Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Des Sénateurs mal en point affronteront les Leafs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre Peter Regin est l'un des quelques joueurs des Sénateurs incommodés par la grippe, ce qui pourrait compliquer les choses pour l'affrontement de samedi contre les Maple Leafs de Toronto, à la Place Banque Scotia (Photo par Bruce Bennett/Getty Images).
Les Sénateurs d’Ottawa sont impatients de retrouver la recette gagnante qui fait défaut depuis leur retour de la pause olympique.


Cependant, il est difficile de prédire qui sera de la formation samedi soir, alors que les Maple Leafs de Toronto en seront à leur deuxième visite de la saison à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis).

La grippe semble faire des siennes dans le vestiaire des Sénateurs, alors que les attaquants Jarkko Ruutu, Ryan Shannon et Peter Regin n’ont pas pris part à l’entraînement aujourd’hui. Déjà que le défenseur Filip Kuba ne devrait pas non plus être en uniforme contre les Leafs en raison d’une blessure au bas du corps, Ottawa pourrait être privé de plusieurs de ses éléments pour l’affrontement contre ses rivaux provinciaux.

« Nous devons attendre pour savoir qui sera prêt à être de l’alignement demain », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, qui n’écarte pas la possibilité de rappeler du renfort de la filiale de Binghamton, dans la Ligue américaine. « Le moment n’est pas idéal, mais nous devons nous y faire. »

Le moment est évidemment bien mal choisi alors que les Sénateurs (36-25-4) ont subi deux défaites consécutives (les deux par la marque de 4-1) contre les Rangers de New York et les Hurricanes de la Caroline cette semaine. Il ne s’agit certainement pas de la même équipe qui a connu une séquence record de 11 victoires de suite avant la pause, qui a permis à la formation de se hisser en tête de la section Nord-Est.

Cette séquence a été possible grâce à de solides performances devant le filet, un excellent rendement défensif et des buts importants marqués à des moments cruciaux. Des aspects qui n’ont pas fonctionné au cours des deux derniers matchs et les résultats en souffrent, le moins que l’on puisse dire.

« Tout le monde peut monter son jeu d’un cran et c’est ce que nous devons faire », a déclaré le capitaine des Sénateurs, Daniel Alfredsson. « Nous n’appliquons pas ce que nous faisions auparavant. Nous devrons nous montrer plus affamés et faire de plus de détermination dès le début du match.

« Je crois que c’est la principale chose. Lorsque nous en aurons la chance, il faudra être plus agressif et d’appliquer l’échec avant comme nous l’avions fait en troisième période contre la Caroline. Ainsi, nous créerons beaucoup plus de chances de cette façon. C’est ce qui explique essentiellement nos succès. »

Tout le monde peut monter son jeu d’un cran et c’est ce que nous devons faire. Nous n’appliquons pas ce que nous faisions auparavant. Nous devrons nous montrer plus affamés et faire de plus de détermination dès le début du match. Je crois que c’est la principale chose. Lorsque nous en aurons la chance, il faudra être plus agressif et d’appliquer l’échec avant comme nous l’avions fait en troisième période contre la Caroline. Ainsi, nous créerons beaucoup plus de chances de cette façon. C’est ce qui explique essentiellement nos succès. - Daniel Alfredsson
Clouston ressent la même chose, ajoutant que les Sénateurs ne peuvent tenir pour acquis leur avance de 10 points sur l’équipe de neuvième place, les Rangers, ainsi que les Canadiens de Montréal.

« Nous devons recommencer à jouer de la même façon qu’avant la pause, a-t-il dit. Il faut être plus déterminé, bien exécuter les petites choses et jouer avec plus d’insistance. Je crois que nous avons bâti une certaine zone de confort et que nous avons un peu relâchée. Nous devons éviter cela. Nous devons continuer à travailler avec acharnement. »

Cela dit, le centre Jason Spezza a déclaré que les Sénateurs ne se laisseront pas anéantir par deux défaites consécutives.

« Nous devons retrouver notre rythme, a-t-il dit. Ce n’est pas le moment de paniquer. Peu importe ce que l’on dit, il reste encore beaucoup de matchs à disputer. »

Et aussi beaucoup de temps pour permettre aux Sénateurs de retrouver leurs bonnes habitudes qui leur ont permis de se hisser au premier rang.

« Nous savons que les choses peuvent changer très rapidement, a dit Alfredsson. Les victoires sont importantes, mais retrouver notre recette l’est davantage. Lorsque ce sera fait, les choses tourneront en notre faveur. »

Bloc-notes

Le gardien Pascal Leclaire est demeuré à peine six minutes devant le filet à son premier départ en près de deux mois jeudi lorsque Clouston l’a rappelé au banc après avoir accordé deux buts rapides contre les Hurricanes. Mais l’affable cerbère a déjà tourné la page sur ce mauvais épisode. « Si je commence à y penser trop longtemps et tenter de trouver des problèmes où il n’y en a pas, je vais seulement me mettre dans le trouble, a déclaré Leclaire. Je vais oublier cela, regarder en avant et bien performer lors des entraînements. Les choses positives devraient arriver. Je respecte la décision (de Clouston) et je veux le bien de l’équipe. Les choses sont faites ainsi. » L’attaquant Jesse Winchester a aussi raté l’entraînement d’aujourd’hui pour des motifs que Clouston a qualifiés de « personnels »... Il reste moins de 350 billets pour le match de samedi contre les Leafs.


En voir plus