Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Deux espoirs, le même parcours

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’ailier gauche Max McCormick fut un choix de sixième ronde des Sénateurs au repêchage de 2011 à St. Paul, au Minnesota. Lui et le choix de septième ronde Ryan Dzingel retourneront à Ohio State pour jouer avec les Buckeyes de la NCAA à compter de l’automne (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
On pourrait affirmer que ces deux joueurs sont au coeur d’une belle rivalité de football.


Mais pour Max McCormick, qui est originaire de Green Bay au Wisconsin, et Ryan Dzingel, natif de Wheaton en Illinois (en banlieue de Chicago), le hockey passe en premier. Et, mettant de côté le côté de la légendaire rivalité Packers-Bears, ce sont deux gars qui espèrent emprunter un jour le même chemin en route vers la Ligue nationale de hockey.

Pour commencer, les deux attaquants de 19 ans ont été choisis par les Sénateurs d'Ottawa lors du repêchage 2011 de la LNH, qui s'est tenu la semaine dernière à St. Paul, au Minnesota. McCormick a été sélectionné en sixième ronde (171e au total), tandis que Dzingel a été choisi en septième (204e au total). Et ils se verront beaucoup plus après le camp de perfectionnement des Sénateurs cette semaine, car McCormick et Dzingel évolueront chez les Buckeyes d’Ohio State à partir de cet automne.

« Nous sommes amis. Nous avons été ensemble toute la semaine », a dit McCormick, un ailier gauche de 5’11’’ et 175 livres qui a joué pour les Musketeers de Sioux City (Iowa) dans la United States Hockey League la saison dernière. « (Avec Ohio State), on pourra parler de choses que nous avons à faire. Nous pouvons travailler ensemble sur des choses et s’entraider les uns les autres à devenir meilleurs. »

McCormick et Dzingel ont fait connaissance il y a un an, lorsque les deux étaient membres de l’équipe américaine qui a remporté la médaille d'or au Défi mondial junior A, à Penticton (C.-B.). Le fait que les deux ont été repêchés par les Sénateurs a permis de renforcer leur lien.

« Je ne le connaissais pas (McCormick) beaucoup avant d’arriver à Penticton », a déclaré Dzingel, un centre de 6 pieds et 185 livres qui a également joué dans la USHL la saison dernière avec les Stars de Lincoln dans le Nebraska. « Il était l'un des colocataires de mon ami et j'ai commencé à lui parler. Il s'est amené à Ohio State, donc je suis content qu'il se joigne à moi. »

Le programme des Buckeyes est dirigé par le très respecté Osiecki Mark, qui a déjà disputé 34 matchs avec les Sénateurs lors de leur saison d'expansion dans la LNH en 1992-1993. Ohio State est actuellement membre de la Central Collegiate Hockey Association, mais évoluera dans une nouvelle Big Ten Conference de hockey à partir de 2012-2013.

« Mark Osiecki est un grand entraîneur et je pense que je vais apprendre beaucoup de lui », a dit McCormick, sans doute conscient que son nouvel entraîneur a travaillé derrière le banc des Gamblers de Green Bay dans la USHL avant de passer à Columbus, Ohio, et au hockey de la NCAA. « Je vais me perfectionner davantage et devenir de plus en plus fort en travaillant sur mes habiletés. Je veux juste améliorer en tant que joueur. »

Dzingel a ajouté : « Mark Osiecki va nous amener là où nous devons être. Ottawa aime tellement notre entraîneur et notre institution, donc c'est une bonne situation. »

Les deux futurs Buckeyes étaient clairement dans la mire des Sénateurs en vue du repêchage 2011. Alors que la famille de McCormick a fait les quatre heures de route pour se rendre à Saint-Paul pour le repêchage, Dzingel est resté à la maison et il a appris la nouvelle de sa sélection par Ottawa chez lui.

« J'ai parlé à certaines équipes qui avaient un certain intérêt et le Minnesota est à seulement quatre heures de distance de ma maison à Green Bay, a dit McCormick. Donc, j'ai pensé que je pourrais aussi bien profiter de l'expérience et d’espérer être repêché. Et c’est arrivé. J’ai vécu beaucoup d'enthousiasme et j’ai été simplement choyé d'être réclamé. C'était cool d’être là avec ma famille et elle a vécu aussi une belle expérience. »

Le camp de perfectionnement des Sénateurs de cette semaine fut une révélation pour les deux joueurs.

« Tout le monde nous traite bien et on obtient tout ce dont nous avons besoin ici, dit Dzingel. J'ai appris tellement de choses... Certaines techniques de patinage que je n'ai jamais fait auparavant. Je me suis amélioré beaucoup depuis une semaine. »

McCormick a dit : « J'ai tellement appris sur la façon de se préparer pour un match et ce que l’on doit faire après un match pour récupérer, les choses que l’on devrait manger et des suppléments, le nombre d’heures de sommeil. Je viens d'apprendre un tas de petites choses et obtenu des réponses aux questions que je me posais auparavant. »

C'est une courbe d'apprentissage dont les deux joueurs espèrent suivre jusqu’au grand circuit un jour.

« Nous pourrions lutter pour une place ici un jour, mais bon, il sera toujours mon copain, a déclaré Dzingel. J’espère que je le rendrais meilleur et il me rendra meilleur. J'espère qu'un jour nous serons tous deux ici. »


En voir plus