Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

De gros progrès pour Regin

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Peter Regin, qui patine ici devant le finlandais Jarkko Ruutu, a réalisé un important objectif lors de la saison morte, en aidant le Danemark à éviter la relégation au Championnat mondial de hockey 2009 de l’IIHF en Suisse (Photo par Martin Rose/Bongarts/Getty Images)
Peter Regin a savouré ses premiers moments dans le grand circuit du hockey.


Maintenant, l’espoir des Sénateurs d’Ottawa en voudra plus pour la saison 2009-2010 qui approche à grands pas. Le centre danois a passé la majeure partie de sa première saison chez les professionnels avec les Senators de Binghamton dans la Ligue américaine, mais il a été rappelé à Ottawa à deux reprises et il a disputé 11 parties.

Le fait saillant de Regin : son premier but marqué dans la Ligue nationale, le 29 janvier, soit le but vainqueur dans un gain de 3-1 des Sénateurs sur les Blues à St. Louis.

« C’est ce que je souhaite », a déclaré Regin, 23 ans, à propos de ses chances de dénicher un rôle un peu plus stable avec les Sénateurs au cours de la prochaine campagne. « Il y a beaucoup de bons joueurs au sein de l’organisation et je suis conscient que ce ne sera pas une tâche facile de se tailler un poste, mais c’est mon objectif. J’ai eu un avant-goût de la LNH l’an dernier. Lorsque vous goûtez à cela, vous en voulez plus, car c’est certainement mieux que là-bas (dans la LAH). »

Ses deux séjours avec les Sénateurs – le premier avant Noël et un deuxième, plus long, en janvier – lui ont permis de jouer avec beaucoup plus de confiance.

« J’étais beaucoup plus confiant après Noël », a déclaré le centre de 6 pieds 1 pouce, le choix de troisième ronde des Sénateurs au repêchage de 2004. « Je me suis habitué un peu plus au style de jeu et à la vitesse. Il faut penser beaucoup plus rapidement ici. Le style d’ici ne préconise peut-être pas toujours la finesse, mais c’est très rapide et il faut toujours être aux aguets. »

Tout était nouveau pour Regin l’automne dernier, lorsqu’il est arrivé en Amérique du Nord, après avoir passé trois saisons avec Timra IK de la Swedish Elitserien (Ligue de Suède). Maintenant, l’athlète natif de Herning, au Danemark, se sent beaucoup plus à l’aise autant sur la glace qu’à l’extérieur de la patinoire.

« J’aborde la prochaine saison et le camp d’entraînement avec plus de confiance », a-t-il dit en prévision du camp des Sénateurs en septembre. « Maintenant, je sais comment se déroule un camp d’entraînement (de la LNH). Je n’avais jamais participé à un camp d’entraînement auparavant. C’était différent là-bas (en Suède) et tout était nouveau ici pour moi. Depuis, j’ai acquis beaucoup de confiance, car j’ai passé par là une fois, donc je devrais me sentir à l’aise dès le premier jour. »

Regin a disputé 56 matchs avec les B-Sens la saison dernière, récoltant 47 points, dont 18 buts. La direction des Sénateurs a été impressionnée par sa rapidité d’adaptation au style de hockey nord-américain.

Il y a beaucoup de bons joueurs au sein de l’organisation et je suis conscient que ce ne sera pas une tâche facile de se tailler un poste, mais c’est mon objectif. J’ai eu un avant-goût de la LNH l’an dernier. Lorsque vous goûtez à cela, vous en voulez plus, car c’est certainement mieux que là-bas (dans la LAH). - Peter Regin
« Il a connu une très bonne saison en tant que recrue. Il ne fait que s’améliorer », a déclaré le directeur général adjoint des Sénateurs, Tim Murray. « Il est un excellent patineur, il est intense et il possède de bonnes habiletés. Je crois qu’il peut jouer le rôle de couvreur, mais aussi celui de porteur de rondelle. Nous devrons voir comment il se perfectionnera, mais il est assez complet pour un jeune joueur. »

L’un de ses grands objectifs pendant la saison morte a été atteint en mai, lorsque Regin a aidé son pays à demeurer au sein du tableau principal lors du Championnat mondial de hockey 2009 de l’IIHF en Suisse. Après avoir perdu ses trois premiers matchs en ronde préliminaire, le Danemark s’est retrouvé en ronde de relégation. Toutefois, les Danois ont vaincu coup sur coup l’Allemagne, la Hongrie et l’Autriche, pour s’assurer d’une place pour le tournoi mondial de 2010.

« Nous avons connu un bon tournoi en tant que pays et en tant qu’équipe », a dit Regin, qui a marqué le but vainqueur contre l’Allemagne à sa cinquième participation au tournoi mondial. « Nous sommes parvenus à demeurer dans le groupe A, ce qui était notre objectif au championnat mondial. Nous n’allons pas à ce tournoi pour battre le Canada ou la Russie. Nous sommes allés là pour survivre et c’est ce que nous avons fait. »

Regin, l’un des rares joueurs qui possèdent une expérience dans la LNH au sein de l’équipe danoise, a déclaré qu’il avait joué un rôle assez important au sein de sa formation.

« Les attentes étaient très grandes envers moi lorsque je suis retourné dans mon pays, mais je n’ai pas tenté de faire quoi que ce soit de particulier, a-t-il dit. J’ai joué de façon très efficace dans les deux sens de la patinoire, ce que je fais de mieux. »


En voir plus