Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Dur coup pour le gros trio des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le premier trio des Sénateurs d’Ottawa sera privé de l’un de ses éléments pour cause de blessure.


Le centre Jason Spezza a confirmé jeudi qu’il ne sera pas de l’alignement pour le match de ce soir contre les Thrashers d’Atlanta à la Place Banque Scotia (19 h 30, A-Channel, 104,7 FM), indiquant que sa blessure à l’aine n’est pas suffisamment rétablie.

Il est trop tôt pour savoir s’il pourra participer au match de samedi soir contre les Bruins de Boston.

« Pour ce qui est du week-end, je ne sais pas, a dit Spezza. Il faudra voir comment je vais me sentir au cours des prochains jours. Disons qu’il y a eu une légère amélioration, mais c’est encore trop tôt. La blessure est survenue récemment (mardi, pendant l’entraînement), donc il y a peu de changements. »

Spezza affirme qu’il souhaite patiner « à son rythme » vendredi afin d’évaluer l’état de sa blessure.

« Actuellement, il faut être patient, dit-il. Je me sens un peu mieux, mais lorsque je veux effectuer des manoeuvres plus rapides (à l’entraînement), il y a encore de la douleur.

« J’aurai une meilleure idée une fois sur la patinoire. »

Avec l’absence de Spezza, Randy Robitaille sera muté aux côtés des ailiers Dany Heatley et Daniel Alfredsson, du moins pour le début de la rencontre. L’entraîneur-chef John Paddock a indiqué qu’il est aussi probable que Chris Kelly ou Mike Fisher pourraient effectuer des présences sur le premier trio.

« Une blessure peut survenir n’importe quand, de confier Alfredsson. Nous tenterons de faire tout en notre possible. Certains joueurs obtiendront plus de temps de glace pour combler le vide. Nous avons beaucoup de profondeur dont je n’entrevois pas de problèmes à court terme. »

Heatley ajoute : « J’espère que Spezz sera de retour bientôt. Toutefois, nous avons joué avec plusieurs autres coéquipiers aux cours des dernières années. Peu importe avec qui, il faut continuer à bien patiner, être agressif avec la rondelle et en offensive. »

Par ailleurs, le match de ce soir marquera le retour au jeu du centre Dean McAmmond, qui n’a pas joué cette saison en raison de la vicieuse mise en échec de la recrue Steve Downie, des Flyers de Philadelphie, lors d’un match préparatoire en septembre. McAmmond admet que pour lui, le défi sera plutôt d’ordre psychologique.

« Physiquement, ça va bien », a déclaré McAmmond, qui était incommodé par des raideurs à l’épaule gauche. « Je m’attends de pouvoir jouer un bon match, d’effectuer mon boulot et de donner la chance à mes coéquipiers de trio de marquer des buts. Je veux me concentrer sur mon jeu habituel, d’être efficace dans les deux sens de la patinoire et peut-être évoluer en désavantage numérique. »

Paddock est d’accord avec cette approche.

« Il (McAmmond) se doit de reprendre confiance et de se sentir à l’aise, dit-il. Ainsi, la seule façon pour lui d’y arriver est de jouer. »

Le dernier affrontement entre les Sénateurs et les Thrashers remonte au 10 octobre (victoire de 3-1 à Atlanta), ces derniers présentaient un pénible dossier de 0-6 depuis le début de la saison, ce qui a coûté le poste à l’entraîneur Bob Hartley. Depuis l’arrivée de l’entraîneur intérimaire Don Waddell, Atlanta a une fiche de 4-2 et l’ailier Marian Hossa est à nouveau en santé. L’ancien des Sénateurs avait raté le premier duel entre les deux équipes en raison d’une blessure à l’aine.

Hossa n’a récolté que trois points en neuf matchs jusqu’à présent cette saison, mais Paddock a déclaré que « ce n’est qu’une question de temps (avant qu’il explose). Espérons que ce ne sera pas ce soir. Il est un joueur redoutable. »

Bloc-notes

Ray Emery effectuera son deuxième départ de la saison devant le filet. À son premier match, les Sénateurs l’avaient emporté 4-1 sur la Floride, le 20 octobre dernier… L’ailier Brian McGrattan sera laissé de côté ce soir … Il reste 1 250 billets pour cette rencontre et seulement 250 pour celle de samedi contre les Bruins.

En voir plus