Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Daniel Alfredsson patine avec les Sénateurs pour une toute dernière fois

par Staff Writer / Ottawa Senators

OTTAWA – C’était une fin parfaite pour les derniers coups de patin de Daniel Alfredsson avec les Sénateurs d’Ottawa jeudi.

Alfredsson avait annoncé sa retraite plus tôt dans la journée et signé un contrat symbolique d’une journée qui lui permettait d’accrocher ses patins en tant que membre des Sénateurs. Il a participé à la période d’échauffement d’Ottawa, où il a joué pendant 17 saisons, en préparation du match des Sénateurs contre les Islanders de New York au Centre Canadian Tire.

Alors que la chanson des Foo Fighters « My Hero » (mon héros) jouait à tue-tête dans l’amphithéâtre, les partisans criaient et applaudissaient quand Alfredsson s’est emparé de la rondelle et s’est faufilé à travers quelques joueurs des Sénateurs grâce à de belles feintes.

C’était un moment touchant alors qu’Alfredsson, qui a disputé la saison 2013-14 avec les Red Wings de Detroit, était de retour dans la ville où il avait amorcé sa carrière dans la LNH pour remercier et saluer les partisans des Sénateurs.

« Oh mon Dieu, c’était probablement une de mes meilleures séances d’échauffement à vie, a dit Alfredsson. Juste parce que je savais que c’était la dernière fois que j’allais pouvoir en vivre une et avec ce genre d’ambiance. Je n’aurais pas pu jouer, je ne suis pas en assez bonne forme. Mais j’ai fait quelques tours de patinoire et je me disais ‘peut-être quelques présences’. L’énergie qu’il y avait dans l’amphithéâtre a fait monter l’adrénaline en moi. C’est incroyable. »

Après la période d’échauffement, des faits saillants de la carrière d’Alfredsson avec les Sénateurs ont été diffusés sur l’écran géant. Mais c’est la séquence vidéo montrant Alfredsson se moquant du capitaine des Maple Leafs de Toronto à l’époque Mats Sundin en lançant son bâton dans les gradins qui a attiré le plus d’applaudissements et de cris d’encouragement, tout comme la mise en échec controversée d’Alfredsson sur l’attaquant des Maple Leafs Darcy Tucker lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2002, à la suite duquel Alfredsson avait marqué le but gagnant.

Alfredsson a marqué 426 buts et récolté 682 aides pour 1108 points en 1178 matchs de saison régulière avec les Sénateurs.

Le Suédois de 41 ans est retourné sur la glace avant la mise en jeu initiale. Il a fait un tour de patinoire pendant que la foule criait encore son nom.

Il a été rejoint au centre de la patinoire par sa famille, et s’est adressé aux partisans.

« Merci pour tous les moments exceptionnels et tous les bons souvenirs, a déclaré Alfredsson. Ils nous lieront à vous tous pour toujours.

« Le plan pour moi est maintenant de prendre du temps pour moi et ma famille. Mais ceci n’est pas un au revoir. Merci, à bientôt (en français). Merci. »

Dans le cadre de ce qui est devenu une tradition au Centre Canadian Tire, les partisans ont scandé « Alfie, Alfie, Alfie » quand le temps indiquait 11:11 sur l’écran géant en première période.

Le gardien Craig Anderson a été le premier à sauter sur la patinoire pour la période d’échauffement et s’est rapidement tourné pour s’immobiliser près de la porte. Les autres joueurs l’ont suivi, formant deux rangées.

Alfredsson a été le dernier à émerger du corridor. Il s’est amené sur la glace sous les applaudissements et les « Alfie, Alfie, Alfie » et a soulevé son bâton dans les airs en signe de reconnaissance envers la foule.

Après quelques tours en zone des Sénateurs, Alfredsson a pris la séance d’échauffement au sérieux, s’abaissant sur la glace pour s’étirer avec le capitaine des Sénateurs Erik Karlsson et ses adjoints Chris Phillips et Chris Neil.

Quand les Sénateurs ont commencé à décocher des tirs vers Anderson, Alfredsson a été le premier joueur à l’élancer en acceptant une passe de Phillips.

Alfredsson s’est dirigé vers Anderson et a décoché un lancer du côté de la mitaine du gardien. Anderson a fait l’arrêt, causant une pluie de huées de la part de la foule.

Le gardien des Sénateurs Andrew Hammond, rappelé de Binghamton dans la Ligue américaine avant la rencontre pour remplacer Robin Lehner, a été déjoué par Alfredsson sur sa tentative suivante, et les partisans ont applaudi.

Les Sénateurs ont ensuite formé deux lignes menant à la porte au bout du banc, laissant Alfredsson faire quelques autres petits tours de patinoire avec son bâton dans les airs et les partisans scander son nom.

Alors qu’Alfredsson patinait entre les deux lignes formées par les joueurs des Sénateurs pour quitter la glace après la période d’échauffement, il a soulevé ses mains et applaudi la foule à son tour.

C’était un moment heureux après le départ d’Alfredsson comme joueur autonome à l’été 2013 afin de jouer pour les Red Wings. Lors de la conférence de presse jeudi, le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, a indiqué que la porte était ouverte pour Alfredsson s’il désirait travailler pour la direction de l’équipe.

Alfredsson a dit que les événements de jeudi avaient fait qu’il sentait qu’il faisait à nouveau partie de l’organisation et de la ville.

« C’est la meilleure conclusion que j’aurais pu souhaiter, a-t-il mentionné. Je suis très heureux de la tournure des événements et content d’avoir eu la chance de vivre ce moment. J’ai remercié [le directeur général des Sénateurs] Bryan [Murray] et M. Melnyk plus tôt. Ils ont rendu tout cela possible, et pour cette raison je suis très reconnaissant. »

Alfredsson a dit que la cérémonie et l’accueil des partisans étaient mieux que ce à quoi il s’attendait.

« Je ne croyais pas que ma retraite serait une si grosse affaire, a-t-il évoqué. La manière dont on m’a accueilli a été presque irréelle. Je ne sais pas comment je pourrais remercier tout le monde autrement qu’en disant merci. Ça veut dire beaucoup pour moi et ma famille, évidemment, et pour mes enfants aussi. Je serai éternellement reconnaissant. »

Author: Chris Stevenson | Correspondant LNH.com

En voir plus