Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Du vieux et du neuf pour Gonchar

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Sergei Gonchar a passé cinq saisons chez les Penguins de Pittsburgh avant de signer avec les Sénateurs à titre de joueur autonome l'été dernier. Il effectuera son retour dans la capitale de l'acier ce soir, alors que les deux équipes croiseront le fer pour la première fois depuis avril dernier (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).
Consultez les notes de match pour l’affrontement Ottawa-Pittsburgh de ce soir.


Sergei Gonchar ne voulait pas manquer cette soirée.

Mais le vétéran défenseur des Sénateurs d’Ottawa admet que l’émotion associée à son retour à Pittsburgh ne sera pas tout à fait pareille au Consol Energy Center, le nouveau domicile des Penguins et un amphithéâtre duquel ni Gonchar ni ses coéquipiers n’ont vécu une quelque expérience. Mais tout cela va changer ce soir alors que les Sénateurs et les Penguins croiseront le fer (19 h, Sportsnet Sens, 104,7 FM Souvenirs Garantis).

« Après avoir accepté le contrat avec Ottawa, je savais que cela allait survenir un jour ou l’autre », a déclaré Gonchar, qui a été mis sous contrat par les Sénateurs en juillet dernier après avoir passé les cinq dernières saisons avec les Penguins. « Cela fait partie de la vie. Il faut passer à autre chose et faire de son mieux. Maintenant, je suis avec Ottawa.

« Cela aurait pu être plus difficile pour moi (ce soir) si le match avait eu lieu au vieux Mellon (Arena), car j’y ai disputé de nombreux matchs et gagné la coupe (en 2009). Mais voilà que les hostilités auront lieu dans un nouvel amphithéâtre. Le fait d’être dans un nouvel édifice pourrait me faciliter les choses. »

Effectivement, la dernière fois que ces deux formations se sont affrontées dans l’amphithéâtre surnommé « l’igloo », le match s’est terminé en troisième période de prolongation dans ce qui est devenu le plus long match de l’histoire des Sénateurs. Le but de Matt Carkner avait permis à Ottawa de rester en vie lors du 5e match de la série quart de finale de l’Association de l’Est, mais les Penguins ont mis fin aux espoirs des Sénateurs deux soirs plus tard à la Place Banque Scotia.

Gonchar se demande quel genre d’accueil il aura droit de la part des partisans des Penguins ce soir, alors qu’il portera l’uniforme de l’équipe adverse.

« En tant que hockeyeur, lorsqu’on est sur la patinoire, on y pense pendant une seconde ou deux », a-t-il déclaré après la séance d’entraînement des Sénateurs plus tôt aujourd’hui. « Mais une fois que le match est commencé, on ne porte pas autant d’attention à cela (la réaction des amateurs). Il faut se concentrer sur la rondelle et sur le match.

« Honnêtement, je suis prêt à toute éventualité. J’ai déjà passé par là et c’est à eux de décider. Je me dois seulement de me présenter, de donner mon 100 pour cent et de faire en sorte que cela ne devienne pas une distraction pour moi. »

Par ailleurs, les Sénateurs espèrent mettre fin à un court périple de deux matchs à l’étranger sur une bonne note, après s’être incliné 4-3 devant les Canadiens, samedi soir à Montréal. L’entraîneur-chef Cory Clouston affirme qu’il faut plus de constance sur la patinoire.

« Nous en avons eu pendant deux matchs et demi, alors que nous avons obtenu un certain succès, dit-il. Mais nous avons relâché pendant l’autre demie et cela nous a privés de deux points. Il faut être constant dans le positionnement, en possession de la rondelle et les autres petites choses. Il faut être efficace à notre ligne bleue, avoir de la vitesse en zone neutre et ajouter de l’intensité lors des entrées de zone. »

Bloc-notes

Les Penguins profitent des brillantes performances de leur gardien substitut Brent Johnson (3-0-0, MBA de 1,32, pourcentage d’arrêt de 0,953), qui sera le vis-à-vis de Brian Elliott et les Sénateurs. « Leur gardien fait la différence jusqu’à présent pour eux, a dit Clouston. Lorsque vous avez un gardien qui fait les arrêts et qui livre ce type de performances, vous pouvez imposer votre style. » Ce soir, le gérant en chef de l’équipement des Sénateurs, Scott Allegrino, en sera à son 1 500e match de hockey professionnel, lui qui est avec l’équipe depuis la saison 2005-2006. Allegrino, natif de Binghamton, dans l’état de New York, a précédemment œuvré avec la filiale des Sénateurs au sein de la Ligue américaine, dans sa ville natale... Les Sénateurs seront à Buffalo vendredi soir pour affronter les Sabres (19 h 30, RIS, Rogers Sportsnet East, Team 1200) avant de revenir à domicile samedi pour recevoir les Canadiens de Montréal, à la Place Banque Scotia (19 h, RDS, CBC, 104,7 FM Souvenirs Garantis).


En voir plus