Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Dorion estime que les Sénateurs ont accompli leur mission au Repêchage

http://www.ottawasenators.com/ @NHLdotcom

Le repêchage de la LNH est toujours une date importante dans le monde du hockey, car elle définit la façon dont une équipe bâtit sa relève. Pour le directeur général des Sénateurs d'Ottawa, Pierre Dorion, le Repêchage de 2019, qui a eu lieu ce week-end à Vancouver, a été couronné de succès.

« Le repêche est toujours important évidemment, mais pour des équipes comme la nôtre, ce l'est davantage », a admis le directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, une fois les assises terminées. « Lorsque vous remportez la Coupe Stanley, on tente surtout d'apporter des ajustements à la formation. Mais lorsque l'on veut améliorer l'équipe, l'ajout de bons jeunes joueurs est un atout encore plus important. »

Dorion connait bien les deux scénarios. Il y a deux ans seulement, les Sénateurs se présentaient à la table du repêchage quelques semaines après avoir subi la défaite en deuxième période de prolongation du septième match de la finale de l'Association de l'Est face aux Penguins de Pittsburgh. Difficile d'être plus près d'une participation à la finale de la Coupe Stanley.

Cette année, les Sénateurs ont pris part à l'exercice dans l'espoir d'amasser quelques éléments précieux qui viendront ajouter du lustre à l'avenir prometteur de l'équipe.

Dorion affirme avoir le sentiment que le travail a été accompli lors des deux jours passés à Vancouver.

« Nous estimons que nous avons beaucoup accompli pour les Sénateurs d'Ottawa au cours des deux derniers jours, a affirmé Dorion. Nous avons acquis beaucoup de joueurs talentueux et de caractère pour notre organisation, et nous croyons fermement que nous avons considérablement amélioré notre profondeur. »

Lassi Thomson, sélectionné au premier tour (19e rang au total) est l'exemple du type de joueur qui pourrait devenir un rouage important, selon Dorion, au sein d'une jeune formation émergente. Le Finlandais de six pieds et 186 livres a été le meilleur marqueur en tant que recrue chez les défenseurs dans la Ligue de hockey de l'Ouest avec les Rockets de Kelowna la saison dernière, avec 41 points (17 buts, 24 mentions d'aide) en 63 matchs.

« Évidemment, 17 buts pour un défenseur, c'est prometteur, a indiqué Dorion. « Il est parti d'Europe pour venir parfaire son jeu en Amérique du Nord, cela en dit long sur la motivation du jeune homme à faire carrière comme hockeyeur. »

« Outre son talent en attaque, il est aussi un athlète très compétitif et nous croyons qu'il deviendra un bon défenseur polyvalent. »

Les dépisteurs estiment que Thomson s'est très bien adapté au style de jeu nord-américain et qu'il y aura des avantages le jour où il joindra la jeune brigade défensive des Sénateurs, qui aligne déjà des joueurs établis et des espoirs talentueux comme Thomas Chabot et Erik Brannstrom.

Plusieurs options s'offrent à Thomson pour son développement la saison prochaine. Il peut revenir à Kelowna, retourner en Finlande et jouer pour l'équipe de sa ville natale ou encore évoluer dans la Ligue américaine à Belleville. La première étape aura lieu cette semaine à Ottawa, dans le cadre du camp de perfectionnement.

« Nous allons discuter avec lui pendant le camp de perfectionnement afin de déterminer la meilleure option pour son développement », a affirmé Dorion.

Après avoir choisi le centre américain Shane Pinto avec la sélection de deuxième ronde (32e rang au total), Dorion a ensuite effectué un échange pour sélectionner un gardien de but qui était dans la mire de ses dépisteurs, Mads Sogaard, un imposant cerbère qui a joué à Medicine Hat dans la Ligue de l'Ouest la saison dernière.

« Nous avions identifié quelques gardiens qui nous intéressaient beaucoup et qu'il avait une possibilité de monter de quelques rangs afin de le réclamer », a déclaré Trent Mann, Recruteur en chef au niveau amateur des Sénateurs. « Il faisait partie de ce groupe. »

« Il y a beaucoup d'avantages, car à six pieds sept pouces, ce gardien bouge extrêmement bien. Nous voyons beaucoup de potentiel chez lui et nous sommes ravis de l'avoir sélectionné. »

Les Sénateurs ont beaucoup de profondeur devant le filet - certains croient que l'équipe n'a jamais eu autant d'espoirs pour la position de gardien de but de toute son histoire -, mais Dorion affirme que l'exercice consiste à acquérir le plus grand nombre d'éléments pour le futur.

« Il faut de la profondeur dans une organisation, a ajouté Dorion. Nous veillons à ce que nos jeunes soient bien encadrés (par les vétérans) et qu'ils demeurent sur le bon chemin. Nous leur accorderons tout le temps nécessaire pour se développer.

Video: Pierre Dorion-End of Round 1

En voir plus