Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Dernière visite à l'igloo

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Filip Kuba et les Sénateurs espèrent ramener deux points de Pittsburgh à ce qui pourrait s'avérer leur tout dernier match au Mellon Arena, qui fermera ses portes après cette saison pour faire place au nouveau domicile des Penguins (Photo par Jamie Sabau/Getty Images).
Il y aura un peu de nostalgie alors que les Sénateurs d’Ottawa affronteront pour la dernière fois cette saison les Penguins de Pittsburgh.


À moins que les deux équipes s’affrontent en séries éliminatoires, le match de ce soir (19 h, RDS, TSN, 104,7 fm Souvenir garantis) sera la toute dernière apparition des Sénateurs au Mellon Arena. L’amphithéâtre surnommé aussi l’igloo, que les Penguins occupent depuis leur arrivée dans la Ligue nationale de hockey en 1967-1968, fermera ses portes à la fin de la présente campagne. L’équipe aménagera dans le tout nouveau Consol Energy Center, de 18 087 sièges.

« Je n’avais jamais pensé que ce serait notre dernier tour de piste ici », a déclaré le capitaine Daniel Alfredsson après la séance d’entraînement des Sénateurs. « C’est un excellent endroit. Je crois qu’il y a toujours une belle ambiance ici. Les vestiaires ne nous manqueront probablement pas, mais l’ambiance est bonne. »

Les Sénateurs, qui sont présentement sur une séquence de sept victoires consécutives, espèrent connaître un meilleur sort que lors de leur dernière visite à l’igloo, le 23 décembre, alors qu’ils avaient subi une raclée de 8-2. Il s’agissait aussi du soir où Alfredsson avait subi une dislocation de l’épaule gauche à la suite d’un coup infligé en première période par Matt Cooke, des Penguins, affaiblissant une formation qui était déjà privée de son premier joueur de centre Jason Spezza.

Comme l’a souligné Alfredsson, ce n’est pas tout à fait la même équipe qui se mesurera à Sidney Crosby, Evgeni Malkin et les autres Penguins ce soir.

« Nous sommes évidemment sur une bonne lancée, a-t-il dit. Contre Pittsburgh, nous nous attendons toujours à un gros défi, mais stimulant. Nous sommes en bien meilleure posture que la dernière fois. Nous jouons mieux, nous sommes plus confiants et en santé. »

Ils ont aussi resserré leur jeu considérablement sur le plan défensif, alors qu’ils ont accordé seulement sept buts au cours de cette séquence victorieuse de sept parties. Le gardien Brian Elliott, qui en sera à son sixième départ consécutif devant le filet ce soir, s’est véritablement dressé tel un mur derrière une brigade défensive améliorée.

« Il (Elliott) a effectué les arrêts lorsque nous en avions besoin, a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston. Il a bien joué, avec confiance et il n’a effectué que les choses simples. »

Le plus important, c’est que les Sénateurs sont parvenus à se distancer des autres équipes dans la course pour une place donnant accès à une participation aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Est. Ottawa devance de sept points un groupe de quatre équipes et de huit points sur un autre groupe de quatre formations. Il s’agit ici d’un scénario plutôt complexe et Ottawa aurait bien intérêt à s’en tenir loin d’ici la fin du calendrier.

« Je crois que les deux points (de ce soir) sont très importants, étant donné la lutte serrée dans notre association, afin de nous éloigner du peloton derrière nous, a dit Alfredsson. De plus, nous ne demandons pas mieux de grimper au classement. Mais il nous faut surtout continuer à nous distancer des autres. »

Je crois que les deux points (de ce soir) sont très importants, étant donné la lutte serrée dans notre association, afin de nous éloigner du peloton derrière nous. De plus, nous ne demandons pas mieux de grimper au classement. Mais il nous faut surtout continuer à nous distancer des autres. - Daniel Alfredsson
Un gain ce soir placerait aussi les Sénateurs à trois points des Penguins et du quatrième rang. Ottawa pourrait aussi avoir à sa portée le premier rang de la section Nord-Est, détenu présentement par les Sabres de Buffalo, ce qui signifierait aussi l’une des trois premières places du classement. Les deux équipes croiseront le fer à trois autres reprises cette saison, à partir du 3 février à Buffalo.

« Nous devons travailler en fonction de cela », a déclaré le directeur général adjoint des Sénateurs, Tim Murray, lors d’une entrevue à la station radiophonique Team 1200 ce matin. « Nous ne sommes pas encore en séries, mais nous sommes sur la bonne voie, donc il faut viser encore plus haut.

« Nous devons considérer rejoindre Buffalo et le premier rang (dans la section Nord-Est) afin de nous stimuler davantage en route vers les séries. Cela doit être au moins un objectif. Nous ne serions pas anéantis si cela ne se concrétisait pas, mais il faut tout de même l’envisager. »

Bloc-notes

Le défenseur Alexandre Picard et l’attaquant Shean Donovan seront laissés de côté ce soir... Les trios d’Ottawa à l’entraînement : Milan Michalek-Jason Spezza-Daniel Alfredsson, Nick Foligno-Mike Fisher-Alex Kovalev, Jarkko Ruutu-Chris Kelly-Chris Neil et Ryan Shannon-Peter Regin-Jonathan Cheechoo... Les Sénateurs célèbreront la journée du hockey au Canada samedi avec un match en après-midi contre les Canadiens de Montréal, à la Place Banque Scotia (14 h, RDS, CBC, 104,7 fm Souvenir garantis).


En voir plus