en contrôlant la rondelle et en provoquant des choses. »

Maintenant, a indiqué Paddock, la prochaine étape pour les Sénateurs est de raffiner le jeu d’équipe dans leur propre zone.

« Nous avons démontré plus d’agressivité au cours des deux derniers matchs, suite au revers encaissé face aux Rangers (samedi dernier), dit-il. C’est ce que nous voulons continuer à faire avec la rondelle.

« Lorsque nous jouons de cette façon, il est possible que le jeu se déroule plus souvent dans notre zone. Ils (les joueurs) devront raffiner un peu cet aspect et nous (les entraîneurs) devrons penser aussi à notre affaire. Mais il faut jouer avec un peu plus d’agressivité afin d’espérer se sortir du marasme. »


En voir plus