Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

D'autres transactions sont possibles, selon le DG des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Une décision difficile en des temps difficiles pour Bryan Murray.


« Quand vous réalisez ce genre de geste, des sentiments dérangeants viennent vous chercher profondément », a admis le directeur général des Sénateurs d'Ottawa aujourd'hui après avoir échangé le populaire vétéran joueur de centre Mike Fisher aux Predators de Nashville en retour de deux choix au repêchage, dont un de première ronde en 2011. « Si vous allez aller de l'avant, il faut faire quelque chose de cette ampleur. Cela fait partie de ce que nous devons faire pour l'avenir. »

Alors que les Sénateurs sont embourbés dans une désastreuse séquence de 1-13-4 qui les a relégués au 14e rang du classement de l’Association de l’Est, Murray est passé aux actes aujourd'hui dans le premier de ce qu'il croit être une série de transactions dans le but de bâtir un avenir meilleur pour la franchise. Les jeunes joueurs représentent la pièce maîtresse de ce plan et c’est ce qui a incité Murray à faire le choix difficile de sacrifier Fisher, un vétéran de 11 saisons chez les Sénateurs.

« C'est un bon gars, un gars très populaire », a dit Murray au sujet de Fisher, l'un des joueurs qui représentaient le cœur de l'équipe. « Il est très populaire auprès de ses coéquipiers et il est un membre important de la communauté. Mais cette équipe n'a pas très bien performé, du moins que l’on puisse dire, et si nous voulons devenir non seulement une équipe compétitive dans le futur, mais aussi une formation aspirante qui ira loin en séries éliminatoires, nous avons besoin de (jeunes) joueurs et de faire du bon travail au repêchage.

« Malheureusement, cela signifie que nous devons nous séparer de quelques-uns des joueurs vétérans qui sont ici. »

Alors que l’échange impliquant Fisher a eu l’effet d’une onde de choc chez ses coéquipiers et le personnel d'entraîneurs avant la séance d'entraînement, aujourd'hui au Stampede Corral de Calgary, la plupart reconnaissaient que de tels mouvements sont inévitables, étant donné la tournure des événements au cours de la présente saison.

« Voir Mike partir fut difficile, surtout pour ceux qui l’ont côtoyé depuis longtemps », a déclaré le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson, qui a été attristé par la nouvelle de la transaction. « Il a fait beaucoup pour l'équipe et la communauté. Il a largement contribué à ce que nous avons accompli dans le passé. Malheureusement, nous n'avons pas été en mesure de jouer de la façon dont nous sommes capables et c’est le genre de situation à laquelle il faut s’attendre.

« Cela n’est pas totalement une surprise pour nous, mais il ne s’agit pas d’une situation que l’on souhaite. Il (Fisher) est un bon ami. Nous avons vécu tellement de choses ensemble et nous avons joué ensemble depuis de nombreuses années. C’est difficile, mais nous sommes cependant dans un domaine où les résultats comptent. »

L’entraîneur-chef Cory Clouston a ajouté : « Nous comprenons pourquoi ce geste a été posé pour l'organisation, mais c'est une journée difficile pour les entraîneurs. Mike est une excellente personne et j'ai eu vraiment du plaisir à le diriger. Il est un gars d'équipe, il travaille très fort et le mot qui me vient à l'esprit quand je parle de Mike est le caractère. Cela va certainement nous manquer. »

Murray a laissé entendre que d’autres transactions ne sont pas impossibles lors des prochains jours, alors que la date limite des échanges est le 28 février, afin de répondre aux besoins du plan de l'organisation pour l'avenir.

« Nous avons quelques joueurs autonomes sans compensation qui aimerait sans doute participer aux séries éliminatoires, a déclaré Murray. « J’entrevois que si d’autres équipes sont intéressées, qu’il y aura des conversations et des offres. Si nous voulons suivre le plan mis sur pied pour l'avenir, nous devons faire de la place pour certains jeunes joueurs. Nous allons acquérir des choix au repêchage dans la mesure du possible et nous donner une chance de choisir au rang le plus élevé possible au repêchage de cette année et d'obtenir de bons actifs pour l'organisation.

« Je pense que nous avons de véritables bons jeunes joueurs. Robin Lehner, Erik Karlsson, Jared Cowen, David Rundblad... il y a probablement quelques attaquants à ajouter aussi sur cette liste. Nous devons donc ouvrir la porte pour certains de ces jeunes joueurs afin qu’ils aient une chance de jouer et de faire leurs preuves. L’aspect le plus difficile dans notre domaine est de dire au revoir à quelques-uns des vétérans. »

Avec le départ de Fisher et Alfredsson et Jesse Winchester blessés, certains joueurs d'avenir aura leur chance dès maintenant, alors que Bobby Butler et Jim O'Brien, tous deux rappelés de Binghamton, devrait être de l’alignement samedi contre les Oilers d'Edmonton (14 h, CBC, 104,7 FM Souvenirs Garanties), tandis que d’autres joueurs du club-école sont susceptibles d'obtenir des tous de piste avant la fin de la saison.

« C'est une opportunité pour certains des gars plus jeunes et pour certains vétérans d’assumer aussi un rôle de leadership, a dit Clouston. Les joueurs sont conscients que cela fait partie de la vie dans ce domaine. Ils devront faire face à un peu plus d'adversité et à un autre plus grand défi. »

En cours de route, Murray espère qu'il pourra dénicher le prochain Mike Fisher.

« Il (Fisher) est un gars de caractère et un gars compétitif et il était difficile de le laisser aller, dit-il. Nous devons dénicher un joueur de sa trempe au niveau du caractère. Nous avons besoin d’habiletés et d'expérience. Nous avons besoin de gars qui travaillent fort et qui nous rappelleront Mike Fisher.

« Il était sans aucun doute l'un de nos précieux atouts. »


En voir plus