Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Daugavins mord à belles dents dans sa chance

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Kaspars Daugavins (à gauche) a célébré son premier but dans la LNH dimanche dernier, puis il est retourné à Binghamton pour se faire extraire quatre dents de sagesse. Il entend reprendre là où il a laissé avec les Sénateurs ce soir, contre les Canadiens de Montréal (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Kaspars Daugavins revient à Ottawa avec un peu moins de sagesse en lui.


Avec moins de dents de sagesse, bien sûr.

Mais l’attaquant des Sénateurs sait maintenant que le moment est venu de mordre à belles dents dans une grande opportunité afin de montrer ce qu'il peut faire dans la Ligue nationale de hockey. Une raison suffisante pour vouloir récupérer rapidement de la chirurgie dentaire qui a éliminé mardi un quatuor de ratiches de sa bouche.

La douleur est peut-être supportable dans son cas.

« Je suis content de jouer à nouveau », a déclaré Daugavins, qui a inscrit son premier but en carrière dans la LNH dimanche dernier —le but gagnant— dans un triomphe de 3-2 sur les Maple Leafs de Toronto. Il a par la suite pris la direction de Binghamton, pour subir la chirurgie initialement prévue. « Je n'ai pas de douleur ni d’enflure, donc le rétablissement fut assez rapide. »

Avant la présente saison, Daugavins n’avait disputé qu'un seul match dans la LNH et cela remonte à il y a 18 mois. Mais en quatre matchs avec le grand club cette saison, l'ailier letton de 23 ans s'est rapidement établi comme un ajout précieux dans l’alignement des Sénateurs. Ses habiletés en désavantage numérique, en particulier, ont été très utiles pour une équipe qui se classe en queue de peloton dans la ligue à ce chapitre.

« Il a été un joueur très solide », a déclaré l'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, après la séance d’entraînement des Sénateurs en vue de l’affrontement de ce soir contre le Canadien de Montréal à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM). « Dans les trois zones, il a fait du bon travail. Il est expérimenté en infériorité numérique, un aspect dont nous avons besoin d'aide, et je pense qu'il joue tout simplement bien. »

Ce qui a aidé le plus, d’indiquer Daugavins, est le fait qu’il ait été en mesure de pratiquer le même style de jeu qui a fait de lui l’un des joueurs-clés dans la conquête de la Coupe Calder par les Senators de Binghamton, en juin dernier. À vrai dire, il ne s’est jamais senti aussi à l'aise au niveau de la LNH.

« L'entraîneur me fait confiance un peu plus, ce qui me donne un certain avantage, a-t-il dit. J’ai essayé de pratiquer le style que j'ai préconisé dans la Ligue américaine ici et cela m'aide à ne pas devoir modifier mon jeu. Je peux jouer exactement de la même manière que là-bas et c’est plus facile pour moi.

« Je pense qu’ils m’accordent une chance de montrer mon jeu et d’aider l'équipe. Je veux travailler fort et aider mon équipe du mieux que je peux. »

Le fait que Daugavins savait qu'il reviendrait à Ottawa après avoir récupéré de sa chirurgie dentaire venait certainement ajouter une dose supplémentaire de confiance pour l’ailier de 6’1’’ et 204 livres.

« Cela m'a aidé sur le plan psychologique », a déclaré Daugavins, un choix de troisième ronde (91e au total) au repêchage universel de la LNH en 2006. « Je sais que je pouvais me rétablir rapidement et revenir, et que je n’avais pas à m’inquiéter au sujet de mon retour. C’est réconfortant. Je savais que je devais récupérer plus vite et être prêt à jouer aujourd'hui. »

Les Sénateurs, entre-temps, espèrent rebondir rapidement après la défaite de 5-3, mardi contre les Bruins à Boston, et de reprendre le rythme qui leur a permis de connaître leur séquence de six victoires consécutives avant ce revers.

« Même quand nous gagnions, nous voulions être meilleurs», a déclaré le défenseur recrue Jared Cowen. « Il y a toujours place pour de l’amélioration, donc encore plus après une défaite. Je pense que le revers fut une bonne chose pour nous, parce que nous avons vu beaucoup de choses que nous devons apprendre à mieux exécuter. C'est drôle comment cela se passe, mais nous avons vu plus de choses dont nous pouvons travailler pour faire mieux que lorsque nous étions dans la séquence victorieuse. »

Le match de ce soir marque le premier affrontement du Canadien depuis samedi dernier, alors qu’il avait les Bruins 4-2 au Centre Bell. Les Sénateurs espèrent peut-être profiter d'un adversaire qui n’a pas vu d’action depuis un bout de temps.

« Ils sont reposés et ils n'ont pas joué depuis un certain temps, donc nous voulons nous assurer de connaître un bon départ », a déclaré Craig Anderson, qui sera le partant devant le filet des Sénateurs, ce soir. « Lorsqu’on est inactif, il se peut que l’on perde un peu de rythme, donc c’est à nous de profiter de cette occasion. »

Bloc-notes

Après avoir été laissé de côté pendant sept rencontres, le défenseur revient dans l’alignement des Sénateurs ce soir. « Je suis très heureux, a dit Lee. Je vais jouer avec intensité, m’amuser sans trop m’inquiéter de faire des erreurs. » Celui qui prendra place dans la galerie de presse est David Rundblad, mais MacLean affirme que cette décision est surtout basée sur l’utilisation de la recrue suédoise ces derniers temps. « Nous voulons être prudents dans son utilisation. Il (Rindblad) n’a jamais eu l’occasion de participer à une saison complète dans la LNH auparavant, donc nous voulons nous assurer que lorsqu’il sera sur la glace, qu’il sera à la hauteur. Il aura une occasion de travailler sur son aspect physique, et non seulement sur son jeu. » Le centre Zenon Konopka est l’autre joueur laissé de côté ce soir pour les Sénateurs (7-6-0)... Le Tricolore (4-5-2) a remporté ses trois derniers matchs... Ottawa jouera à domicile à nouveau samedi, alors que les Sabres de Buffalo seront les visiteurs à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, CKOI 104,7 FM).


En voir plus