Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Des faits intéressants sur les rangs de sélection au repêchage 2014

par Chris Lund / Ottawa Senators



Plus on s’éloigne du tout premier rang de sélection d’une séance de repêchage dans n’importe quel sport professionnel, moins on a de chances d’obtenir un joueur susceptible d’apporter une contribution significative à notre équipe professionnelle. Bien que les histoires de joueurs étoiles découverts dans les rondes tardives constituent des éléments positifs (mentionnons la sélection de Daniel Alfredsson par les Sénateurs au 133e rang en 1994, par exemple), la réalité demeure que cela est peu susceptible de se produire. Ces histoires sont d’autant plus remarquables en raison des faibles chances de dénicher un véritable joueur d’impact à un moment aussi tardif dans le repêchage.

Alors qu’au moment d’écrire ces lignes, les Sénateurs sont en lice pour effectuer quatre sélections au repêchage 2014 de la LNH (40e 70e, 100e et 190e rang, respectivement), j’ai pensé que ce serait amusant de jeter un coup d’œil à quelques-unes des sélections historiques dans ces créneaux remontant aux assises de 1992, soit la première participation des Sénateurs depuis leur renaissance.

Généralement, les sélections reflètent la difficulté de trouver des joueurs de calibre LNH au fur et à mesure que le repêchage progresse. Sur les 88 joueurs sélectionnés dans ces quatre rangs de sélection depuis 1992, 47 pour cent d’entre eux ont disputé au moins un match dans la LNH. Il convient de souligner qu’aucun joueur choisi dans les repêchages 2012 et 2013 dans ces rangs de sélection n’a disputé de match et seulement deux joueurs (les deux repêchés au 40e rang au total) ont joué depuis 2010.

Comme vous pouvez vous en douter, le 40e rang au total a donné le plus grand nombre de joueurs de la LNH avec 73 pour cent des joueurs sélectionnés à cet endroit depuis 1992 qui ont joué dans la LNH. Le 70e choix au total était le deuxième plus prospère pour les équipes qui ont eu droit de parole à ce rang, alors que 55 pour cent des joueurs sélectionnés ont sauté sur une patinoire de la LNH. Les 100e et 190e rangs sont très proches lorsqu’il s’agit de dénicher des joueurs de calibre LNH au cours des deux dernières décennies. Le 190e rang a effectivement donné un joueur de plus dans la LNH pour un total de 32 pour cent, soit sept joueurs. Vingt-sept pour cent des joueurs sélectionnés au 100e rang ont joué dans la LNH.

Jusqu’ici, il est clair que plus le rang de sélection est élevé, plus il est probable qu’ils accèdent dans les rangs professionnels. Des joueurs sélectionnés au 40e rang, seulement six des 22 derniers n’ont pas réussi à atteindre dans la LNH et deux ont été choisis au cours des deux dernières années. En revanche, seuls trois joueurs sélectionnés au 100e rang au total au cours des 15 dernières séances ont disputé des matchs dans la grande ligue.

Interrogé sur les perspectives de l’équipe au 40e rang au total, l’adjoint au directeur général des Sénateurs Pierre Dorion a déclaré aux médias : « Quelle que soit la position, nous croyons que le joueur que nous sélectionnerons se rendre un jour dans la Ligue nationale ». L’histoire favorise certainement l’équipe pour cette projection. Non seulement la majorité des joueurs choisis à ce rang ont fait le saut, mais plusieurs joueurs sélectionnés par les Sénateurs récemment l’ont été dans des rangs similaires. C’est le cas des membres actuels Robin Lehner (46) et Patrick Wiercioch (42), ainsi que d’anciens porte-couleurs de l’équipe comme Jakob Silfverberg (39) et même Mike Fisher (44).

Jetons un regard sur les meilleurs joueurs qui ont été choisis dans ces rangs de sélection au cours des 22 dernières années afin de vous donner une meilleure idée des types de joueurs qui étaient disponibles.

Parmi les critères retenus afin qu'un joueur puisse être considéré comme un « meilleur choix » dans ces rangs de sélection, notons le nombre total de matchs disputés, le nombre de points par match et des sommets pour une seule saison. On retrouve également d’autres choix dignes de mention au cours des 22 dernières séances de repêchage.



40e rang au total - Mike Peca (1992, Vancouver)

Au cours d’une carrière qui s’est échelonnée sur 14 saisons, Peca a remporté le trophée Selke à deux reprises, une médaille d’or olympique, la Coupe Stanley à deux reprises et fut le capitaine des Sabres de Buffalo et des Islanders de New York. En 864 matchs dans la LNH, il a inscrit 176 buts et 465 points avec cinq formations (Canucks de Vancouver, Sabres, Islanders, Oilers d’Edmonton, Maple Leafs de Toronto, Blue Jackets de Columbus). En plus d’avoir remporté la médaille d’or aux Jeux de 2002 avec le Canada, Peca a remporté l’or au mondial junior de 1994 et il fut le capitaine d’Équipe Canada au Championnat du monde en 2001.

Autres joueurs choisis au 40e rang dignes de mention : Bryan McCabe, Fedor Tyutin



70e rang au total - Niklas Hagman (1999, Floride)

Hagman, qui poursuit sa carrière dans sa Finlande natale, est devenu un solide joueur de deuxième trio dans la LNH à son apogée lors de ses 11 saisons dans la LNH, avec trois saisons consécutives de 20 buts avec Dallas et Toronto. Mais il a été ralenti par de nombreuses blessures à la tête. En 770 matchs dans la LNH, il a récolté 147 buts et 301 points. Il a constamment représenté la Finlande en compétition internationale lors du mondial junior, du championnat mondial, de la Coupe du monde de hockey et des Jeux olympiques, remportant la médaille d’or au mondial junior 1998, ainsi que l’argent et le bronze aux JO de 2006 et 2010, respectivement.

Autres joueurs choisis au 70e rang dignes de mention : Brandon Prust, Jon Sim



100e au total - Trent Whitfield (1996, Boston)

Whitfield a récemment pris sa retraite de la formation Bolzano HC d’Italie, après avoir disputé près de 200 matchs dans la LNH avec quatre formations (Capitals de Washington, Rangers de New York, Blues de St. Louis, Bruins de Boston), inscrivant 11 buts et 29 points. Il a aussi récolté 596 points dans la Ligue américaine en 801 parties entre des rappels dans la LNH.

Autres joueurs choisis au 100e rang dignes de mention : J.T. Wyman



190e au total - Matt D'Agostini (2005, Montréal)

D'Agostini, qui évolue présentement avec les Sabres de Buffalo, a été repêché par les Canadiens en sixième ronde du repêchage en 2006 après sa première saison avec le Storm de Guelph, dans la Ligue de l’Ontario. Depuis, il a disputé 324 matchs avec cinq différentes formations dans la LNH (Montréal, Blues de St. Louis, Devils du New Jersey, Penguins de Pittsburgh, Buffalo), récoltant 52 buts et 107 points. Il a connu sa meilleure saison en 2010-2011 avec les Blues, présentant un dossier de 21 buts et 46 points.

Autres joueurs choisis au 190e rang dignes de mention : Matt Bartkowski, Shawn Thornton


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus