Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Derek Grant parle de son retour à Ottawa

par Chris Lund / Ottawa Senators



Derek Grant
a été rappelé pour son deuxième séjour dans la LNH. Son dernier match avec le grand club remonte à février dernier. Évidemment, bien des choses ont changé depuis cette période.

La saison dernière, Grant en était à sa deuxième année chez les professionnels et il a été rappelé par les Sénateurs alors que ces derniers étaient affligés par de nombreuses blessures. Il a évolué surtout aux côtés de joueurs comme Kaspars Daugavins et Jim O'Brien. Cette saison, Grant aura une occasion de faire sa marque chez les Sénateurs au cours des prochaines semaines, idéalement dans un rôle sur un troisième trio en désavantage numérique.

Voici ses commentaires au sujet de sa deuxième chance au sein du grand club...

Sur son retour à Ottawa :

Je me sens un peu plus à l’aise cette fois-ci. L’expérience que j’ai acquise ici l’an dernier et le fait d’avoir pris part à un camp d’entraînement complet cette m’ont beaucoup aidé.

Sur son degré de confort :

Mon expérience de l’an dernier m’a aidé pour cette année. Nous avons un bon début de saison à Binghamton et il y a plusieurs de mes coéquipiers qui jouent bien là-bas. Je suis content d’être rappelé et j’espère être en mesure d’aider l’équipe.

Sur la différence des alignements depuis la saison dernière :

C’est évidemment différent. Je suis utilisé très souvent en désavantage numérique, donc je suis appelé à jouer en compagnie de joueurs différents. Cependant, les joueurs sont talentueux et c’est plus bruyant ici. Il y a beaucoup de communications et cela facilite les choses. Kass (Matt Kassian) est assez bavard, ce qui aide les choses, tandis que Cons (Erik Condra) est aussi un très bon joueur.

Sur le fait qu’il excelle au cercle des mises en jeu :

Je ne sais pas. Je pense qu’il s’agit d’un aspect que j’ai travaillé beaucoup. On m’a muté au centre au début de la saison dernière, donc je me suis pratiqué longuement pendant les entraînements. Luke (Richardson) a possiblement laissé tomber la rondelle des milliers de fois pour des joueurs comme moi et Pager (Jean-Gabriel Pageau).


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus