Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

De plus gros tests à venir

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre Jason Spezza et les Sénateurs espèrent poursuivre sur le même rythme que l'affrontement de mardi, alors qu'ils sont revenus de l'arrière pour l'emporter 4-1 sur les Oilers à Edmonton (Getty Images).
Ils ont repris un peu de rythme et le moment ne pouvait pas être mieux choisi, étant donné le défi qui attend les Sénateurs d’Ottawa.


Ce sont des Sénateurs revigorés qui sont arrivés dans le sud de l’Alberta afin de se préparer pour le match de jeudi contre les Flames de Calgary au Pengrowth Saddledome (21 h 30, Rogers Sportsnet, Team 1200). La formation a connu une poussée de trois buts en troisième période pour l’emporter 4-1 contre les Oilers à Edmonton, mardi soir en levée de rideau du périple dans  l’Ouest canadien.

Après avoir présenté un dossier de 0-2-1 après la pause olympique, la victoire et les buts (dont deux inscrit en avantage numérique) étaient certainement les bienvenus. Sans oublier le fait que les Sénateurs sont parvenus à persévérer alors que le gardien des Oilers Jeff Deslauriers s’était montré coriace en gardant son équipe avec une avance de 1-0 pendant près de deux périodes.

« Nous avons gardé notre sang-froid », a déclaré le centre Jason Spezza après la séance d’entraînement des Sénateurs aujourd’hui au Saddledome. « Nous accusions un retard de 1-0, mais nous nous sommes tenus à notre plan de match, en mettant en pratique un bon système,  en travaillant sans relâche et en profitant de nos occasions en supériorité numérique.

« Le fait de revenir de l’arrière aura certainement des répercussions positives. »

Mais tout le monde sait que le défi sera plus intense à partir de jeudi contre les Flames, qui s’accrochent au huitième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Ouest par un seul point. Ils avaient aussi donné du fil à retordre aux Sénateurs, même si Ottawa l’avait emporté 3-2 à la Place Banque Scotia, le 9 février.

« Ils travaillent fort et ils seront tenaces », a déclaré le centre Mike Fisher. « Nous devrons être aux aguets et tenter de prendre l’avance le plus rapidement possible, tout en jouant du hockey structuré. Il faudra déployer beaucoup d’énergie et jouer de façon très physique. »

Nous avons gardé notre sang-froid. Nous accusions un retard de 1-0, mais nous nous sommes tenus à notre plan de match, en mettant en pratique un bon système, en travaillant sans relâche et en profitant de nos occasions en supériorité numérique. Le fait de revenir de l’arrière aura certainement des répercussions positives. - Jason Spezza
Même si l’entraîneur-chef des Sénateurs Cory Clouston, fidèle à son habitude, ne dévoile pas l’identité de son gardien partant avant jeudi matin, il semble assez à l'aise, peu importe le choix qu’il fait. Pascal Leclaire a contribué à obtenir un point alors que les Sénateurs étaient affligés par la grippe samedi dernier contre les Maple Leafs de Toronto avec une prestation magistrale. Ensuite, Brian Elliott a pratiquement fermé la porte aux Oilers, mardi.

Clouston espère pouvoir bénéficier encore de ce genre de prestation de la part de ses deux gardiens.

« Pascal a joué un rôle crucial samedi et je crois que Brian a été très solide hier soir, a-t-il dit. Il nous a aidé à gagner. Si les deux gardiens parviennent à jouer de la sorte, je ne demanderai pas mieux. »

Aussi, il faut encore une fois souligner l’effort déployé par les Sénateurs mardi. Ils ont dominé les 39-19 au chapitre des lancers et ils ont pris le contrôle du match.

« Chacune des équipes a montré ses forces, a dit Spezza. Si nous jouons de la même façon (que lors du match contre Edmonton), surtout dans la deuxième moitié de la rencontre, en gardant la rondelle profondément dans la zone adverse, nous devrions avoir du succès (contre les Flames). »

Bloc-notes

Clouston a reconnu qu’il est peu probable que le défenseur Filip Kuba (bas du corps) et l’attaquant Nick Foligno (fracture au péroné droit) joignent l’équipe avant la fin du périple samedi à Vancouver contre les Canucks (22 h, CBC, Team 1200). « Nous souhaitons maintenant qu’ils seront en mesure de s’entraîner avec nous lundi, à notre retour », a-t-il dit... Le défenseur recrue Erik Karlsson commence à retrouver la même forme qu’il démontrait avant sa blessure à l’épaule, avant la pause olympique. « Je crois qu’il a disputé son meilleur match depuis sa blessure, a dit Clouston. Il était très solide, très efficace en plus d’avoir fait preuve de créativité et exceller avec la rondelle. Il était très confiant. »


En voir plus