Skip to main content
Officiell sajt Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Départ de 2-0 pour Gerber et la Suisse

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La magie semble opérer entre Martin Gerber et les représentants de la Suisse.


Le gardien des Sénateurs d’Ottawa a été exceptionnel devant le filet de son pays, alors que la Suisse a remporté ses deux premiers matchs au Championnat mondial de hockey 2008 de l’IIHF, incluant un gain de 2-1 contre le Bélarus, aujourd’hui au Colisée Pepsi à Québec. Ce résultat, combiné avec la victoire de 4-1 de samedi contre la France, assure aux Suisses un laissez-passer pour la deuxième ronde du tournoi.

La Suisse complètera sa ronde préliminaire contre la Suède, favorite du groupe A, mercredi à 13 heures au Colisée.

Gerber a été brillant pour la Suisse, en bloquant 47 des 49 tirs qu’il a fait face, présentant un pourcentage d’arrêts de 0,959. Contre la France, il a même contribué offensivement en méritant une mention d’aide sur le quatrième but de son équipe, marqué par l’espoir des Sénateurs Roman Wick.

Ce tournoi marque la huitième participation de Gerber à un tournoi international au niveau majeur. Il avait participé auparavant à quatre championnats mondiaux, à la Couep du monde de hockey en 2004 ainsi qu’aux jeux olympiques de 2002 (Salt Lake City) et de 2006 (Turin).

Son meilleur moment est survenu il y a deux ans, alors que les amateurs de hockey d’ici se rappelleront qu’il avait bloqué tous les 49 tirs dirigés contre lui aux JO de Turin, lorsque la Suisse a surpris le Canada 2-0. Sa prestation à son premier championnat du monde, en 2000, avait largement influencé les Mighty Ducks d’Anaheim à sélectionner Gerber au huitième rang du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey, l’année suivante.

L’athlète de 33 ans de Burgdorf, en Suisse, s’est joint aux Sénateurs à titre de joueur autonome en juillet 2006.

Lors du match d’aujourd’hui, le Bélarus s’est présenté sur la patinoire avec Sergei et Andrei Kostitsyn – dont la saison avec les Canadiens de Montréal a pris fin samedi soir – ainsi que le défenseur de l’Avalanche du Colorado Ruslan Salei. Le jeu serré en défensive de la part des Suisses a embouteillé la zone neutre et les Bélarusses ont été incapables d’égaler la marque.

« Nous savions que les frères Kostitsyn sont de bons joueurs, et l’adversaire a été solide en fin de match », a déclaré Gerber à IIHF.com. « Nous nous devions d’être prudents et éviter les revirements. »


En voir plus