Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Deux espoirs des Sénateurs rêvent du mondial junior

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’attaquant Mark Stone, des Wheat Kings de Brandon, se rendra à Edmonton la semaine prochaine pour le camp d’évaluation de l’équipe nationale junior de Hockey Canada avec un autre espoir des Sénateurs, Matt Puempel, des Petes de Peterborough. Il s’agit de la première étape vers le Championnat mondial de hockey junior 2012 de l’IIHF (Photo courtoisie des Wheat Kings de Brandon).
Depuis plusieurs années maintenant, c’est une tradition des Fêtes pour les Canadiens d'un océan à l'autre.


Et personne, évidemment, n’apprécie plus ce moment que les adolescents qui obtiennent la chance d'enfiler le chandail de la feuille d'érable rouge au Championnat du monde de hockey junior. De bien des façons, c'est le plus beau cadeau de Noël que ces joueurs peuvent recevoir.

Plusieurs des meilleurs talents de la Ligue nationale de hockey ont contribué à amener la gloire de l'or pour le Canada sur la scène du mondial junior au fil des années. Les capitaines qui ont remporté récemment la Coupe Stanley Sidney Crosby (Pittsburgh) et Jonathan Toews (Chicago), pour ne nommer que ces deux-là, ont célébré un tel moment avant de soulever le précieux trophée avec leur équipe respective de la LNH.

Pas étonnant, alors, que deux espoirs des Sénateurs d'Ottawa parlent avec enthousiasme de la possibilité qu'ils ont désormais de rejoindre ce groupe exclusif des champions. Les attaquants Matt Puempel et Mark Stone sont parmi les 46 joueurs qui seront présents la semaine prochaine à Edmonton et Fort McMurray, en Alberta, pour le camp estival d’évaluation de Hockey Canada, en vue du Championnat mondial junior 2012.

« Il s’agit certainement d’un événement que j’ai inscrit sur mon calendrier », a déclaré Puempel, 18 ans, un choix de première ronde des Sénateurs (24e au total) au repêchage 2011 de la LNH. « Il s’agit d’un événement tellement populaire partout au Canada, ce n’est pas seulement le temps des Fêtes, mais aussi le temps du mondial junior. C’est comme ça que ça se passe au Canada et l’événement aura lieu au Canada cette année. Je vais faire tout mon possible pour me tailler une place dans cette équipe. Je vais apprendre beaucoup de choses là-bas et je vais essayer d'en profiter autant que possible. »

Stone, qui a connu une saison exceptionnelle avec les Wheat Kings de Brandon en 2010-2011 – il a récolté 37 buts et 106 points pour terminer au troisième rang dans la Ligue de hockey de l'Ouest – espère aussi profiter de cette grande opportunité dans sa jeune carrière.

« Je n'ai jamais fait partie (d’une équipe) de Hockey Canada, donc ce sera excitant et je vais apprendre beaucoup de choses et rivaliser avec 46 des meilleurs joueurs au Canada », a déclaré le joueur de 19 ans originaire de Winnipeg, choisi en sixième ronde par les Sénateurs (178e au total) au repêchage de 2010. « Je suis ravi de pouvoir aller là-bas et je suis impatient de commencer. »

Le camp d'été est la première étape en route vers le mondial junior 2012, qui aura lieu du 26 décembre au 5 janvier à Calgary et Edmonton. Un camp final de sélection aura lieu au début de décembre, alors que 22 joueurs seront choisis et mandatés pour ramener le d'or au Canada après deux conquêtes de la médaille d'argent lors des deux derniers tournois.

Au sein du groupe invité au camp d'été, qui se déroulera du 3 au 7 août, on retrouvera sept joueurs qui étaient de l’alignement lors du revers de 5-3 contre la Russie au Championnat mondial junior 2011 à Buffalo. Le camp se terminera par deux rencontres simulées opposant les rouges et les blancs, le 6 août à Edmonton et le 7 août à Fort McMurray.

« Nous sommes impatients de vivre un camp qui alliera énergie et compétition à Edmonton », a déclaré Kevin Prendergast, dépisteur en chef de Hockey Canada pour le programme d’excellence masculin, qui continuera à suivre les joueurs pendant leur saison dans les rangs juniors jusqu’au camp final de sélection.

Autant Puempel que Stone sont conscients de l'importance du mondial junior aux yeux des Canadiens, alors que ces derniers ont vu leurs favoris remporter la médaille d'or à cinq reprises consécutives avant de se contenter de la médaille d'argent lors des deux derniers tournois.

« Les deux dernières années n'ont pas été les plus fastes pour le Canada », a déclaré Puempel, qui a connu deux saisons de 30 buts avec les Petes de Peterborough dans la Ligue de hockey de l'Ontario. « Quelques copains ont joué dans cette équipe l'année dernière et j’étais heureux de les voir. J'ai regardé cet événement depuis assez longtemps. Je ne pense pas avoir raté une seule édition. Je sais que le Canada a remporté l’or pendant quelques années consécutives et ce fut définitivement valorisant. »

Stone a ajouté : « C'est formidable lorsque le tournoi se déroule au Canada. Nous avons de grands amateurs... c'est un événement d’importance au Canada. Tout le monde regarde le tournoi à Noël et c'est un grand événement. Ce sera particulier pour moi et ma famille, mais j'ai un long chemin à parcourir et je dois faire encore mes preuves davantage. »

Puempel a subi une chirurgie à une hanche, ce qui a mis fin à sa saison en mars et il a été écarté de tout contact lors de matchs simulés au camp annuel de perfectionnement des Sénateurs plus tôt ce mois-ci. Mais il s'attend à ne pas avoir de problèmes à ce chapitre la semaine prochaine. Il sait que la première impression peut en dire long dans une situation comme celle-ci, surtout lorsque nous sommes en présence de nombreux joueurs talentueux.

« Je ne réalisais pas vraiment à quel point c’était gros, jusqu'à ce que j'ai été invité au camp », a déclaré Puempel, originaire d'Essex, en Ontario. « Je me souviens (quand j'étais plus jeune) lorsque j’assistais à des matchs des Spitfires de Windsor – j’avais reçu des billets pour Noël – et que je remarquais que grands noms comme Steve Ott et quelques autres joueurs étaient absents, car ils étaient au mondial junior. Il s’agit d’une occasion où tout le monde au Canada se rassemble.

« C'est tellement important pour moi d'y aller et le fait d’avoir été considéré pour ce camp fut un accomplissement en soi. Ce serait incroyable si je parvenais à percer l'équipe. Je serais tellement heureux. Je pense que ce serait aussi un très grand pas au niveau de mon développement. Je souhaite vraiment représenter le Canada à ce tournoi. »


En voir plus