Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Déjà un test pour la profondeur

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le vétéran attaquant Shean Donovan est réinséré dans l'alignement en vue du match de mardi contre les Maple Leafs à Toronto (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Avec de nombreux nouveaux visages dans leur alignement, les Sénateurs d’Ottawa étaient conscients qu’une chimie à l’attaque ne pouvait se créer du jour au lendemain.


Présentement, alors que quelques joueurs de centre manqueront à l’appel en raison de blessures, le processus se complique en ce début de campagne. Donc, l’entraîneur-chef Cory Clouston doit s’adonner à de l’exploration en vue de l’affrontement de mardi soir contre les Maple Leafs au Air Canada Centre de Toronto (19 h, TSN, CJRC 104,7 FM).

Alors que Ryan Shannon a subi une blessure pendant la troisième période du match de samedi, qui s’est soldé par un revers de 5-2 aux mains des Rangers à New York, les Sénateurs doivent se passer de deux de leurs joueurs de centre réguliers (Jesse Winchester est toujours à l’écart en raison d’une blessure au genou droit). Cela signifie que Mike Fisher sera au centre du deuxième trio entre Alex Kovalev et Nick Foligno, tandis que la recrue Peter Regin jouera aux côtés de Jonathan Cheechoo et Chris Neil.

« En l’absence de Winchester et Shannon, il y a certainement un vide au centre et des modifications aux compositions des trios sont nécessaires », a déclaré Clouston après la séance d’entraînement des Sénateurs, aujourd’hui au Bell Sensplex. « Idem avec le jeu de puissance. Il (Shannon) était à la pointe en avantage numérique, donc nous devons aussi effectuer des changements à cet égard. »

Ainsi, tous les joueurs en santé devront en faire un peu plus autour du filet contre les Leafs, qui ont une fiche de 0-1-1 à leurs deux premiers départs, mais qui ont marqué quatre buts dans chacune de leurs rencontres. Clouston a souligné que les Sénateurs ont eu le meilleur sur les Rangers 17-6, au chapitre des chances de marquer à cinq contre cinq samedi, mais qu’ils ont été incapables de déjouer le gardien Henrik Lundqvist.

« Habituellement, lorsque vous en avez 17 (chances de marquer) à 5 contre 5, vous marquez bien plus que deux buts, a dit Clouston. Nous devons mettre plus d’ardeur, être plus patients et faire travailler davantage le gardien adverse. »

Alex Kovalev, l’un des quatre nouveaux attaquants de l’équipe, est d’accord avec cette théorie. Après un match, a-t-il ajouté, il est beaucoup trop tôt pour établir des jugements téméraires.

« C’est le début de la saison, a-t-il affirmé. Nous ressemblions véritablement à une équipe qui avait très hâte de commencer la saison après une saison estivale beaucoup trop longue. Plus fort nous essayions, pires étaient les choses. C’est exactement ce qui s’est passé.

« Parfois, il faut se contenter d’un certain nombre de choses pour avoir du succès. Il faut seulement avoir le bon synchronisme et être au bon endroit. À l’occasion, il faut un match ou deux pour s’ajuster et que tous les morceaux du casse-tête tombent en place. Puis, les trios se mettent à fonctionner et les joueurs se mettent à performer ensemble comme s’ils se connaissaient depuis longtemps. »

C’est le début de la saison. Nous ressemblions véritablement à une équipe qui avait très hâte de commencer la saison après une saison estivale beaucoup trop longue. Plus fort nous essayions, pires étaient les choses. C’est exactement ce qui s’est passé. - Alex Kovalev
Le capitaine Daniel Alfredsson prône aussi la patience avec le talent à l’attaque.

« Je crois que nous étions un peu plus hésitants par moments (samedi), mais nous étions meilleurs en cours de route, a-t-il dit. Cela n’arrivera pas du jour au lendemain. C’est un processus. J’aime l’ambiance dans le vestiaire et aux entraînements. Vivement le prochain match.

« Lorsque nous trouverons notre synchronisme, je suis convaincu que les buts viendront. »

Foligno a ajouté : « Il s’agissait de notre premier match de la saison et nous étions un peu rouillés. Nous n’avions pas joué pendant une semaine. Maintenant, je suis certain que les joueurs sont impatients de disputer le match de mardi soir. Nous aurons du plaisir et je crois que nous offrirons une meilleure prestation et que nous obtiendrons de meilleures chances de marquer. »

Bloc-notes

En passant des Sharks de San Jose aux Sénateurs le mois dernier, Cheechoo disputera dorénavant la majorité de ses matchs beaucoup plus près de son village natal, la localité éloignée de Moose Factory, dans le Nord de l’Ontario. Il prévoit que quelques membres de sa famille effectueront le voyage à Toronto pour le match de mardi soir. « Mon père y sera certainement et possiblement ma mère et mes frères et sœurs aussi, dit-il. Les deux endroits les plus près de mon village natal sont ici et Toronto. » Les Sénateurs entameront une séquence de quatre matchs consécutifs à domicile à compter de jeudi, alors que John Tavares et les Islanders de New York seront les visiteurs à la Place Banque Scotia (19 h, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM).


En voir plus